Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Topic de présentation

Dernier message de la page précédente, posté par sox75
le 22/12/2017 à 00:16
Bienvenue.

Ton pseudo et tes origines me rappellent des souvenirs.

Frédéric Thiriez "Nous sommes tous des Ch'tis". Non Fredo, tu as mal lu.
Réponse de Danny Maddax
le 18/01/2018 à 10:29
Prénom : Danny

Nom : Maddax

Ville : Paris mais aussi Lyon pendant quelques années (c'est un peu comme Paris mais en petit et sans grand interêt hormis le Grrrnd Zéro, le LOU Rugby et le défunt Café de la Mairie place Sathonay)

Age : 33

Club : le PSG à cause de mon père et malgré 2007 - 2008, un maillot jaune à l'extérieur, Everton Santos, Williamis Souza et l'ensemble des personnes auprès de qui je suis sans cesse contraint de me justifier depuis 2011, les QPR comme le nom du monsieur l'indique et le HAC à cause de son beau-père.

Aime : les tacles glissés et les retours intérieurs, Zidane en 1998 et la découverte du demi-pêche, Zidane en 2006 et la découverte de la tragi-comédie. Sans oublier et pêle-mêle : Raí, le grand George, Javier Pastore, Bernard Lama et Christophe Jallet.

Aime un peu moins : Pas mal de choses mais globalement : les injustices, "Le-vingt" Kurzawa et les pléonasmes.

Amitié.
Réponse de Serge Bousquet
le 21/01/2018 à 12:49
Bonjour!

Simple changement de pseudonyme pour moi. Anciennement Ferenk29, vous retrouverez mes plus beaux jeux de mots, coups de gueule et arguments capillotractés sous ce nouveau nom. Toute ressemblance avec celui qui pense le mieux le football avec ses pieds depuis une dizaine d'années est absolument fortuite.

Ma présentation doit se trouver dans la cave de ce topic, je dis ça pour les plus curieux d'entre vous, et pour les courageux qui n'ont pas peur des toiles d'araignées. Je m'en vais taquiner des chevilles ailleurs.

Bises affectueuses
Réponse de Alain Proviste
le 21/01/2018 à 20:30
Bienvenue Danny et re-bienvenue Sergio aka Le Major Galopant du Finistère !
Réponse de Jefeltef
le 22/01/2018 à 03:25
Salut Danny et merci pour la description Serge!
Réponse de piero06100
le 23/02/2018 à 12:39
Prénom,Nom: Piero l'Apero

Age: 32 balais

Lieu: Nice, Comté Nissa-Savoia

Club favori: Nissa é basta

Plus grands moments de football: la victoire 4-3 à Monaco (en tribune) alors que nous perdions 0-3 à la 60eme.
Puis le Nissa-Napoli cet été, juste pour la petite musique de la LDC, il en faut peu pour émouvoir un fier supporter niçois de longue date^^

Désillusions: Défaite contre Vannes en demi de coupe, au Ray sous une pluie battante, privés de dép au stade de France...

Modèles footballistiques: Cyril Rool, hahaha

Le plus grand ?: Mario Batoletti

Ce que je déteste le plus dans le foot : Les mecs qui supportent plusieurs clubs, ou un club qui n'est pas de là où ils sont nés. Je sais, ça fait pas très "ouvert" mais par exemple pour Nice :

Nous étions un petit club sympa, familial dans un stade avec grosse histoire.
Nous sommes devenu un club de "footix" dans un stade fait pour le business (et rien d'autre) qui attire en majorité des mecs qui viennent voir du foot, et non pas des mecs qui viennent pour supporter le gym.

Au Ray nous étions 10 000, mais 10 000 fous à hurler pour pousser les notres.
Au stade des Salades (rip à elles) nous sommes 20 000, mais dont 15 000 paillassouh assis sur leur siège n'hésitant pas à siffler les joueurs si le spectacle ne leur convient pas.

Conclusion de mon ressenti :
- jouer l'europe c'est bien, mais si c'est pour perdre notre bon vieux gym non merci.
- la prostitution pour entrer dans le business du foot moderne, non merci.
- rendez-nous le Ray et notre lutte pour le maintien annuelle dans un stade chaud comme la braise !!!!

Baieta à tutti ;-)
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 23/02/2018 à 14:54
Bienvenue à toi! Je plussoie ton modèle footballistique, ta vision du club de foot. Par contre je ne suis p
Réponse de Don't mess with Tonygoal
le 23/02/2018 à 14:59
Oups, fail. Donc je continue:

*je ne suis pas d'accord sur le fait de ne supporter qu'un club, on peut avoir une histoire personnelle qui fait qu'on aime plusieurs clubs à mon humble avis. Évidemment cela n'est pas valable pour ceux qui supportent simultanément l'OM, le Real, le Bayern et Chelsea hein ;)
Réponse de Charrua
le 23/02/2018 à 18:07
Bienvenu ami nissart !
Réponse de Antarcticdonkey
le 23/02/2018 à 18:41
Message posté par Don't mess with Tonygoal
Oups, fail. Donc je continue:

*je ne suis pas d'accord sur le fait de ne supporter qu'un club, on peut avoir une histoire personnelle qui fait qu'on aime plusieurs clubs à mon humble avis. Évidemment cela n'est pas valable pour ceux qui supportent simultanément l'OM, le Real, le Bayern et Chelsea hein ;)


Huhu si tu enlèves le Bayern, j'ai un ancien collègue qui supporte les 3 autres clubs cités!^^
Je l'adore, mais footballistiquement, c'est une cata intersidérale (heureusement que ce n'est pas United à la place de Chelsea, il serait mort!^^)!
Réponse de Alain Proviste
le 24/02/2018 à 01:10
Bienvenue à toi !
Par contre, si je comprends ta vision du supportérisme, je la trouve un peu trop radicale et surtout curieuse sur un point : supporter le club de sa ville natale, pourquoi pas, mais en quoi serait-il plus légitime que les clubs des villes où on a vécu (ou vit aujourd'hui) ?
Pour prendre mon exemple perso, je suis né à Rennes et j'ai habité ensuite à Mayenne (dép. 53), Rennes (deux passages), Bordeaux et Grenoble.
Selon toi, je devrais donc supporter le Stade Rennais... Mais ayant quitté la ville à l'âge de 5 ans, puis vécu en Mayenne de mes 5 à 18 ans avant de retourner faire mes études à Rennes, il m'a semblé plus naturel (à vrai dire, je me suis jamais posé la question) de supporter le Stade Lavallois, club du département où j'ai passé une partie de mon enfance et toute mon adolescence (cad l'âge où on commence à suivre le foot).

Désolé de raconter ma vie mais j'avoue que cette phrase m'a interpellé.
Et encore, je trouve que tu généralises en omettant la situation de tous ceux qui sont nés ou habitent dans des endroits dépourvus de clubs pros ou de haut niveau. Du coup, tu fais quoi des gens originaires de l'Aveyron ou des Ardennes ? Ils sont condamnés à supporter uniquement Rodez ou Charleville-Mézières toute leur vie ??! Là aussi, pourquoi pas mais quand on est fan de foot, on a peut-être envie (et le droit) de pouvoir suivre un club de 1ère division...

Quant au fait d'aimer/supporter plusieurs clubs, tout dépend en réalité de la définition qu'on a du supportérisme. Il peut en exister plusieurs degrés. Pour reprendre mon cas personnel (désolé), j'ai un penchant pour quatre clubs (pour des raisons diverses) : Stade Lavallois, OM, Roma et Barça - et je pourrais presque ajouter Boca et la Fio. Je l'assume totalement, dans la mesure où ces différents clubs ne représentent pas exactement la même chose pour moi. Je les suis, soutiens et apprécie simplement à des degrés divers : pour certains, je me considère quasiment comme supporter, pour d'autres, j'en suis juste sympathisant. C'est une question de sémantique et de définition quoi. Et pourtant, je ne me vois pas du tout comme un footix...^^

Bref, désolé pour le pavé mais c'est un sujet qui revient régulièrement sur le tapis et je voulais exposer des arguments qui nuancent un peu ta vision (évidemment, un mec qui supporterait à la fois PSG, Real, MU, Bayern, Juve, ça ferait "too much" mais y'a plein de cas intermédiaires entre ces deux extrêmes, c'est pas toujours tout blanc ou tout noir). ;)
Réponse de Alain Proviste
le 24/02/2018 à 01:24
Pour résumer en quelques mots, ta vision du supportérisme est louable et respectacle mais c'est plus facile de dire ça quand on est originaire d'une grande ville de foot, avec un club évoluant dans l'élite. Mais tu vas dire quoi au mec qui habite dans le fin fond du Loir-et-Cher ? Désolé mec, mais t'as le droit de supporter seulement le FC Blois en CFA2 ??! Si ton seul match un peu "excitant" (façon de parler) de l'année, c'est le derby contre Bourges, c'est pas très bandant comme perspective pour un fan de foot... :D
Réponse de Italia90
le 24/02/2018 à 02:36
"Et pourtant, je ne me vois pas du tout comme un footix"

"Quiconque oser traiter Alain Proviste de footix doit être puni, et errera désormais dans un monde inconnu. Jusqu'au Royaume d'Hadès, son corps restera inerte".
Réponse de Fred Astaire
le 24/02/2018 à 12:57
ALAIN OU L'ANTI FOOTIX

Alain Proviste, parfois appelé ''Alain Pro-Listes'' ou encore ''Alain Prolixe'', ''spécialiste'' de TOUTES les équipes, de TOUS les championnats, de TOUS les pays, de TOUS les continents ?
Vous lui demanderiez: Alain, quels sont, d'après toi, les 50 joueurs qui ont marqué l'histoire du FC Vesoul ?, il vous répondrait, d'un coup d'un seul, à brûle-pourpoint, à l'improviste, de but en blanc, tout de go, sans détours et sans ambages (car il est comme ça, le Alain): « Je ne suis pas un spécialiste du club, mais pour moi, Mamadou Diouf, c'est Top 5 minimum ! ».

Alain Proviste se la joue toujours modeste, mais si vous l'interrogez:
Alain, quel a été pour toi, le plus grand gardien du SO Merlebach?:
« Je ne suis pas un spécialiste du football alsacien-lorrain, mais sans hésiter, Je dirai Jean dit ''Johnny'' Schuth, qui fut l'emblématique portier du club mosellan, (gardien remplaçant à la CDM 66, un ''Top des gardiens restés sur le banc pendant une Coupe du monde'' serait le bienvenu) et qui fit d'abord les beaux jours du RC Strasbourg de 61 à 71, gagnant la Coupe de France 66 devant Nantes 1 à 0: une bien belle équipe: y avait là les Hauss, capitaine légendaire, que je vois bien Top 20 minimum du Racing, Gress (pas encore avec ses lunettes), Kaelbel (un ancien du Racing, passé ensuite par Monaco), Pierre Sbaïz (auteur du but, et dont le frère Antonello, a été champion avec les Verts: tiens, un ''Top des fratries dans un même club'' s'impose: je vois pêle mêle: les frères Revelli, les frères Tylinski, les frères Sinibaldi, les frères Jacques, les frères Bogdanoff) Szepaniak, Hausser, et l'Argentin José Farias (ancien de Boca Juniors: vous-ai-je déjà dit que je préparais un ''Top Boca'' ? J'ai déjà recensé près de 300 joueurs, mais je vais devoir pas mal en éliminer, ce qui me permettra de faire un top des ''supprimés'' puis avec ceux qui resteront sur le carreau, un top des ''injustement oubliés''). Farias, donc, fut l'un des premiers dans le championnat français à effectuer une roulette durant un match (ça me donne l'idée d'un ''Top des Argentins spécialistes de la roulette, ayant évolué en Alsace'').
En face, ne l'oublions pas, c'était le grand Nantes de Jose Arribas avec les Eon, le Chenadec (oubliés du top Nantes) Ramon Muller (le père d'Oscar) qui eût mérité lui aussi d'être cité dans le top, et je ne dis pas ça, parce qu'il est Argentin, Suaudeau, Blanchet, le regretté Gondet, Simon (Top 10 en puissance), BakoTouré (le père de José), ça me fait penser à un ''top des pères et fils ayant joué ensemble, pas facile, mais je vois Rivaldo et son fils Rivaldinho, les Georges Eastman Sr et Jr, Henrik et Jordan Larsson, Alexei Eremenko Sr et Jr, mais encore une fois, je ne suis pas trop un spécialiste, mieux vaut s'adresser à ZizouGabor ! ».
Réponse de Fred Astaire
le 24/02/2018 à 13:04
Coming soon,

Bientôt sur vos écrans, ma présentation (actuellement en cours de montage)!
Réponse de Italia90
le 24/02/2018 à 16:23
Belle prose sur notre encyclopédie vivante, Monsieur Astaire !
Réponse de Alain Proviste
le 24/02/2018 à 20:48
Message posté par Fred Astaire
ALAIN OU L'ANTI FOOTIX

Alain Proviste, parfois appelé ''Alain Pro-Listes'' ou encore ''Alain Prolixe'', ''spécialiste'' de TOUTES les équipes, de TOUS les championnats, de TOUS les pays, de TOUS les continents ?
Vous lui demanderiez: Alain, quels sont, d'après toi, les 50 joueurs qui ont marqué l'histoire du FC Vesoul ?, il vous répondrait, d'un coup d'un seul, à brûle-pourpoint, à l'improviste, de but en blanc, tout de go, sans détours et sans ambages (car il est comme ça, le Alain): « Je ne suis pas un spécialiste du club, mais pour moi, Mamadou Diouf, c'est Top 5 minimum ! ».

Alain Proviste se la joue toujours modeste, mais si vous l'interrogez:
Alain, quel a été pour toi, le plus grand gardien du SO Merlebach?:
« Je ne suis pas un spécialiste du football alsacien-lorrain, mais sans hésiter, Je dirai Jean dit ''Johnny'' Schuth, qui fut l'emblématique portier du club mosellan, (gardien remplaçant à la CDM 66, un ''Top des gardiens restés sur le banc pendant une Coupe du monde'' serait le bienvenu) et qui fit d'abord les beaux jours du RC Strasbourg de 61 à 71, gagnant la Coupe de France 66 devant Nantes 1 à 0: une bien belle équipe: y avait là les Hauss, capitaine légendaire, que je vois bien Top 20 minimum du Racing, Gress (pas encore avec ses lunettes), Kaelbel (un ancien du Racing, passé ensuite par Monaco), Pierre Sbaïz (auteur du but, et dont le frère Antonello, a été champion avec les Verts: tiens, un ''Top des fratries dans un même club'' s'impose: je vois pêle mêle: les frères Revelli, les frères Tylinski, les frères Sinibaldi, les frères Jacques, les frères Bogdanoff) Szepaniak, Hausser, et l'Argentin José Farias (ancien de Boca Juniors: vous-ai-je déjà dit que je préparais un ''Top Boca'' ? J'ai déjà recensé près de 300 joueurs, mais je vais devoir pas mal en éliminer, ce qui me permettra de faire un top des ''supprimés'' puis avec ceux qui resteront sur le carreau, un top des ''injustement oubliés''). Farias, donc, fut l'un des premiers dans le championnat français à effectuer une roulette durant un match (ça me donne l'idée d'un ''Top des Argentins spécialistes de la roulette, ayant évolué en Alsace'').
En face, ne l'oublions pas, c'était le grand Nantes de Jose Arribas avec les Eon, le Chenadec (oubliés du top Nantes) Ramon Muller (le père d'Oscar) qui eût mérité lui aussi d'être cité dans le top, et je ne dis pas ça, parce qu'il est Argentin, Suaudeau, Blanchet, le regretté Gondet, Simon (Top 10 en puissance), BakoTouré (le père de José), ça me fait penser à un ''top des pères et fils ayant joué ensemble, pas facile, mais je vois Rivaldo et son fils Rivaldinho, les Georges Eastman Sr et Jr, Henrik et Jordan Larsson, Alexei Eremenko Sr et Jr, mais encore une fois, je ne suis pas trop un spécialiste, mieux vaut s'adresser à ZizouGabor ! ».


Mouhahaha, joli et bien envoyé j'avoue ! ;)
Réponse de Alain Proviste
le 24/02/2018 à 20:49
D'ailleurs, on attend toujours ta présentation, mon cher Fred !
Réponse de Charrua
le 24/02/2018 à 21:09
Alain Proviste c'est un peu comme moi ou Didier Roustan quoi.
Réponse de Fred Astaire
le 24/02/2018 à 21:34
Message posté par Alain Proviste
D'ailleurs, on attend toujours ta présentation, mon cher Fred !


On parle encore de toi sous l'article "Top 10 des grands joueurs qui n'ont pas gaGné la C1".
Réponse de Alain Proviste
le 24/02/2018 à 22:13
Message posté par Fred Astaire
On parle encore de toi sous l'article "Top 10 des grands joueurs qui n'ont pas gaGné la C1".


Ah merde, j'avoue que j'ai tendance à boycotter les articles promotionnels et publi-rédactionnels (j'ai un radar qui s'allume quand je vois écrit "En partenariat avec" ^^) mais j'aurais dû venir rien que pour les commentaires - généralement la partie la plus intéressante pour ce type d'articles.
Bon tu m'as convaincu, je vais venir mettre mon grain de sel, bien que ce soit un peu obsolète maintenant... ;)
Réponse de Alain Proviste
le 25/02/2018 à 00:50
Bon ça y est Fred, tu m'as eu à l'usure, je viens de balancer un pavé ici, comme promis :
http://www.sofoot.com/le-top-10-des-gra … 52869.html

Mais t'as intérêt de commenter car le papier ayant déjà plus de deux jours, y'a de grandes chances pour que j'ai posté ça pour rien ! :-P
Réponse de Flaghenheimer
le 25/02/2018 à 10:38
Message posté par Fred Astaire
ALAIN OU L'ANTI FOOTIX

Alain Proviste, parfois appelé ''Alain Pro-Listes'' ou encore ''Alain Prolixe'', ''spécialiste'' de TOUTES les équipes, de TOUS les championnats, de TOUS les pays, de TOUS les continents ?
Vous lui demanderiez: Alain, quels sont, d'après toi, les 50 joueurs qui ont marqué l'histoire du FC Vesoul ?, il vous répondrait, d'un coup d'un seul, à brûle-pourpoint, à l'improviste, de but en blanc, tout de go, sans détours et sans ambages (car il est comme ça, le Alain): « Je ne suis pas un spécialiste du club, mais pour moi, Mamadou Diouf, c'est Top 5 minimum ! ».

Alain Proviste se la joue toujours modeste, mais si vous l'interrogez:
Alain, quel a été pour toi, le plus grand gardien du SO Merlebach?:
« Je ne suis pas un spécialiste du football alsacien-lorrain, mais sans hésiter, Je dirai Jean dit ''Johnny'' Schuth, qui fut l'emblématique portier du club mosellan, (gardien remplaçant à la CDM 66, un ''Top des gardiens restés sur le banc pendant une Coupe du monde'' serait le bienvenu) et qui fit d'abord les beaux jours du RC Strasbourg de 61 à 71, gagnant la Coupe de France 66 devant Nantes 1 à 0: une bien belle équipe: y avait là les Hauss, capitaine légendaire, que je vois bien Top 20 minimum du Racing, Gress (pas encore avec ses lunettes), Kaelbel (un ancien du Racing, passé ensuite par Monaco), Pierre Sbaïz (auteur du but, et dont le frère Antonello, a été champion avec les Verts: tiens, un ''Top des fratries dans un même club'' s'impose: je vois pêle mêle: les frères Revelli, les frères Tylinski, les frères Sinibaldi, les frères Jacques, les frères Bogdanoff) Szepaniak, Hausser, et l'Argentin José Farias (ancien de Boca Juniors: vous-ai-je déjà dit que je préparais un ''Top Boca'' ? J'ai déjà recensé près de 300 joueurs, mais je vais devoir pas mal en éliminer, ce qui me permettra de faire un top des ''supprimés'' puis avec ceux qui resteront sur le carreau, un top des ''injustement oubliés''). Farias, donc, fut l'un des premiers dans le championnat français à effectuer une roulette durant un match (ça me donne l'idée d'un ''Top des Argentins spécialistes de la roulette, ayant évolué en Alsace'').
En face, ne l'oublions pas, c'était le grand Nantes de Jose Arribas avec les Eon, le Chenadec (oubliés du top Nantes) Ramon Muller (le père d'Oscar) qui eût mérité lui aussi d'être cité dans le top, et je ne dis pas ça, parce qu'il est Argentin, Suaudeau, Blanchet, le regretté Gondet, Simon (Top 10 en puissance), BakoTouré (le père de José), ça me fait penser à un ''top des pères et fils ayant joué ensemble, pas facile, mais je vois Rivaldo et son fils Rivaldinho, les Georges Eastman Sr et Jr, Henrik et Jordan Larsson, Alexei Eremenko Sr et Jr, mais encore une fois, je ne suis pas trop un spécialiste, mieux vaut s'adresser à ZizouGabor ! ».

Magnifique.
Réponse de Fred Astaire
le 25/02/2018 à 11:57


Merci,

Je voulais lui réserver la surprise à l'occasion d'un Top 50 (plus en situation) pour avoir une plus large audience et récolter des plus
(quel cabot) !

Mais je ne vais pas attendre 10 ans avant que les Top 50 reviennent !
J'en ai d'autres en stock.
Réponse de Alain Proviste
le 25/02/2018 à 17:34
Message posté par Fred Astaire
Merci,

Je voulais lui réserver la surprise à l'occasion d'un Top 50 (plus en situation) pour avoir une plus large audience et récolter des plus
(quel cabot) !

Mais je ne vais pas attendre 10 ans avant que les Top 50 reviennent !
J'en ai d'autres en stock.


Pour les tops, je commence un peu à désespérer...
Réponse de Alain Proviste
le 25/02/2018 à 17:37
En tout cas, chapeau pour ton joli texte ! Je reconnais que t'as visé assez juste ;-)
Réponse de Fred Astaire
le 25/02/2018 à 18:20
Message posté par Alain Proviste
En tout cas, chapeau pour ton joli texte ! Je reconnais que t'as visé assez juste ;-)


Y a peine un article "retro" par semaine !
Parmi les "grosses pointures" on peut ajouter ajde59 (ou adje59?) supporter lensois et fin connaisseur du foot sudam.
Réponse de piero06100
le 25/02/2018 à 20:15
Message posté par Alain Proviste
Mais tu vas dire quoi au mec qui habite dans le fin fond du Loir-et-Cher ? Désolé mec, mais t'as le droit de supporter seulement le FC Blois en CFA2 ??! Si ton seul match un peu "excitant" (façon de parler) de l'année, c'est le derby contre Bourges, c'est pas très bandant comme perspective pour un fan de foot... :D


Ptdrrr j'ai éclaté de rire en te lisant, merci !

Effectivement j'ai été un peu trop radical, je vais mettre un peu d'eau dans mon vin sur le sujet du supporteurisme j'ai un peu "extrêmisé" ma pensée (c'est l'effet sudiste ça lool)

Il y a 2 cas bien distincts :
- le cas décrit par Alain Proviste (dont je ne me remet toujours du jeu de mot laid) qui est effectivement un cas "normal"/"louable" et compréhensible.
- le cas des mecs qui vont changer tous les an en supportant systématiquement les équipes du haut de tableau et qui changent d'équipe un peu comme on change de chaussettes...

Bref, je pense que ton club favori tu le choisis et tu ne l'abandonnes pas, par exemple si tu nais à Marseille et que tu supportes Lyon ou Paris il faut consulter rapidement un psychiatre... En revanche si tu nais à Pétao-chnok les bains, ton club de coeur, auquel tu t'identifies le mieux, tu le choisis au départ mais tu le supportes vraiment, càd dans les bons comme dans les mauvais moments !!! ;)

A part ça merci pour l'accueil ! :D
Réponse de piero06100
le 25/02/2018 à 20:16
Et puis chacun fait ce qu'il veut en fait ! ;)
Réponse de Alain Proviste
le 25/02/2018 à 23:39
Message posté par piero06100
Ptdrrr j'ai éclaté de rire en te lisant, merci !

Effectivement j'ai été un peu trop radical, je vais mettre un peu d'eau dans mon vin sur le sujet du supporteurisme j'ai un peu "extrêmisé" ma pensée (c'est l'effet sudiste ça lool)

Il y a 2 cas bien distincts :
- le cas décrit par Alain Proviste (dont je ne me remet toujours du jeu de mot laid) qui est effectivement un cas "normal"/"louable" et compréhensible.
- le cas des mecs qui vont changer tous les an en supportant systématiquement les équipes du haut de tableau et qui changent d'équipe un peu comme on change de chaussettes...

Bref, je pense que ton club favori tu le choisis et tu ne l'abandonnes pas, par exemple si tu nais à Marseille et que tu supportes Lyon ou Paris il faut consulter rapidement un psychiatre... En revanche si tu nais à Pétao-chnok les bains, ton club de coeur, auquel tu t'identifies le mieux, tu le choisis au départ mais tu le supportes vraiment, càd dans les bons comme dans les mauvais moments !!! ;)

A part ça merci pour l'accueil ! :D


Dans ce cas, on est d'accord. ;)
Globalement je partage plutôt ta vision mais je me suis permis de te reprendre, la trouvant un peu trop excessive et pas assez nuancée (car ne prenant pas en compte les cas de tous ceux nés dans des coins éloignés du foot de haut niveau et qui ont bien le droit de se choisir un club autre que le club local de CFA ou CFA2).

En tout cas, bienvenue à toi et RIP Jules Bocandé !
Réponse de Alain Proviste
le 25/02/2018 à 23:46
Message posté par Fred Astaire
Y a peine un article "retro" par semaine !
Parmi les "grosses pointures" on peut ajouter ajde59 (ou adje59?) supporter lensois et fin connaisseur du foot sudam.


Bien sûr, impossible de zapper le compañero ajde, l'une des éminences grises du site, fin connaisseur du foot bolivien mais aussi du foot argentin de l'entre-deux-guerres (entre autres)... Une valeur sûre, qui sera à coup sûr dans les 23 !
Réponse de Jefeltef
le 26/02/2018 à 05:46
Salut a toi Plero,

Bienvenu au nouvel arrivant niçois.
Ca fait plaisir de voir que ca discute, ca s'anime et que comme d'hab j'arrive comme la cavalerie.

En tout cas ne changez rien et passez une bonne journée.
La bise.
Réponse de piero06100
le 26/02/2018 à 15:36
Message posté par Alain Proviste
Dans ce cas, on est d'accord. ;)
Globalement je partage plutôt ta vision mais je me suis permis de te reprendre, la trouvant un peu trop excessive et pas assez nuancée (car ne prenant pas en compte les cas de tous ceux nés dans des coins éloignés du foot de haut niveau et qui ont bien le droit de se choisir un club autre que le club local de CFA ou CFA2).

En tout cas, bienvenue à toi et RIP Jules Bocandé !


Merci, Jules Bocandé un grand nom du football sénégalais... Je bosse avec une de ses filles ! ;)
Réponse de Nakamura Ate My Dog
le 26/02/2018 à 20:18
Salam la confrérie Sofoot !

Comme bon nombre d'entre vous avant moi, il est temps de sortir de l'ombre, après 7 bonnes années à me délecter de vos commentaires.

Mon nom c'est Ryo, je suis étudiant en sciences politiques et j'ai
fraîchement soufflé mes 25 bougies. J'ai passé mon enfance entre Tunis, Bamako et Athènes (le paternel étant expat') mais je vis à Bruxelles
depuis une bonne quinzaine d'années maintenant, entrecoupées par quelques piges à l'étranger ici et là.

Le club que je supporte... Et ben là c'est particulier parce que j'ai découvert le foot sur le tard et la seule équipe qui me file des frissons c'est l'équipe nationale du Japon.
Ca vient de mes origines - forcément puisque je suis franco-belgo-japonais - et de mon faible naturel pour les vilains petits canards (Garrincha, mon allégorie de la beauté du futebol).
Normalement les matchs de la sélection c'est la cerise sur le gâteau, mais ma vie de supporter se résume à attendre impatiemment toute l'année les trêves internationales.
10 ans donc que je me farcis (avec un certain bonheur quand même) des
Japon - Bahrein et des qualifs pour la Coupe d'Asie qui n'offrent que trop peu de supense.

Bien sûr il y a des moments nutella comme quand l'Argentine accepte le déplacement et envoie son équipe A se faire braquer à Tokyo, ou comme plus récemment quand Vahid nous organise une tournée européenne contre le Brésil et la Belgique. Vous imaginez aisément mon kiff en cette année de Coupe du Monde !

Evidemment ça m'empêche pas de bouffer du foot tous les weekends, avec une attention toute particulière à nos expatriés en Europe. Heureux d'ailleurs de constater que Sakai se fait sa petite place sous le soleil en Ligue 1 et vient ranger au placard les casseroles de son pauvre prédécesseur Nakata.

Sinon j'ai énormément de sympathie pour les Bleus dont je rate rarement un match et le Borussia Dortmund, bien que ces équipes me fassent pas vibrer et dresser les poils de l'échine comme les Samurai Blue.

Mes plus grands moments de foot... Je pense d'abord à la Coupe du Monde 2010, au héros Keisuke Honda qui, replacé en 9 en dernière minute, nous sort un Mondial de fou furieux (3 goals, un assist, 3 titres d'homme du match sur 4 joués)alors que tout le monde nous prédisait une belle déculottée, à juste titre d'ailleurs, on avait zéro fond de jeu et on perdait nos derniers matchs de prépa contre le Zimbabwe...

Et forcément, je pense à mon premier déplacement pour voir le Japon jouer, en 2012 au Stade de France, les débuts de Deschamps à la tête des Bleus. Un but à la dernière minute contre le cours du jeu sur une contre attaque qui laisse tout le monde sur place.

Je parie jamais mais pour l'occasion j'avais mis 100 balles, sur une cote de 6.6, à 19 ans en plus, vous imaginez l'extinction de voix qui a suivi, haha c'était énorme !

Depuis je rate pas une occase de les voir jouer, ce qui peut parfois mener à des obscurs Afghanistan - Japon à l'Azadi Stadium (90 000 places !!) de Téhéran. 3000 supporters afghans face à 50 touristes japonais - les femmes avec le foulard - score final 0-6. Très chouette souvenir, j'ai même pu échanger vite fait avec le staff technique (dommage, je voulais parler à Vahid !)


Les plus grandes désillusions... Ici je pourrai pas caler le Japon puisqu'on se qualifie en CdM depuis 1998, ce qui est l'essentiel, et que pour le reste on est habitués à l'échec.

Par contre, Euro 2016, avec un pote après un match de poule de la Belgique, on sort du bar dans le cimetière d'Ixelles - le quartier étudiant pour ceux que ça intéresse - et tout le monde fait la fête, ça crie, ça danse, ça chante, ça monte sur les voitures, ça bloque les rues, ça se fait des câlins de partout bref c'est l'euphorie (on va pas se mentir, les Belges c'est les nouveaux riches du foot, on est pas encore habitués à voir de telles scènes de liesse).
On se regarde avec mon pote et on se dit c'est énorme il faut vraiment aller voir l'Euro!! Mais on est rincés on a pas un rond comment on fait pour assumer le trajet, l'hôtel, les matches..?

Rien à foutre on y va en stop, on logera chez l'habitant ou chez les potes, rdv demain à 15h, entrée d'autoroute direction la France en sac à dos.
C'est comme ça que ça s'est passé, trois semaines d'aventures au jour le jour, je vous passe les détails mais on est allés jusqu'à Marseille (quelle ambiance de folie contre l'Allemagne...) et on est remontés chez nos amis de Paris pour la finale.

Pas besoin de vous faire un dessin, c'en est encore traumatisant tant l'histoire était belle et la chute violente.
Une place de choix sur une terrasse à Chatelet les Halles.

Une finale ultra kiffante, une victoire à portée de main, Payet qui fait sortir Ronaldo, Sissoko en mode déménageur, Grizou qui travaille, le poteau de Gignac... Et puis Eder. J'oublierai jamais de ma vie l'ambiance sur le chemin du retour, dans la rue, les portugais qui s'en donnaient à coeur joie, les mines dépitées des autres, dans le métro bondé l'ambiance ultra maussade et les blagues sur les chantiers pour remonter le moral, puis les marseillaises qui commençaient à résonner en coeur, et le sursaut d'orgueil. Une déception immense, teintée d'un joli sentiment de fierté quand même. Les Bleus étaient de retour sur la scène internationale.

Putain, toute la ville était prête à faire la fête, mais on est rentrés à la coloc et on a bu autour de la table jusqu'au petit matin. Putain ça me fout le cafard. Mais tellement de beaux souvenirs. Je pourrai dire que j'y étais.

Alors clairement, l'Euro 2016 remporte haut la palme de ma plus grande désillusion.

Mes modèles footballistiques: le premier à me venir à l'esprit c'est Ronaldinho. Puis Nakata, Zidane, Drogba. Bien sur il n'y a rien que j'aime plus que les artistes, le mec qui va t'éliminer un opposant d'un dribble chaloupé et qui te sort une ouverture lumineuse derrière, le défenseur classieux qui joue le buste haut et qui tacle propre, ou encore les besogneux dont le travail est recompensé à la fin.

Mais plus que les titres, les stats, la vista ou les perfs sur le terrain ce que j'aime chez le footballeur c'est son parcours de vie, ses failles qui révèlent son humanité. Mon motto vient tout droit du Brésil: "Ousadia e alegria".

Ce que j'aime: L'universalité du football. Mais aussi le cinéma, l'aventure, l'ivresse. Et les femmes.

Ce que j'aime pas: parler des trucs que j'aime pas à des inconnus.

Voilà, voilà, je pense avoir tout dit, avec un bon pavé de derrière les fagots. Vous m'excuserez mais c'était le minimum après tant d'années passées sur SOFOOT.

Je suis un mec sans racines mais ce site nous rassemble et nous élève tous autour de notre passion où qu'on soit dans le monde et ça, c'est vraiment trop chouette.

Au plaisir de (continuer à) vous lire, des bisoux
Réponse de Italia90
le 26/02/2018 à 20:28
Belle prose, bienvenue à toi
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 26/02/2018 à 20:30
Putain toi t'es le genre de mec avec qui je partagerai bien une pinte ou deux.

Superbe description et bienvenue à toi.
Réponse de Champion-mon-frère
le 26/02/2018 à 20:36
Message posté par PauletaSusicGaucho
Putain toi t'es le genre de mec avec qui je partagerai bien une pinte ou deux.

Superbe description et bienvenue à toi.


Paulette,
Je passe juste pour te dire que ton post sur la brève du Barça et le gars sourd et aveugle ayant assisté au match m’a plié !
Sans doute le commentaire qui m’a fait le plus rire depuis mon inscription sur le site.
Réponse de Fred Astaire
le 26/02/2018 à 20:47
Bienvenue Nakamura !

7 années ? tu n'as pas dû intervenir très souvent, ton pseudo ne me dit rien.

En tout cas un style comme je les aime !

Je change de sport, mais j'ai kiffé le Japon quand il a battu l'Afrique du Sud, mais pas quand il a failli nous humilier !
Réponse de sainté
le 26/02/2018 à 21:51
@nakamura bienvenue! kiffant ton trip euro 2016 se sont les meilleurs moments de la vie!
souvenir de vieux "con" dans les 90's pour les déplaces en stop en mode sans fric pour aller voir les verts avec le groupe ou des vacances en europe en stop aussi^^
intéressante cette discussion sur le "mode" de supporterisme, peut être que je risque d'être un peu plus radical que alain ou notre ami "nissart"
je fais partis des GA donc ma vision va être biaisé ou différente, je suis pas né à sainté comme je l'ai écrit sur ma présentation mais à 10 ans tombé amoureux du club puis de la ville et à la création des groupes ça a pris une tournure differente et j'ai tout fait pour venir vivre sainté!(même si je suis originaire de pas trés loin).

ceci dis le "support your local team" en france c'est pas simple même si à côté de nous en angleterre allemagne ou italie (ou plus loin en amsud)on a des contre exemple, mais j'ai beaucoup de mal avec les mecs qui se découvre une passion pour un club riche et puissant mais on va les excuser le développement du foot a la tv sur le net et du marketing aide à cette dérive... ces gars là m’énervent au plus haut point c'est trop facile!

en gros l'asse par amour et par héritage, et vu que je suis du cantal un petit faible pour aurillac en N2^^ ensuite un attrait pour la fio et l'atalanta (merci les trip foot à la découverte des tribunes italiennes)et leur côté romantique un interêt pour liverpool et l'ajax tout simplement parce qu’a 9ans je tombe sur une finale de coupe des champions à rome sur un des rares match à la tv de l'année et parce que van basten et puis la c2 de 87!
un attrait non négligeable pour les clubs argentins et chiliens et l'amsud en général mais y'a pas que le foot c'est tout qui me plaît et jamais lassé malgré mes nombreux voyages!mais jamais autant kiffé que dans les stades argentins.
désolé j'ai bcp parlé de moi, mais ce que je veux dire c'est que j'ai du mal avec les mecs qui vont au stade (à GG par exemple) habillé en jogging bayern chelsea ect..qui se disent supporter d'un club alors qu'ils sont surtout supporter d'un produit marketing.
on se fiche des supporters des petits clubs de leur petit nombre mais j'ai plus de respect pour ces gars là que les arrivistes post quataris parisiens (désolé les gars mais là c'est le summum) ou des gens qui viennent au stade que pour les gros matchs ou absent quand les temps sont durs (on en a connu a sainté depuis 30 ans^^)surtout qu'a sainté on a des gens qui font 6h de route A/R (ou plus bien souvent) quelque que soit la saison les résultats ect...
Réponse de sainté
le 26/02/2018 à 22:00
bon mea culpa (mais pour les supp' de sainté ca va leur parler^^) je suis pas un "vrai" j'étais pas là contre geugnon au fin fond de la D2 0.3 ce soir là 18éme de D2 devait y avoir 6000 personnes et aujourd'hui tout le me
monde dis avoir été présent ce soir là^^
Réponse de Nakamura Ate My Dog
le 26/02/2018 à 22:26
Merci de l'accueil, camarades !

Pauleta, quand tu veux pour une pinte, je traine dans le XVe quand je monte sur Paris mais Bruxelles c'est pas mal non plus: déjà c'est beaucoup moins cher et ensuite on a de la Chouffe et autres délicatesses !

Fred Astaire, c'était bien mon premier post du coup, je viens de franchir le pas. Et sinon j'ai kiffé aussi, dommage pour l'égalité contre le XV tricolore, ça aurait fait une belle prise sur le tableau de chasse à côté des Springboks hehe. Il serait temps de rehausser le niveau les mecs !!
Réponse de sainté
le 26/02/2018 à 22:38
@nakamura pas trés fan de bruxelle à part pour les estaminets^^ liège est plus sympa je trouve
Réponse de Fred Astaire
le 26/02/2018 à 23:44
Message posté par sainté
@nakamura pas trés fan de bruxelle à part pour les estaminets^^ liège est plus sympa je trouve


Anvers (une partie du Musée Royal des Beaux-Arts rouvre en 2018), Bruges, Gand, ça vaut le coup, les amis !
Réponse de Nakamura Ate My Dog
le 26/02/2018 à 23:44
Sinon pour revenir au sujet du supportérisme, j'avais lu les posts précédents mais comme il était bienvenu de se présenter d'abord... Je conçois et respecte tout à fait la vision puriste de piero mais Alain Proviste en a bien relevé les limites.

J'aimerais rajouter mon grain de sel avec un exemple en particulier; celui des Clasico. J'en raterai un pour rien au monde tant c'est le match de l'année qui réunit tout ce que j'aime dans le foot: ce qui se fait de mieux en terme de technique sur la planète du ballon rond, une ambiance électrique (du moins sur le pré), de l'engagement à souhait, un arbitre au bord de l'implosion sur chaque action litigieuse et malgré ça des sales coups en veux-tu en voilà (j'aime pas forcément ça mais, ça nous fait vivre, putain !).

Et ben à Bruxelles, tous les Espagnols du coin se réunissent dans les pubs irlandais pour les voir et les tribunes sont recrées pour l'occasion au sein même du bar. Ok il y a de la tension, ça crie, ça chante ça rouspète mais honnêtement, ça n'a rien à voir avec les cafés populaires tenus par les Marocains dans les rues qui bordent la Gare du Midi.

C'est incroyable comme les Marocains se sont accaparés le championnat espagnol, qu'ils limitent en fait au duel au sommet opposant le Real au Barça. Mais avec une ferveur... L'ambiance y est juste incroyable ! Impossible de voir le match en restant assis, les chaises et les casquettes volent à chaque but, tu te fais secouer par les mecs de derrière et tu fais passer à ceux de devant. T'en sors avec les oreilles qui bourdonnent, à tous les coups.

Les Espagnols ont l'air vraiment fades à côté, et franchement ça remet en question la notion de "supportérisme local pur et dur". Pour moi le choix est fait au moment du Clasico, je sais de quel côté je vais aller le regarder. Après bon le point noir sur le tableau c'est que la bière on peut oublier, là c'est thé au nahnah et basta. Dommage, mais bon, choisir c'est renoncer.

Moi en tant que supporter de l'EN Jap, quand je parle avec mes potes parisiens qui prenaient l'abo au Parc, la vie dans les tribunes, les déplacements sous escorte au Vélodrome, l'opposition Boulogne Auteuil etc ça me met des étoiles dans les yeux.

Forcément quand je vais voir les matchs du Japon j'y vais avec mon équipe de loubards amoureux du foot, et évidemment sur chaque action outrageuse, sur chaque raté, sur chaque petit pont, sur chaque contrôle lumineux on se lève, on crie, on chambre. C'est pas vraiment les habitudes de la maison dans les tribunes japonaises et je suis toujours un peu gêné dans un coin de ma tête même si je laisse mes pulsions s'exprimer, mais on finit toujours par se faire offrir des verres, des gadgets, des séances photos, des bandanas, tant les familles et les salarymen à la vie bien rangée ont kiffé notre enthousiasme.

Petite parenthèse, l'année passée, un pote qui fait partie de la cellule belge du Gate 13, les hools du Panathinaikos, nous a invité à un déplacement en Europa contre le Standard de Liège. Déjà, dans le car yavait de la boison à foison, ça fumait de tous les côtés et à l'arrivée... Les mecs venaient de toute l'Europe, ils se connaissaient tous et notre tribune était en feu malgré l'hiver et le spectacle tout pété sur la pelouse (un match nul insipide).

Et bah je me sentais chez moi même s'il me manquait l'amour du maillot. J'aimerais trop pouvoir vivre ça.

Et en vrai, je rêve de me trouver un club à supporter. Boca, Dortmund, l'Atléti, le Celtic, Sankt Pauli, Flamengo, Galatasaray... Autant de clubs qui sonnent comme de la bossa nova à mes oreilles. Vivre un an ou plus dans la ville, m'imprégner de l'ambiance, aller au stade tous les weekends, me faire des potes complètement tarés en tribune, et repartir avec ma carte d'abonné à vie, des souvenirs plein la tête. Et un amour fidèle pour le club, malgré la distance.

Mais je ne suis encore qu'un prépubère inexpérimenté du football. Je ne me suis pas posé de question au moment d'aimer le Japon, qui me ressemble. Des sentiments purs à son égard. Mais cet amour de jeunesse ne me laisse pas m'exprimer pleinement, ce qui ne me laisse du coup pas indifférent aux arguments des autres. Je finirai par me laisser séduire.

Et si je devais me limiter à mon lieu de naissance et beh tu me condamnes à m'unir à vie à la moins moche du patelin, mon cher piero ! Pour toi c'est facile, t'es bien tombé avec Nice !

Alain Proviste, lui, n'est qu'amour. Polygame, il a une femme dans chaque port. Reconnaissons que le concept est intéressant.
Réponse de Nakamura Ate My Dog
le 26/02/2018 à 23:54
PS: j'aurais vraiment aimé ajouter le PSG à ma liste. Mais Paris est comme une belle femme ayant pris consciente trop vite de sa beauté, des arguments artificiels exposés à la vue de tous et sans le soupçon de pudeur qui convient. Une créature fatale, mais sans surprises en somme.

Dommage, j'aurais adoré connaitre Paris avant son passage sur le billard en juin 2011. Enfin, on ne se prive pas de la regarder pour autant.

PS2: Je me dois de relever ton texte énormissime, Fred Astaire, je plussoie deux fois plutôt qu'une !!
Réponse de Italia90
le 27/02/2018 à 00:25
Dis donc, t'as pas parlé pendant sept ans, mais à ce rythme tu auras vite rattrapé le temps perdu ^^

Au plaisir de te lire dans les autres articles & sujets du forum !
Réponse de Fred Astaire
le 27/02/2018 à 01:04
Message posté par sainté
bon mea culpa (mais pour les supp' de sainté ca va leur parler^^) je suis pas un "vrai" j'étais pas là contre geugnon au fin fond de la D2 0.3 ce soir là 18éme de D2 devait y avoir 6000 personnes et aujourd'hui tout le me
monde dis avoir été présent ce soir là^^


Le Vélodrome connaît ses pires affluences lors de deux rencontres de deuxième division contre l'US Forbach. On compte 584 spectateurs payants le 28 mai 1961 mais le record est battu le 23 avril 1965 : 434 personnes sont disséminées dans les travées du Vélodrome.

Depuis, y a bien 30 000 personnes qui jurent avoir été présent ces soirs là !
Réponse de Italia90
le 27/02/2018 à 01:42
Message posté par Fred Astaire
Le Vélodrome connaît ses pires affluences lors de deux rencontres de deuxième division contre l'US Forbach. On compte 584 spectateurs payants le 28 mai 1961 mais le record est battu le 23 avril 1965 : 434 personnes sont disséminées dans les travées du Vélodrome.

Depuis, y a bien 30 000 personnes qui jurent avoir été présent ces soirs là !


Dans un autre genre, ça rejoint les concers des Sex Pistols au Chatelet du lac en 76 ou le premier en France de Nirvana ; 3-400 spectateurs selon les témoins, 100.000 d'après les mythos ^^
Réponse de Italia90
le 27/02/2018 à 01:44
Message posté par Italia90
Dans un autre genre, ça rejoint les concers des Sex Pistols au Chatelet du lac en 76 ou le premier en France de Nirvana ; 3-400 spectateurs selon les témoins, 100.000 d'après les mythos ^^


*Chalet du Lac (ça fait étonnament champêtre pour les Pistols quand même)
Réponse de Charrua
le 27/02/2018 à 02:00
Bienvenue à toi Nakamura ! Belle présentation bien détaillée.
Réponse de Jefeltef
le 27/02/2018 à 03:12
Salut a toi Nakamura,

Superbe description qui transpire l'enthousiasme. Ca fait plaisir a lire.

Putain, on reveille enfin le topic qui était en hibernation. La passion du ballon est universelle et sur tous les continents. C'est ca la folie.

La bise,

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 24
Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 22 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 193
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible