Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Topic de présentation

Dernier message de la page précédente, posté par Duarte
le 23/08/2018 à 11:36
Nom : Yannick

Région : Amsterdam

Mes clubs préférés : Tottenham, Ajax, OM, Barcelone

Les clubs que je supporte pas : PSG, Arsenal, Feyenoord

Mes joueurs préférés : Cruyff, Robben, Kane, VDV, Bouna Sarr

Les joueurs que je déteste : Courtois, Wilshere

Plus grands moments de football : Pays-Bas - Espagne 2014, Tottenham Inter, OM - Inter, OM - Atletico, Ajax - Man U (entre autre)

Plus grandes désillusions : Om - Atletico, Ajax - Man U (Ma bipolarite footballistique haha)

Le plus grand joueur de tous les temps : Cruyff

Le plus nul : Serge Aurier

PS : Je parcous le site depuis tres longtemps mais j'avais trop eu l'idee d'y participer mais je me suis lancé! Je suis entraineur dans un club ici a Amsterdam, si jamais il y a des collègues ou des interessés je serais ravis de partager avec!
Réponse de So-Frites
le 23/08/2018 à 13:41
Message posté par Duarte

Le plus grand joueur de tous les temps : Cruyff


Ds mes bras frate! (et le plus "beau", le plus "intelligent")
C'est grâce à lui que j'aime le foot.

Et en plus t'es à Amsterdam, je n'y suis allé que deux fois, j'attends tjrs la "jamais 2 sans 3"...

(quel beau club l'Ajax)
Réponse de Duarte
le 23/08/2018 à 14:43
Message posté par So-Frites
Ds mes bras frate! (et le plus "beau", le plus "intelligent")
C'est grâce à lui que j'aime le foot.

Et en plus t'es à Amsterdam, je n'y suis allé que deux fois, j'attends tjrs la "jamais 2 sans 3"...

(quel beau club l'Ajax)


Haha ben faut pas hesiter a revenir! Promis je pourrais essayer de gratter quelques places a la F-side en plus
Réponse de So-Frites
le 23/08/2018 à 14:49
Hmmm, merci mais ça m'étonnerait;

Qd j'y suis allé, j'habitais Lille, j'étais jeune et beau...

Aujourd'hui, j'habite l'île, je suis vieux et moche huhuhu!

Abrazzu
Réponse de Totti Chianti
le 23/08/2018 à 14:59
N'importe quoi!
On ne peut pas être moche sur l'île de beauté...
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 23/08/2018 à 15:33
On peut bien être une morue sur l île de Ré pourtant
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 23/08/2018 à 15:34
On peut bien être une morue sur l île de Ré pourtant
Ce message a été modifié.
Réponse de val201
le 23/08/2018 à 15:35
Salut les amis,

Je me suis rendu compte que malgré un passage sur ce topic, j'ai jamais répondu à ce questionnaire (j'avais dû le rater à l'époque). Il n'est jamais trop tard, alors le voici...

Nom : Valentin

Région : Paris

Mes clubs préférés : PSG, Red Star, Celtic Glasgow et un petit faible pour Liverpool

Les clubs que je supporte pas : les deux gros : Real et Barça, et je ne déteste pas l'OM du tout d'ailleurs

Mes joueurs préférés : Henrik Larsson, Cantona, Pauleta, Matuidi

Les joueurs que je déteste : Ramos, Piqué

Plus grands moments de football : le but de Dhorasoo en finale de la Coupe de France 2005, le retourné dégueulasse de Corridon, le but de Pauleta depuis le point de corner contre Barthez, France-Espagne en 2006, le mondial 2018

Plus grandes désillusions : le match dont on ne doit pas prononcer le nom contre Barcelone

Le plus grand joueur de tous les temps : pas un joueur mais un entraineur, Bill Shankly

Le plus nul : moi sur un terrain avec mes pieds carrés
Réponse de Delaye et du persil
le 24/08/2018 à 19:39
Bonjour à tous

Je me suis rendu compte moi aussi que je ne m'étais pas présenté en passant sur ce forum ce que je comptais faire !

Région : Toulon

Mes clubs préférés: Montpellier, FCDallas, Sporting Club Toulon Var, Newcastle United Jets (Australie)

Comme disait un jour mon grand-père quand il me parlait football et club :"Si tu peux aimer plusieurs femmes tu peux aimer plusieurs clubs de football"

Les clubs que je ne supporte pas : En terme de rivalité, Marseille, Nimes , Dynamo Houston, Central Coast Mariners.
Sinon en réalité aucun

Mes joueurs préférés :

- Philippe Delaye (Montpellier), première fois que je vais au stade à Montpellier en 1999 et premier buteur du match, du coup j'ai accroché et je n'avais que son nom en bouche pendant de longues années.

- Denilson, celui qui m'a permis de découvrir la MLS lors de son passage à Dallas en 2007. Mon joueur totem !

-Ryan Hollingshead (FCDallas) Joueur avec une histoire de vie extraordinaire, un véritable héros du quotidien qui donne de sa vie en tant qu'homme. Je raconterai son histoire sur ce site un jour tellement elle est hors du commun

-Victor Ulloa (FCDallas) le premier joueur sur lequel je me suis identifié lorsque j'ai commencé à suivre plus sérieusement Dallas en 2010.Joueur formé au club avec la même date de naissance que la mienne ça rapproche forcément.
Sa mentalité de bosseur m'a aussi beaucoup intéressé lui qu'on a souvent entérré et qui s'est toujours relevé

- Lamine Djaballah (Sporting Club Toulon) Un joueur que j'ai vraiment apprécié. Il a permis à Toulon de faire la montée CFA2-> CFA en 2016 toujours abordable et sympathique


Les joueurs que je n'apprécie pas trop : Zlatan dont je trouve qu'en France on a un peu trop glorifié même si c'est subjectif


Plus grands moments de football :
=>
-La victoire de Montpellier contre Grenoble en 2007 grâce à un pénalty de Montano qui nous empêche de descendre en National.
-La montée deux ans plus tard avec le match contre Angers à domicile à cinq journée de la fin et le but de la victoire de lilian compan à la 92 ème minute.
- Le titre de champion de France ou j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps et j'ai encore en mémoire la course de 60 mètres de Giroud contre Lille qui sert Ait fana pour marquer le but de la victoire ! Putain de moment

=>
-Le titre de Supporter's Shield et de US Open Cup de Dallas en 2016.
-la rentrée sur le terrain d'Hollingshead quatre mois après son accident de voiture

=>
-Les montées de divisions de Toulon au stade Bon Rencontre en 2014 et 2016 (DH => CFA2=> CFA).
-Les derbys contre Hyères (celui de 2018 avec tous ses fumigènes <3 <3) /Toulon Le Las.
-L'épopée en coupe de France et le match Toulon/Monaco en direct sur Eurosport avec Ranieri sur le ban (victoire en prolongations de Monaco)



Plus grandes désillusions :

=>
-Les saisons après le titre de Montpellier
-la finale perdu de coupe de la Ligue contre Marseille en 2011.
-La saison avec Jean Fernandez et la dernière avec Hantz

=>
- la saison 2013 catastrophique de Dallas,
- la défaite en demi finale de conférence en 2016 contre Seattle alors qu'on avait l'équipe pour aller au bout ...
-La deuxième partie de saison 2017 ignoble ou on ne s'est pas qualifié aux PO

=>
-l'affrontement avec les supporters de l'OM en 2014 lors du match de la réserve contre Toulon. Une bataille rangée, des CRS , des Gazs lacrymo un grand n'importe quoi à deux pas du stade.
-La fusion de Toulon Le Las et du Sporting forcé par Falco
-la disparition des IRD93 après plusieurs histoires très crasseuses (Baston dans la tribune amené par le directeur de la sécurité du Sporting qui a amené des jeunes de la cité voisine se battre contre les IRD93)
-La montée en National raté en 2018 à cause de la différence aux matchs particuliers...


Le plus grand joueur de tous les temps : Oscar Pareja Joueur puis coach colombien du FCDallas une crème même si il galère toujours à parler anglais 20 après son arrivée aux USA


Le plus nul : Thomas Deruda pistonné par son père à Marseille (Rarement vu un joueur aussi nul sur un terrain .......)
Réponse de JalovesbigTits
le 24/08/2018 à 19:42
Comme disait un jour mon grand-père quand il me parlait football et club :"Si tu peux aimer plusieurs femmes tu peux aimer plusieurs clubs de football"

Putain vous avez tous le même grand pa' ici bordel! Huhu
Réponse de Italia90
le 24/08/2018 à 22:28
Message posté par JalovesbigTits
Comme disait un jour mon grand-père quand il me parlait football et club :"Si tu peux aimer plusieurs femmes tu peux aimer plusieurs clubs de football"

Putain vous avez tous le même grand pa' ici bordel! Huhu


Ah ah je regrette vraiment de ne pas avoir connu le mien ^^
Vous pouvez pas m'en prêter un pendant un week-end?
Réponse de TuBluffesMartoni
le 25/08/2018 à 11:42
Salut à tous, je viens de découvrir le forum au bout de 2 ans à fréquenter SoFoot...

Région : Berrichon de naissance, Tourangeau d'adoption

Mes clubs préférés: Lens, Liverpool, Châteauroux

Les clubs que je ne supporte pas : Paris, City, Chelsea, Lille, les clubs coachés par Mourinho

Mes joueurs préférés : Gerrard, Vairelles, Sikora, Kuyt


Les joueurs que je n'apprécie pas trop :
Ramos, Materazzi

Plus grands moments de football :
- L'épopée de Châteauroux en CDF, avec en points d'orgue les quart et demie en fosse debout à Gaston Petit, le déplacement en bus pour la finale au SDF, le tee shirt "La Berri c'est ma chérie" !!
- La victoire 3-2 de La Berri contre le champion de France auxerrois lors de la seule saison en Ligue 1 du club, quelle ambiance de folie pour le gamin que j'étais...
- La victoire de Lens à Wembley contre Arsenal
- Les qualifications en UEFA contre le Celta Vigo et l'Atletico, suivies à la radio dans mon lit sous la couette pour ne pas le faire griller par mes parents



Plus grandes désillusions :


Le plus grand joueur de tous les temps :


Le plus nul :
Réponse de TuBluffesMartoni
le 25/08/2018 à 11:50
Aaaaaaaah
Bon je continue...

Grands moments la suite :
- Le but de Lachor contre Auxerre
- La victoire de Liverpool en LdC
- Et bien sûr France 98-2000

Plus grandes désillusions :
- La finale de 2002 perdue contre Lyon, jamais on aurait dû perdre ce titre...
- La demie de coupe UEFA de Lens perdue contre Arsenal, si près et si loin en même temps... Un match aller avec des regrets et un retour avec une grosse occase de ratée suivie du but de L'anus je crois...
- La finale de coupe perdue 2-1 (enfoiré de Luyindula) suivie de la relégation (enfoiré de Guy Roux)
- La glissade de Stevie G
- La finale de CDM 2006

Le plus grand joueur de tous les temps :
- Zizou

Le plus nul :
- Sidi Keita
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 25/08/2018 à 12:54
Ah un lensois de plus sur le forum ! Bienvenu mon ami ! Au fait il y a un topic Rc Lens qui n a jamais vraiment démarré malgré quelque tentatives ces derniers temps. Mais je compte bien m y mettre et si tu veux en faire autant ça serait top :)

Vu tes références et tes souvenirs tu as l air d être un pur et dur mais comment en es tu venu au Rc Lens en etant du centre de la France ?
Réponse de TuBluffesMartoni
le 25/08/2018 à 14:11
Message posté par Don't mess with Tonygoal
Ah un lensois de plus sur le forum ! Bienvenu mon ami ! Au fait il y a un topic Rc Lens qui n a jamais vraiment démarré malgré quelque tentatives ces derniers temps. Mais je compte bien m y mettre et si tu veux en faire autant ça serait top :)

Vu tes références et tes souvenirs tu as l air d être un pur et dur mais comment en es tu venu au Rc Lens en etant du centre de la France ?


Comment j'y suis venu ?
Mon père qui m'a parlé du match contre la Lazio, et surtout... Je trouvais les couleurs cool et originales (c'est con j'avoue) et ce public que je voyais dans les résumés de matchs me faisait rêver.
Une passion de gamin qui m'a suivi quoi...
Je suis monté voir 3 matchs étant adulte (2 en Delacourt et 1 en Xérès), un rêve de gosse !

Je vais aller faire un tour sur le forum, j'en cherche un depuis la disparition de celui du site officiel !
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 25/08/2018 à 14:22
Haha ce match contre la Lazio je pense que nos pères et grands pères nous l'ont tous raconté 15 fois ! La Delacourt c est la tribune de mon 1er match à Bollaert et depuis je ne vais que dans celle-là. Sinon il n y a pas de mauvaise raison pour aimer un club, tant que la fidélité est au rendez vous ;)
Réponse de SafetDahleb
le 28/08/2018 à 12:05
Bonjour à tous,

J’ai posté quelques fois sur les commentaires mais jamais présenté.

Ancien francilien depuis près de 20 ans au bord du Lac d’Annecy. Ancien footeux de débutant à sénior, DH en jeunes, puis cadets nationaux et enfin DHR en sénior, toujours en banlieue parisienne (SC Montrouge).Plus Gattuso que Baggio.

Je suis né au « supporterisme » en 82, année de mes premiers gros souvenirs (Séville notamment). Je suis le PSG depuis cette époque magique (le pseudo) de la finale de coupe de France remportée par la bande à Rocheteau contre les Verts de Platoche avant qu’il ne file chez la Vieille Dame.
Plus suiveur que supporter, surtout depuis Bosman et la suppression des Coupes d’Europe à l’ancienne. Content des titres de Paris depuis 2011 mais mélancolique des années Borelli.

Mes clubs préférés : PSG, Liverpool, NottForrest, Atletic Bilbao, River Plate, pas un grand fan du Real ni du Bayern
Mes joueurs préférés : hier Cruyff, Berkampf, Safet, Dahleb, Tigana, Bats, Rocheteau, Toko, Pauleta, Waddle & Abedi, Weah & Ginola, Baresi & Maldini, Redondo et surtout Ronaldinho (pour moi le joueur Dream). Aujourd’hui Kanté, Blaisou, Kylian (un extra-terrestre), Petit Hibou, Pirlo, Xavi & Andres, Marcelo.


Plus grands moments de football : Séville 82, Gualajara 86, Parc des Princes 93, St Denis 98, Istanbul 2005, Moscou 2018

Plus grandes désillusions : Séville 82, le Heysel

Le plus grand joueur de tous les temps : Pelé et Cruyff

Le plus nul : Francis Llacer (PSG Caen cœur avec les doigts)
Réponse de Max_Payne
le 28/08/2018 à 14:24
Eh ben c'est cool, on a plein de nouveaux !
Bienvenue à tout le monde.

Liverpool a vraiment la côte sur SF, je vois souvent Istanbul 2005 dans les meilleurs souvenirs.
Pour moi ça a été un enfer haha.
Réponse de SafetDahleb
le 28/08/2018 à 14:45
Message posté par Max_Payne
Eh ben c'est cool, on a plein de nouveaux !
Bienvenue à tout le monde.

Liverpool a vraiment la côte sur SF, je vois souvent Istanbul 2005 dans les meilleurs souvenirs.
Pour moi ça a été un enfer haha.


Plus que la victoire liverpuldienne, c'est surtout le scénario du match qui fait partie des grands moments (on pourrait citer aussi le cliffhanger de ManU contre le Bayern en 99 mais il ne s'est joué que sur 3 minutes). Même si j'aime Liverpool, c'est surtout l'époque Rush/Dalglish qui m'a biberonné. Trop jeune pour avoir vu Keegan.
Réponse de Antarcticdonkey
le 28/08/2018 à 17:09
J'étais tellement dégoûté à 0-3 que je suis allé dans la cuisine me faire à manger en me disant que ce n'était pas grave si je loupais le début de la 2ème MT...
Heureusement que je n'ai loupé qu'un but!
Réponse de Max_Payne
le 28/08/2018 à 19:19
Moi c'était à l'époque de mon 1er portable, avec très peu de sms.
Mais à la mi-temps je me dis "yolo rien à battre" et je chambre tous mes potes du lycée avec des sms pas finauds.
Bon le lendemain matin ça a été un vrai chemin de croix, j'ai appris l'humilité ce jour.
Réponse de Antarcticdonkey
le 28/08/2018 à 19:44
Par contre, ce supporter liverpuldien n'a pas supporté le 0-3...

https://www.google.fr/amp/s/www.liverpo … 529814.amp
Réponse de TuBluffesMartoni
le 28/08/2018 à 19:49
Ahah moi j'ai pris tellement cher à la MT... Mais la soirée (j'étais étudiant) avait commencé très très tôt et était bien avancée donc c'est passé crème...
Bon j'ai pas été en cours le lendemain
Réponse de TuBluffesMartoni
le 28/08/2018 à 19:53
Euh... Mon message est-il compréhensible ?
Réponse de Italia90
le 29/08/2018 à 00:36
Message posté par Antarcticdonkey
J'étais tellement dégoûté à 0-3 que je suis allé dans la cuisine me faire à manger en me disant que ce n'était pas grave si je loupais le début de la 2ème MT...
Heureusement que je n'ai loupé qu'un but!


A Tahiti, coupure d'antenne à la 53ème, pendant un peu moins de dix minutes.
Une fois l'image de retour, je regarde machinalement le score, je trouve que le "zéro" à côté de Liverpool est bizarre, je me rapproche...la surprise. Mais il m'a fallu attendre quelques instants les commentaires pour comprendre que ce n'était pas un problème d'affichage. C'était tellement incroyable, le Milan surnageait à un tel point en première mi-temps...
Réponse de BundesFrappe
le 29/08/2018 à 13:54
Bonjour à tous

Je traine souvent sur le forum et très souvent sur les articles mais j’avais jamais pris le temps de me présenter !
Nom : BundesFrappe
Age : 27

Région : Paris actuellement mais je viens de Metz

Mes clubs préférés: dans l’ordre de préférence : Bundesliga : Borussia Dortmund, Premier League : Arsenal, L1 : FC Metz, Eredivisie : Ajax, Italie : Fiorentina, Espagne : Bilbao. Conclusion : Oui, j’aime bien souffrir.


Les clubs que je ne supporte pas : Schalke, Leipzig, Real, Barça, Man United

Mes joueurs préférés (ancien) :
- Dennis Bergkamp
- Thierry Henry
- Marc Overmars
- Lars Ricken
- Gabriel Batistuta
- Robert Pires
- Matt Le Tissier
Mes joueurs préférés (actuel) : Brandt, Marco Reus, Weigl, Lewandowski

Les joueurs que je n'apprécie pas trop : Ramos, Alba, en bref, l’équipe d’Espagne de manière générale.

Plus grands moments de football :

- Le but de Bergkamp face à l’Argentine en 1998. Le plus beau but de sa carrière (sans compter le contrôle de l’improbable contre Newcastle qui est hors concours), à l’issue d’un match dingue avec deux équipes aux sommets de leur art (Batistuta - Bergkamp – Overmars sur le même terrain, incroyable).
- Le but de Wiltord en 2000. Puis le but de Trézéguet.
- Le but de Ricken en finale de LDC, 16 secondes après être entré sur le terrain d’un lob somptueux
- Le quadruplé de Lewandowski contre le Real
- La panenka de Zidane en finale en 2006
- La saison des invincibles des Gunners



Plus grandes désillusions :

- En réponse à nos amis Lensois un peu plus haut, le but de Lachor contre Auxerre qui enlève tout espoir à mes grenats de remporter le championnat
- Encore une fois, en réponse à nos amis Lensois, la finale perdue de coupe de la Ligue où j’étais au stade en 99.
- La dernière saison de Klopp à Dortmund
- Le coup de boule de Zidane, puis la barre du roi David
- La sortie de Pires suite à l’expulsion de Lehmann en finale de LDC face au Barca
- Arsenal depuis cette finale de LDC

Le plus grand joueur de tous les temps : Mon cœur me dit Bergkamp, mais ma raison me dit Zidane.

Le plus nul : Le plus nul je ne sais pas, mais celui qui m'a fait le plus m'arracher les cheveux c'est Gregory Leca, sans aucun doute. Les vrais supporters messins hésiteront toutefois avec Gunter Van Handenhoven, Schemmel et Skachenko.
Ce message a été modifié.
Réponse de Totti Chianti
le 29/08/2018 à 14:02
Message posté par Italia90
A Tahiti, coupure d'antenne à la 53ème, pendant un peu moins de dix minutes.
Une fois l'image de retour, je regarde machinalement le score, je trouve que le "zéro" à côté de Liverpool est bizarre, je me rapproche...la surprise. Mais il m'a fallu attendre quelques instants les commentaires pour comprendre que ce n'était pas un problème d'affichage. C'était tellement incroyable, le Milan surnageait à un tel point en première mi-temps...


Le pire, c'est que Milan a largement dominé tout le match en dehors de ces quelques minutes fatidiques. Je me souviens notamment que Shevchenko a mangé totalement la feuille pendant les prolongations...

J'habitais à Milan à l'époque. Y avait eu un feu d'artifice à la fin du match, la moitié de la ville était en fête.
L'autre moitié tirait la tronche mais avait aussi prévu un feu d'artifice en cas de victoire.
Du coup, feu d'artifice dans tous les cas de figure !
Réponse de TuBluffesMartoni
le 29/08/2018 à 19:34
@BundesFrappe : Prêt pour le choc de samedi ? Vous semblez marcher sur l'eau en ce début de saison, y'a une réelle maitrise ou une part de réussite ?
Réponse de Antarcticdonkey
le 29/08/2018 à 19:51
Le God dans tes joueurs préférés, c'est la classe, quand j'ai commencé à suivre le foot, il était en toute fin de carrière à Southampton mais c'est le premier footballeur que j'ai admiré, Aimar, Bergkamp, et bien sûr Stevie-G ont suivi..
Ça fait plaisir de voir un vrai suiveur de la Buli, j'avoue moins suivre depuis 4/5 ans mais je ne déteste aucun club à part le Bayern bien sûr, mais j'espère que le VfL reviendra en Buli, 2 Revierderbys par an c'est peu!
Réponse de Jefeltef
le 30/08/2018 à 04:28
Salut BundesFrappe,

Super description hormis une coquille:"L1 : FC Metz"
Je plaisante et espère que Fredo parviendra a remonter le club.

J’étais en train de me poser la question afin de savoir si Arsenal allait rester aussi populaire en France après le depart d’Arsène.

Question en suspens...
La bise,
Réponse de BundesFrappe
le 30/08/2018 à 08:27
Message posté par TuBluffesMartoni
@BundesFrappe : Prêt pour le choc de samedi ? Vous semblez marcher sur l'eau en ce début de saison, y'a une réelle maitrise ou une part de réussite ?


Ouais samedi ça va être un gros match je pense.
Mais on a maîtrisé dans l’ensemble le match de coupe de la ligue contre Lens donc je pense que ça devrait le faire.

En vrai, je pense que Metz a le niveau Ligue 1,5. On est à la rue en Ligue 1 mais on a un effectif largement suffisant pour la L2. Boulaya, Nguette, Cohade c’est des bons joueurs donc ça fait la différence. A voir si ils tiendront toute la saison sur ce rythme, comme ça on pourra de nouveau être ridicule en L1...

Bon après, tant que Nancy reste à 0 point, ça me va !
Réponse de BundesFrappe
le 30/08/2018 à 08:38
Message posté par Jefeltef
Salut BundesFrappe,

Super description hormis une coquille:"L1 : FC Metz"
Je plaisante et espère que Fredo parviendra a remonter le club.

J’étais en train de me poser la question afin de savoir si Arsenal allait rester aussi populaire en France après le depart d’Arsène.

Question en suspens...
La bise,


Ahahaha je savais qu’on allait me reprendre sur cette petite coquille. Je compte sur Fred, je suis pas fan de lui en tant qu’entraîneur pour des équipes avec des moyens, mais pour des missions commandos avec des petits clubs, il est vraiment super.

Pour Arsenal, j’ai bien peur que le combo fin d’Highbury, départ d’Arsene et résultat de looser risque d’entamer le capital sympathie que le club avait en France.

Après, il y a pas 10000 clubs qui pourraient potentiellement prétendre à récupérer le flambeau. Déjà ce sera un club Londonien car les autres clubs paraissent inaccessibles pour la plupart des Français supporters de foot occasionnels. Du coup le seul club qui a le combo capital sympathie / beau jeu / bonne ambiance / belle image / peu de scandale / stabilité / résultat ça serait Tottenham.

Mais pas Chelsea, pleeeeeease.
Réponse de Footinator
le 30/08/2018 à 23:15
Message posté par BundesFrappe
Pour Arsenal, j’ai bien peur que le combo fin d’Highbury, départ d’Arsene et résultat de looser risque d’entamer le capital sympathie que le club avait en France. .


Il reste Unai à Arsenal <3.
Réponse de Nirmao
le 01/10/2018 à 23:06
Salut à tous !

Cela fait des années que je lis les commentaires sur le site. Je me suis inscrit l'année dernière et j'ai découvert ce topic aujourd'hui grâce à la conversation de Fred Astaire et Italia90 dans les coms du match Real-Atletico (mieux vaut tard que jamais). D'ailleurs j'en profite pour dire que c'est toujours un plaisir de lire les commentaires sous les articles du Real.
Sinon moi c'est Romain, 25 ans, né dans les Vosges et vivant à Montpellier.

Mes clubs préférés : En France, l'AJ Auxerre depuis l'époque des D.Cissé, Mexes, Boumsong, Violeau, Cool, Lachuer ect...

En Europe, c'est le Real Madrid. Je suis le Real depuis le début des années 2000 grâce à Zidane que j'adulais étant gamin. Depuis 2012 et la chute de l'AJA en ligue 2, le Real est un peu mon deuxième amour.

Les clubs que je ne supporte pas : le Barça et l'Atletico.

Mes plus grands moments de foot : Le coup de casque de Sergio Ramos lors de la finale de 2014, extraordinaire cocktail d'émotions.
Sinon en 2009, Daniel Niculae marque un but avec l'AJA (c'est pas un troll je vous promets) et il s’effondre et pleure pendant quelques minutes (il avait pas mal de problèmes perso à l'époque), je sais pas pourquoi mais ça m'a marqué.

Plus grande déception : la saison 201/2012 de l'AJA.

Les joueurs qui m'ont fait/me font rêver : Zinedine Zidane, Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos, Raul, Thomas Kahlenberg, Djibril Cissé (époque AJA).

Les joueurs que je déteste : Sergio Busquets, Jordi Alba et Diego Costa.

Au plaisir de vous lire sur le forum ou sur les brèves.
Réponse de Italia90
le 01/10/2018 à 23:27
Message posté par Nirmao
j'ai découvert ce topic aujourd'hui grâce à la conversation de Fred Astaire et Italia90 dans les coms du match Real-Atletico


Ça commence bien !
Encore un "sociaux" du Real...trop c'est trop ! On a déjà Speedmachin Eljitruc et le vieux Freddie à qui on doit respect eu égard à son âge avancé, ça suffit maintenant !


Message posté par Nirmao

Mes plus grands moments de foot : Le coup de casque de Sergio Ramos lors de la finale de 2014, extraordinaire cocktail d'émotions.


DEHORS

Message posté par Nirmao

Les joueurs qui m'ont fait/me font rêver : Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos


DEHORS

Message posté par Nirmao

Au plaisir de vous lire sur le forum ou sur les brèves.


Oui, RDV dans les articles sur le Real, j'espère que tu auras du répondant ! Et bienvenue, aussi ;-)
Réponse de Fred Astaire
le 01/10/2018 à 23:34
Message posté par Nirmao
Salut à tous !

Cela fait des années que je lis les commentaires sur le site. Je me suis inscrit l'année dernière et j'ai découvert ce topic aujourd'hui grâce à la conversation de Fred Astaire et Italia90 dans les coms du match Real-Atletico (mieux vaut tard que jamais). D'ailleurs j'en profite pour dire que c'est toujours un plaisir de lire les commentaires sous les articles du Real.
Sinon moi c'est Romain, 25 ans, né dans les Vosges et vivant à Montpellier.

Mes clubs préférés : En France, l'AJ Auxerre depuis l'époque des D.Cissé, Mexes, Boumsong, Violeau, Cool, Lachuer ect...

En Europe, c'est le Real Madrid. Je suis le Real depuis le début des années 2000 grâce à Zidane que j'adulais étant gamin. Depuis 2012 et la chute de l'AJA en ligue 2, le Real est un peu mon deuxième amour.

Les clubs que je ne supporte pas : le Barça et l'Atletico.

Mes plus grands moments de foot : Le coup de casque de Sergio Ramos lors de la finale de 2014, extraordinaire cocktail d'émotions.
Sinon en 2009, Daniel Niculae marque un but avec l'AJA (c'est pas un troll je vous promets) et il s’effondre et pleure pendant quelques minutes (il avait pas mal de problèmes perso à l'époque), je sais pas pourquoi mais ça m'a marqué.

Plus grande déception : la saison 201/2012 de l'AJA.

Les joueurs qui m'ont fait/me font rêver : Zinedine Zidane, Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos, Raul, Thomas Kahlenberg, Djibril Cissé (époque AJA).

Les joueurs que je déteste : Sergio Busquets, Jordi Alba et Diego Costa.

Au plaisir de vous lire sur le forum ou sur les brèves.


Sois le bienvenu, Nirmao
Un supporter du Real, ça ne se refuse pas !
Au plaisir de lire tes commentaires !
Réponse de So-Frites
le 02/10/2018 à 16:02
(que des goûts de chiottes)
Réponse de Max_Payne
le 02/10/2018 à 18:50
Salut et bienvenue Nirmao !

Le Real est peu aimé par ici, tu vas pouvoir défendre ce club. :D
Réponse de Antarcticdonkey
le 02/10/2018 à 18:50
Bienvenue Manoir (Romain ce n'est pas un prénom, hein?^^)!

(Même si tu as des goûts pourris...^^)
Réponse de Footinator
le 02/10/2018 à 18:58
Pff le Real quoi... Bienvenue Nirmao!
Réponse de So-Frites
le 02/10/2018 à 18:59
Oui qd même Abrazzu à Nirmao...

Allez une petite chose positive ds ce désastre, le sympathique AJA.
Réponse de ibremsy14
le 11/10/2018 à 03:39
Je me nomme aziz je viens de la cote d ivoire j ai 18 ans mon club prefere c est chelsea
Réponse de Italia90
le 11/10/2018 à 03:46
Message posté par ibremsy14
mon club prefere c est chelsea


Bah, personne n'est parfait !

Bienvenue à toi.
Réponse de Fred Astaire
le 11/10/2018 à 12:03
Message posté par ibremsy14
Je me nomme aziz je viens de la cote d ivoire j ai 18 ans mon club prefere c est chelsea


Bienvenue à toi !

Ça fera du bien, un vent de jeunesse, avec tous ses vieux qui traînent sur le forum !
Réponse de Alain Proviste
le 11/10/2018 à 12:44
Bienvenue collectif à tous les derniers forumeurs s'étant présentés !
Réponse de François Bas Résille
le 18/10/2018 à 21:08
Je fais le malin depuis 2 jours sous les commentaires (et c'est tout à fait exceptionnel, je suis chiant comme la mort dans la vraie vie et je ne pourrais et ne serais pas aussi actif à l'avenir) et je découvre qu'il faut se présenter ici. D'un coup je me retrouve penaud et je ne sais quoi dire, heureusement que dans mon Gogole Draïve, j'ai une vieille chronique de l'époque (2013/2015) où je racontais ma vie et ma passion dans un micro. C'était la toute dernière. Désolé, vous allez bouffer un pavé d'ego-histoire, quant à moi j'ai le beau rôle, il me suffit d'un 'Ctrl C-Ctrl V' et je file passer ma soirée avec Audrey devant 'Breakfast at Tiffany's'.

"Dernière chronique, dernier mardi à la BU à commencer un sujet, effacer, recommencer, trouver une nouvelle accroche, dernier mardi soir à venir à la radio pour parler de football dans un micro. Comme un joueur, dernier tour de piste, avant les vacances et peut-être l’annonce prochaine de ma retraite, j’en discute avec mon agent et je laisse planer le doute afin d’alimenter les rumeurs, à moins que l’on s’accorde sur une prolongation de contrat.

Il y a bien sûr un investissement personnel dans chacune des chroniques, et pour certaines je me rappelle du contexte de production et du cheminement intellectuel, et il y avait ce besoin dans un souci d’accrocher l’oreille et de plaisir réflexif aussi, de rattacher cette chronique à la culture, à l’actualité par moments. Divers évènements plus ou moins malheureux m’auront permis de le faire. Surtout il y aura eu une évolution de mon rapport au football. Ecrire sur ce sport dans un univers autre que celui d’un forum ou d’un espace de commentaires d’un article, où l’on se retrouve entre passionnés bien évidemment pétri de mauvaise foi, écrire pour on ne sait qui, on ne sait où, lâcher son texte dans les 4 dimensions, à la fois dans l’espace et dans le temps, sans savoir si la personne qui écoute a des préjugés négatifs sur ce sport ou non, impose de prendre une distance avec son objet et instaure un respect tout autre par rapport à celui-ci.

Je m’étais attaché, dès la première chronique, à vouloir parler de football autrement, objectif élevé et qui peut se parer d’atours supérieurs. Quand je disais cela, je voulais me dégager des contingences factuelles, du simple résultat, de la description morne d’un match ou de l’exposé wikipedia d’un joueur. Je ne suis pas le seul à faire ça, et nombreux sont ceux qui le font mieux. J’ai été biberonné par vagues successives depuis plusieurs années à des récits, des articles, des reportages lus, vus ou entendus, qui se réclament d’une culture foot, qui parlent de foot, mais puisqu’il y a bien le mot culture invoquent d’autres référents qui dévoilent évidemment ce sport mais aussi le monde dans lequel on vit et son passé.

Avant d’être pris dans cette vague sage et analytique, j’ai été un véritable mordu et je le suis resté tout en affinant le trait, préférant le plaisir de visionner deux ou trois matches par semaine à celui de tout savoir sur tout, de la taille au nombre de sélections des joueurs. J’ai joué au football, en club, à l’âge de 6 ans, sans que cela ne me plaise radicalement et ne m’émeuve beaucoup, plus occupé que j’étais à compter les gravillons du terrain stabilisé du complexe sportif voisin qu’à tenter de permettre à mon équipe de gagner le match que, paraît-il, on était en train de jouer. Mes parents pouvaient donc faire rapidement une croix sur ma future carrière de footballeur. Un premier souvenir fixé dans la mémoire est celui d’une image, une simple image dont je me rappellerais seulement deux ans après au moment de la coupe du monde 1998. Un jeune homme aux cheveux longs dans un maillot rouge et bleu. Je compris plus tard, sans jamais savoir si des noeuds dans mon cerveau s’étaient effectués et avaient raccordés des informations obscures, qu’il s’agissait de Christophe Dugarry sous le maillot de Bordeaux lors de Bordeaux-Milan AC le 19 mars 1996 en quarts de finale retour de la coupe de l’UEFA. 2 ans plus tard, j’étais sur l’île de la Réunion et avait lieu la Coupe du Monde, la révélation eut alors lieu et la fin d’une partie de l’espérance d’une vie sociale complète et épanouie pour les années à venir.

Voir ces bonhommes évoluer sur la pelouse sous le soleil doré d’un mois de juin français fut un choc visuel. Par bribes me reviennent des images de l’Espagne, de l’Argentine, du Brésil, de la France évidemment. Même si je n’ai pu voir la finale, trop tard dans la nuit, l’école continuant jusqu’à la fin juillet sur ce caillou posé dans l’Océan Indien. Avec mon voisin dans le jardin, nous perdîmes notre temps à rejouer les matches à l’infini, l’un était Davor Suker, l’autre Fabien Barthez, avant d’intervertir les rôles et qu’un autre prenne la place entre les bananiers qui faisaient office de poteaux. La mutation en Ronaldo ou Thierry Henry avait alors lieu. Viennent ensuite les revues et les jeux vidéos, les France Football de début de saison avec les effectifs de toute les équipes que je mettais une semaine à décortiquer. Le plaisir des statistiques, et les cahiers étrangers avec le calendrier entier de la saison et les scores de chaque match à inscrire, travail fastidieux que j’entreprenais de manière régulière à chaque mois d’août avant de l’oublier à la mi-septembre. Puis il y a eu les matches à la télé, l’abonnement Canal+. Revenons d’ailleurs en 1999, année d'un certain OM-Bologne en demi finale de la coupe de l’UEFA. Nous mangions chez des amis de mes parents, le père de notre hôte était là, amoureux de l’OM, il voulait absolument voir le match. Nous sommes donc aller chez moi avec mon père et ce monsieur que je ne connaissais pas, il y a eu ce penalty de Laurent Blanc marqué, mais à retirer. Je crois que durant le match j’ai plus regarder ce monsieur s’époumoner et vivre le match avec passion que l’écran. L’OM allait en finale, j’étais désormais pour l’OM. Le coup de foudre avec le Barça fut différent, peut-être l’un des seuls héritages paternels, il m'avait offert tôt mon premier kit floqué Romario, mais les premiers visages sous la liquette blaugranas qui me reviennent en tête sont ceux de Rivaldo, Marc Overmars, Sonny Anderson, Javier Saviola. Il y a eu tout ces matches vus, à l’époque où l’on pouvait encore voir des matches sans payer, le mardi, le mercredi, et quand on avait Canal+, le samedi après-midi, le dimanche soir. En semaine, j’avais seulement le droit à la première mi-temps, parfois mon père s’endormait ou oubliait ma présence alors je jouais les prolongations. Il y a eu des matches magnifiques, France-Italie à l’Euro 2000 évidemment, Monaco-La Corogne en 2003, OM-Newcastle en 2004, France-Angleterre en 2004, Chelsea-Barcelone en 2006 et la découverte de Lionel Messi, France-Italie en 2006, somptueux et tragique, Chelsea-Barcelone à nouveau en 2009 et ce pointu d’Iniesta à la dernière seconde. Il y a eu la France avec Zidane, sans Zidane, avec Zidane et à nouveau sans lui. Il y a eu la longue hégémonie de Lyon, la finale Milan AC-Liverpool, le sacre espagnol, la main et les dents et les buts de Suarez, la banane de Dani Alves, le short de Cyril Chapuis, et Andrea Pirlo, David Beckham, Dennis Bergkamp, Mickaël Pagis, Ryan Giggs, Marc-Vivien Foé, Mamadou Niang, William Prunier, Zlatan Ibrahimovic, Simone
Inzaghi, Alex Ferguson, Pierluigi Collina, Jacques Santini, et des milliers d’autres. Toutes ces têtes qui enchantent une enfance et font que malgré les pourris de la FIFA ou de la LFP, une fois devant un match, cette part d’enfance ressurgit.

Sans tout ça, je n’aurais pas fait ces chroniques, sans aimer profondément ce sport pour ce qu’il est, un jeu d’enfant, je ne me serais pas un peu forcé parfois pour les faire, chaque mardi matin, à la BU, à écrire, effacer, réécrire, chaque mardi soir à parler dans un micro de football."
Réponse de Max_Payne
le 24/10/2018 à 18:24
Bienvenue tout le monde !
Ce message a été modifié.
Réponse de Alain Proviste
le 24/10/2018 à 18:31
Message posté par François Bas Résille
Je fais le malin depuis 2 jours sous les commentaires (et c'est tout à fait exceptionnel, je suis chiant comme la mort dans la vraie vie et je ne pourrais et ne serais pas aussi actif à l'avenir) et je découvre qu'il faut se présenter ici. D'un coup je me retrouve penaud et je ne sais quoi dire, heureusement que dans mon Gogole Draïve, j'ai une vieille chronique de l'époque (2013/2015) où je racontais ma vie et ma passion dans un micro. C'était la toute dernière. Désolé, vous allez bouffer un pavé d'ego-histoire, quant à moi j'ai le beau rôle, il me suffit d'un 'Ctrl C-Ctrl V' et je file passer ma soirée avec Audrey devant 'Breakfast at Tiffany's'.

"Dernière chronique, dernier mardi à la BU à commencer un sujet, effacer, recommencer, trouver une nouvelle accroche, dernier mardi soir à venir à la radio pour parler de football dans un micro. Comme un joueur, dernier tour de piste, avant les vacances et peut-être l’annonce prochaine de ma retraite, j’en discute avec mon agent et je laisse planer le doute afin d’alimenter les rumeurs, à moins que l’on s’accorde sur une prolongation de contrat.

Il y a bien sûr un investissement personnel dans chacune des chroniques, et pour certaines je me rappelle du contexte de production et du cheminement intellectuel, et il y avait ce besoin dans un souci d’accrocher l’oreille et de plaisir réflexif aussi, de rattacher cette chronique à la culture, à l’actualité par moments. Divers évènements plus ou moins malheureux m’auront permis de le faire. Surtout il y aura eu une évolution de mon rapport au football. Ecrire sur ce sport dans un univers autre que celui d’un forum ou d’un espace de commentaires d’un article, où l’on se retrouve entre passionnés bien évidemment pétri de mauvaise foi, écrire pour on ne sait qui, on ne sait où, lâcher son texte dans les 4 dimensions, à la fois dans l’espace et dans le temps, sans savoir si la personne qui écoute a des préjugés négatifs sur ce sport ou non, impose de prendre une distance avec son objet et instaure un respect tout autre par rapport à celui-ci.

Je m’étais attaché, dès la première chronique, à vouloir parler de football autrement, objectif élevé et qui peut se parer d’atours supérieurs. Quand je disais cela, je voulais me dégager des contingences factuelles, du simple résultat, de la description morne d’un match ou de l’exposé wikipedia d’un joueur. Je ne suis pas le seul à faire ça, et nombreux sont ceux qui le font mieux. J’ai été biberonné par vagues successives depuis plusieurs années à des récits, des articles, des reportages lus, vus ou entendus, qui se réclament d’une culture foot, qui parlent de foot, mais puisqu’il y a bien le mot culture invoquent d’autres référents qui dévoilent évidemment ce sport mais aussi le monde dans lequel on vit et son passé.

Avant d’être pris dans cette vague sage et analytique, j’ai été un véritable mordu et je le suis resté tout en affinant le trait, préférant le plaisir de visionner deux ou trois matches par semaine à celui de tout savoir sur tout, de la taille au nombre de sélections des joueurs. J’ai joué au football, en club, à l’âge de 6 ans, sans que cela ne me plaise radicalement et ne m’émeuve beaucoup, plus occupé que j’étais à compter les gravillons du terrain stabilisé du complexe sportif voisin qu’à tenter de permettre à mon équipe de gagner le match que, paraît-il, on était en train de jouer. Mes parents pouvaient donc faire rapidement une croix sur ma future carrière de footballeur. Un premier souvenir fixé dans la mémoire est celui d’une image, une simple image dont je me rappellerais seulement deux ans après au moment de la coupe du monde 1998. Un jeune homme aux cheveux longs dans un maillot rouge et bleu. Je compris plus tard, sans jamais savoir si des noeuds dans mon cerveau s’étaient effectués et avaient raccordés des informations obscures, qu’il s’agissait de Christophe Dugarry sous le maillot de Bordeaux lors de Bordeaux-Milan AC le 19 mars 1996 en quarts de finale retour de la coupe de l’UEFA. 2 ans plus tard, j’étais sur l’île de la Réunion et avait lieu la Coupe du Monde, la révélation eut alors lieu et la fin d’une partie de l’espérance d’une vie sociale complète et épanouie pour les années à venir.

Voir ces bonhommes évoluer sur la pelouse sous le soleil doré d’un mois de juin français fut un choc visuel. Par bribes me reviennent des images de l’Espagne, de l’Argentine, du Brésil, de la France évidemment. Même si je n’ai pu voir la finale, trop tard dans la nuit, l’école continuant jusqu’à la fin juillet sur ce caillou posé dans l’Océan Indien. Avec mon voisin dans le jardin, nous perdîmes notre temps à rejouer les matches à l’infini, l’un était Davor Suker, l’autre Fabien Barthez, avant d’intervertir les rôles et qu’un autre prenne la place entre les bananiers qui faisaient office de poteaux. La mutation en Ronaldo ou Thierry Henry avait alors lieu. Viennent ensuite les revues et les jeux vidéos, les France Football de début de saison avec les effectifs de toute les équipes que je mettais une semaine à décortiquer. Le plaisir des statistiques, et les cahiers étrangers avec le calendrier entier de la saison et les scores de chaque match à inscrire, travail fastidieux que j’entreprenais de manière régulière à chaque mois d’août avant de l’oublier à la mi-septembre. Puis il y a eu les matches à la télé, l’abonnement Canal+. Revenons d’ailleurs en 1999, année d'un certain OM-Bologne en demi finale de la coupe de l’UEFA. Nous mangions chez des amis de mes parents, le père de notre hôte était là, amoureux de l’OM, il voulait absolument voir le match. Nous sommes donc aller chez moi avec mon père et ce monsieur que je ne connaissais pas, il y a eu ce penalty de Laurent Blanc marqué, mais à retirer. Je crois que durant le match j’ai plus regarder ce monsieur s’époumoner et vivre le match avec passion que l’écran. L’OM allait en finale, j’étais désormais pour l’OM. Le coup de foudre avec le Barça fut différent, peut-être l’un des seuls héritages paternels, il m'avait offert tôt mon premier kit floqué Romario, mais les premiers visages sous la liquette blaugranas qui me reviennent en tête sont ceux de Rivaldo, Marc Overmars, Sonny Anderson, Javier Saviola. Il y a eu tout ces matches vus, à l’époque où l’on pouvait encore voir des matches sans payer, le mardi, le mercredi, et quand on avait Canal+, le samedi après-midi, le dimanche soir. En semaine, j’avais seulement le droit à la première mi-temps, parfois mon père s’endormait ou oubliait ma présence alors je jouais les prolongations. Il y a eu des matches magnifiques, France-Italie à l’Euro 2000 évidemment, Monaco-La Corogne en 2003, OM-Newcastle en 2004, France-Angleterre en 2004, Chelsea-Barcelone en 2006 et la découverte de Lionel Messi, France-Italie en 2006, somptueux et tragique, Chelsea-Barcelone à nouveau en 2009 et ce pointu d’Iniesta à la dernière seconde. Il y a eu la France avec Zidane, sans Zidane, avec Zidane et à nouveau sans lui. Il y a eu la longue hégémonie de Lyon, la finale Milan AC-Liverpool, le sacre espagnol, la main et les dents et les buts de Suarez, la banane de Dani Alves, le short de Cyril Chapuis, et Andrea Pirlo, David Beckham, Dennis Bergkamp, Mickaël Pagis, Ryan Giggs, Marc-Vivien Foé, Mamadou Niang, William Prunier, Zlatan Ibrahimovic, Simone
Inzaghi, Alex Ferguson, Pierluigi Collina, Jacques Santini, et des milliers d’autres. Toutes ces têtes qui enchantent une enfance et font que malgré les pourris de la FIFA ou de la LFP, une fois devant un match, cette part d’enfance ressurgit.

Sans tout ça, je n’aurais pas fait ces chroniques, sans aimer profondément ce sport pour ce qu’il est, un jeu d’enfant, je ne me serais pas un peu forcé parfois pour les faire, chaque mardi matin, à la BU, à écrire, effacer, réécrire, chaque mardi soir à parler dans un micro de football."


Bienvenue à toi, très belle présentation !
De toute façon, un mec qui cite Cyril Chapuis, Micka Pagis et William Prunier dans sa mini-bio ne peut être que quelqu'un de bien. ;)
Réponse de FK Buxoro
le 26/10/2018 à 11:09
Bonjour a tous, je viens de découvrir ce topic et je me rends compte qu'il etait impoli de ma part de poster des messages sans m'etre présenté.
Je vais reprendre le format classique

Nom : FK Buxoro

Age : 55 ans (c'est douloureux a écrire)

Region : Paris

Clubs supportés : FK Buxoro (le coeur) et le PSG (a l'usure). J'ai aussi toujours de l'amour pour le Pakhtakor.

Equipes nationales supportés : L'Ouzbekistan, la France. J'ai aussi beaucoup d'affection pour l'équipe d'Ethiopie (les recits d'un pere peuvent vous marquer a jamais).

Plus grand moments de football : C'est pas facile car je me rend compte que c'est pleins de matchs éparpillés. Je choisis plutot un geste, celui des instances du football et de tous les clubs du championnat suite au crash de 1979. Ils ont mis a disposition des joueurs pour permettre au Pakhtakor de continuer le championnat. Et en 82 le club finit a la meilleure place de son histoire, 6e devant des cadors du championnat. Cette meme année c'est un magnifique Dynamo Minsk qui finit champion. J'y ajoute 98 parce que je n'avais jamais vu autant de jois pour du football.

Plus grandes désillusions : Apres une dizaine d'année de galere (a l'exception de 82), j'ai tres mal vecus les defaites contre la Belgique et les Pays-Bas en 86 et 88. Cette équipe méritait au moins un titre. Plus récemment en Coupe d'Asie des Nations 2015, la défaite en quart contre la Corée du Sud a été tres cruel, on aurait mérité les demis.

Joueurs préférés : Le premier est un joueur que j'ai a peine vu jouer mais c'est surtout pour ce qu'il représente, il s'agit de Lev Yachine. C'etait un vrai symbole et d'ailleurs une blague dit que la chute de la Republique n'a pu arriver qu'apres sa mort car lui seul aurait pu l'arreter.
Le deuxieme c'est Aleinikov qui était d'une classe incroyable. C'etait un milieu défensif mais pas un monstre phyisique meme si il courait beaucoup. En revanche il avait une intelligence que je n'ai jamais revu. J'avais l'impression qu'il savait avant eux ce que ses adversaires ou coéquipers allaient faire. En plus de ca, une qualité de passe exceptionnelle et j'en suis tombé amoureux. Le joueur moderne qui s'en rapproche le plus serait Pirlo mais dans mon esprit il en est loin.
Le troiseme est mon avatar, Ulugbek Bakaiev. C'etait pas un joueur exceptionnel mais il a eu une belle carriere et c'est "l'enfant du pays". Il est a été formé au FK Buxoro et en est aujourd'hui le coach. En 2011 en Coupe d'Asie il est expulsé en demi contre l'Australie et je reste persuadé que si il avait été la on aurait gagné la petite finale.
Le quatrieme c'est Zidane parce qu'il faut bien le dire c'est ce que j'ai vu de plus fort sur un terrain. C'etait le 10 ultime. Ce qu'il faisait était propre, intelligent et utile.

Pour terminer je n'ai pas vraiment de joueurs ou d'équipes que je déteste. J'ai du en insulter un bon paquet pendant et apres des match mais je n'ai jamais eu de haine qui dure.

Au plaisir de discuter prochainement avec vous.
Réponse de Fred Astaire
le 26/10/2018 à 13:16
Message posté par FK Buxoro
Bonjour a tous, je viens de découvrir ce topic et je me rends compte qu'il etait impoli de ma part de poster des messages sans m'etre présenté.
Je vais reprendre le format classique

Nom : FK Buxoro

Age : 55 ans (c'est douloureux a écrire)

Region : Paris

Clubs supportés : FK Buxoro (le coeur) et le PSG (a l'usure). J'ai aussi toujours de l'amour pour le Pakhtakor.

Equipes nationales supportés : L'Ouzbekistan, la France. J'ai aussi beaucoup d'affection pour l'équipe d'Ethiopie (les recits d'un pere peuvent vous marquer a jamais).

Plus grand moments de football : C'est pas facile car je me rend compte que c'est pleins de matchs éparpillés. Je choisis plutot un geste, celui des instances du football et de tous les clubs du championnat suite au crash de 1979. Ils ont mis a disposition des joueurs pour permettre au Pakhtakor de continuer le championnat. Et en 82 le club finit a la meilleure place de son histoire, 6e devant des cadors du championnat. Cette meme année c'est un magnifique Dynamo Minsk qui finit champion. J'y ajoute 98 parce que je n'avais jamais vu autant de jois pour du football.

Plus grandes désillusions : Apres une dizaine d'année de galere (a l'exception de 82), j'ai tres mal vecus les defaites contre la Belgique et les Pays-Bas en 86 et 88. Cette équipe méritait au moins un titre. Plus récemment en Coupe d'Asie des Nations 2015, la défaite en quart contre la Corée du Sud a été tres cruel, on aurait mérité les demis.

Joueurs préférés : Le premier est un joueur que j'ai a peine vu jouer mais c'est surtout pour ce qu'il représente, il s'agit de Lev Yachine. C'etait un vrai symbole et d'ailleurs une blague dit que la chute de la Republique n'a pu arriver qu'apres sa mort car lui seul aurait pu l'arreter.
Le deuxieme c'est Aleinikov qui était d'une classe incroyable. C'etait un milieu défensif mais pas un monstre phyisique meme si il courait beaucoup. En revanche il avait une intelligence que je n'ai jamais revu. J'avais l'impression qu'il savait avant eux ce que ses adversaires ou coéquipers allaient faire. En plus de ca, une qualité de passe exceptionnelle et j'en suis tombé amoureux. Le joueur moderne qui s'en rapproche le plus serait Pirlo mais dans mon esprit il en est loin.
Le troiseme est mon avatar, Ulugbek Bakaiev. C'etait pas un joueur exceptionnel mais il a eu une belle carriere et c'est "l'enfant du pays". Il est a été formé au FK Buxoro et en est aujourd'hui le coach. En 2011 en Coupe d'Asie il est expulsé en demi contre l'Australie et je reste persuadé que si il avait été la on aurait gagné la petite finale.
Le quatrieme c'est Zidane parce qu'il faut bien le dire c'est ce que j'ai vu de plus fort sur un terrain. C'etait le 10 ultime. Ce qu'il faisait était propre, intelligent et utile.

Pour terminer je n'ai pas vraiment de joueurs ou d'équipes que je déteste. J'ai du en insulter un bon paquet pendant et apres des match mais je n'ai jamais eu de haine qui dure.

Au plaisir de discuter prochainement avec vous.


Bienvenue le jeunot, et merci d'évoquer et de nous interesser à un football lointain !
Réponse de Footinator
le 26/10/2018 à 13:17
Message posté par FK Buxoro
Bonjour a tous, je viens de découvrir ce topic et je me rends compte qu'il etait impoli de ma part de poster des messages sans m'etre présenté.
Je vais reprendre le format classique

Nom : FK Buxoro

Age : 55 ans (c'est douloureux a écrire)

Region : Paris

Clubs supportés : FK Buxoro (le coeur) et le PSG (a l'usure). J'ai aussi toujours de l'amour pour le Pakhtakor.

Equipes nationales supportés : L'Ouzbekistan, la France. J'ai aussi beaucoup d'affection pour l'équipe d'Ethiopie (les recits d'un pere peuvent vous marquer a jamais).

Plus grand moments de football : C'est pas facile car je me rend compte que c'est pleins de matchs éparpillés. Je choisis plutot un geste, celui des instances du football et de tous les clubs du championnat suite au crash de 1979. Ils ont mis a disposition des joueurs pour permettre au Pakhtakor de continuer le championnat. Et en 82 le club finit a la meilleure place de son histoire, 6e devant des cadors du championnat. Cette meme année c'est un magnifique Dynamo Minsk qui finit champion. J'y ajoute 98 parce que je n'avais jamais vu autant de jois pour du football.

Plus grandes désillusions : Apres une dizaine d'année de galere (a l'exception de 82), j'ai tres mal vecus les defaites contre la Belgique et les Pays-Bas en 86 et 88. Cette équipe méritait au moins un titre. Plus récemment en Coupe d'Asie des Nations 2015, la défaite en quart contre la Corée du Sud a été tres cruel, on aurait mérité les demis.

Joueurs préférés : Le premier est un joueur que j'ai a peine vu jouer mais c'est surtout pour ce qu'il représente, il s'agit de Lev Yachine. C'etait un vrai symbole et d'ailleurs une blague dit que la chute de la Republique n'a pu arriver qu'apres sa mort car lui seul aurait pu l'arreter.
Le deuxieme c'est Aleinikov qui était d'une classe incroyable. C'etait un milieu défensif mais pas un monstre phyisique meme si il courait beaucoup. En revanche il avait une intelligence que je n'ai jamais revu. J'avais l'impression qu'il savait avant eux ce que ses adversaires ou coéquipers allaient faire. En plus de ca, une qualité de passe exceptionnelle et j'en suis tombé amoureux. Le joueur moderne qui s'en rapproche le plus serait Pirlo mais dans mon esprit il en est loin.
Le troiseme est mon avatar, Ulugbek Bakaiev. C'etait pas un joueur exceptionnel mais il a eu une belle carriere et c'est "l'enfant du pays". Il est a été formé au FK Buxoro et en est aujourd'hui le coach. En 2011 en Coupe d'Asie il est expulsé en demi contre l'Australie et je reste persuadé que si il avait été la on aurait gagné la petite finale.
Le quatrieme c'est Zidane parce qu'il faut bien le dire c'est ce que j'ai vu de plus fort sur un terrain. C'etait le 10 ultime. Ce qu'il faisait était propre, intelligent et utile.

Pour terminer je n'ai pas vraiment de joueurs ou d'équipes que je déteste. J'ai du en insulter un bon paquet pendant et apres des match mais je n'ai jamais eu de haine qui dure.

Au plaisir de discuter prochainement avec vous.


Ah je ne connais pas le FK Buxoro? C'est où ?

Bienvenue en tout cas!

Connectez vous pour participer à cette discussion

il y a 1 heure Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 13
il y a 3 heures Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 9 il y a 3 heures La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 26
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE