Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Ça plane toujours ?

Précédent 1 2 Suivant
Ce message a été modifié.
Dernier message de la page précédente, posté par legroupevitbien
le 09/01/2021 à 11:42
Ou plutôt de pompe ! Les derricks c'était au début de l'histoire du pétrole, quand ça remontait tout seul. Maintenant il faut pomper dans, le taux de retour énergétique diminue inexorablement. Il faut toujours plus d'énergie pour en récupérer de moins en moins... Creuser toujours plus profond, sous les mers, faire des forages, horizontaux, fracturer la roche mère...
Ce message a été modifié.
Réponse de bas_lange
le 09/01/2021 à 11:43
Message posté par Champion Mon Frère - CMF
En France ?

Logiquement le réseau électrique est tel qu'une fois l'électricité injectée sur le réseau elle est diffusée et consommée au plus proche et ainsi de suite avec l'éloignement.


En Aveyron. Je te laisse te renseigner sur la zad de st Victor. En gros ils s'opposent a la construction d'un mega transformateur censé faciliter l'export d'électricité. Ce qui a mon sens est logique vu que la production eolienne est très variable.
Par contre, je comprends les "indigenes" (que je ne suis pas) qui ont vu leurs collines dévastées pour satisfaire à des investisseurs privés.
Je n'omets bien sur pas les nombreux propriétaires privés et les communes pour qui ces éoliennes constituent dans certains cas de véritables salaires de substitution.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 09/01/2021 à 12:40
Message posté par bas_lange
En Aveyron. Je te laisse te renseigner sur la zad de st Victor. En gros ils s'opposent a la construction d'un mega transformateur censé faciliter l'export d'électricité. Ce qui a mon sens est logique vu que la production eolienne est très variable.
Par contre, je comprends les "indigenes" (que je ne suis pas) qui ont vu leurs collines dévastées pour satisfaire à des investisseurs privés.
Je n'omets bien sur pas les nombreux propriétaires privés et les communes pour qui ces éoliennes constituent dans certains cas de véritables salaires de substitution.


Je travaille en partie dans l’Aveyron donc suis d’assez près la question du poste de Saint-Victor.

Premier élément de contexte, la région Occitanie à travers son scénario REPOS veut devenir la première région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. Cela passe donc par la réduction les consommations d’énergie, par la sobriété et l’efficacité énergétiques et aussi par le développement massif des énergies renouvelables locales.

Ce développement ne peut se faire sans une adaptation du réseau électrique qui aujourd’hui n’est pas dans la mesure d’accueillir la future production envisagée. Aussi, des aménagements sont nécessairement à savoir : travaux sur les postes sources, création de postes sources (Saint-Victor), travaux sur les réseaux etc.

La région Occitanie est aujourd’hui très loin de couvrir sa consommation par la production d’EnR venant de son territoire.

Le poste de Saint-Victor a donc pour vocation à accueillir la future augmentation de production d’EnR du territoire occitan et d’en permettre la diffusion au sein de la région.

En aucun cas les éoliennes (ou panneau solaires ou autres) installées dans l’Aveyron n’ont vocation à ne pas alimenter les besoins de la région.

Pour ce qui est des aspect paysager, là par contre je suis d'accord avec toi. Des nombreux ont été fait n'importe comment malheureusement.
Réponse de bas_lange
le 09/01/2021 à 12:46
Message posté par Champion Mon Frère - CMF
Je travaille en partie dans l’Aveyron donc suis d’assez près la question du poste de Saint-Victor.

Premier élément de contexte, la région Occitanie à travers son scénario REPOS veut devenir la première région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. Cela passe donc par la réduction les consommations d’énergie, par la sobriété et l’efficacité énergétiques et aussi par le développement massif des énergies renouvelables locales.

Ce développement ne peut se faire sans une adaptation du réseau électrique qui aujourd’hui n’est pas dans la mesure d’accueillir la future production envisagée. Aussi, des aménagements sont nécessairement à savoir : travaux sur les postes sources, création de postes sources (Saint-Victor), travaux sur les réseaux etc.

La région Occitanie est aujourd’hui très loin de couvrir sa consommation par la production d’EnR venant de son territoire.

Le poste de Saint-Victor a donc pour vocation à accueillir la future augmentation de production d’EnR du territoire occitan et d’en permettre la diffusion au sein de la région.

En aucun cas les éoliennes (ou panneau solaires ou autres) installées dans l’Aveyron n’ont vocation à ne pas alimenter les besoins de la région.

Pour ce qui est des aspect paysager, là par contre je suis d'accord avec toi. Des nombreux ont été fait n'importe comment malheureusement.


Merci pour ces informations. Alors je ne comprends plus l'intérêt de cette zad.

J'avais été a une de leurs manifs pour apprendre un peu sur la situation et j'en suis ressorti avec une vision qui semble assez éloignée de la réalité
Ce message a été modifié.
Réponse de bas_lange
le 09/01/2021 à 12:49
Par exemple, j'avais reçu un flyer mentionnant le fait que l'Aveyron produisait 4× sa consommation annuelle.

Et que cette production était majoritairement destinée à l'export.

Donc c'est des conneries?
Ce message a été modifié.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 09/01/2021 à 13:41
Message posté par bas_lange
Par exemple, j'avais reçu un flyer mentionnant le fait que l'Aveyron produisait 4× sa consommation annuelle.

Et que cette production était majoritairement destinée à l'export.

Donc c'est des conneries?


Non, ça c'est exact par contre.

En 2018 le département de l'Aveyron produisait en effet plus d'électricité qu'il n'en consommait (j'imagine que cela doit être la même chose pour 2019, je n'ai pas les chiffres).

Le poste a essentiellement vocation à alimenter d'autres secteurs géographique comme Montpellier, Toulouse et plus globalement l'arc méditerranéen (là ou l'éolien ne peut pas se faire par exemple, à cause de fortes contraintes techniques).

La grogne des manifestants est donc entendable mais il faut que les choses bougent (si la région veut tenir son objectif) donc il y aura forcement des gens lésés. Je suis totalement conscient de ça.
Réponse de Polstergeist
le 09/01/2021 à 14:46
Message posté par montrealyonnais
Prendre l'axe du réchauffement "global" est d'ailleurs un des grands problèmes de la communication scientifique autour des changements climatiques. Entretenir la confusion entre l'atténuation et l'adaptation en est un autre.

On trouve beaucoup d'acteurs qui peuvent agir mais qui n'agissent pas car ils ont l'impression de n'avoir aucune prise sur ces réalités. Et c'est normal. À l'échelle locale (voire individuelle), c'est difficile d'être capable de se dire que son action va vraiment avoir un impact.

Alors que si on vulgarise les effets locaux des changements climatiques (la moitié de mon occupation professionnelle) et qu'on les intègre dans nos manière d'occuper et d'utiliser l'espace (l'autre moitié), on se rend compte qu'on est capable d'améliorer concrètement la résilience de son bout de champ, de son village, de sa ville, de sa région et finalement de son pays.

Il faut aussi insister sur le fait que les actions pour l'adaptation sont rarement unifonctionnelles. Je travaille beaucoup sur des dossiers d'introduction d'infrastructures vertes à Montréal. Généralement, elles vont surtout viser la rétention des eaux pluviales. Mais en privilégiant les installations de ce type, une municipalité diminue aussi le risque d'îlot de chaleur, créé des espaces verts, favorise les corridors verts...


Dans le ton de message, un petit article paru le 27/12 dans le Standard.

https://www.derstandard.at/story/200012 … simvillage

Construire selon le plan de pliage climatique : Instructions pour le jeu SimVillage

À Noël, vous avez le droit de faire un vœu. Notre auteur souhaite que tous les maires prennent en main le nouveau plan de pliage de Klima Konkret et le prennent à cœur.

A première vue, la chose ressemble à SimVillage, comme la version village du jeu informatique SimCity lancé en 1989, avec des arbres, une gare et un bâtiment bancaire. Mais contrairement au jeu, qui s'est vendu à des millions d'exemplaires, il ne s'agit pas de s'amuser et de jouer, et certainement pas de gagner - mais de ne pas perdre la course contre la crise climatique et les changements climatiques associés, parfois drastiques, dans nos villes et villages. Il y a exactement un mois, l'initiative "Klima Konkret" a été présentée au public et 30 000 exemplaires en ont été envoyés aux 2095 municipalités d'Autriche sous la forme d'une carte pliante amusante au contenu sérieux.

"La discussion dans le monde professionnel tourne principalement autour de la manière dont nous devons construire à l'avenir afin de ne pas exacerber la crise climatique", déclare Simon Tschannett, directeur général de Weatherpark et porte-parole de l'initiative Klima Konkret, "c'est-à-dire une approche régionale, efficace en termes de ressources et de faibles émissions. Mais nous devons également réfléchir à la manière dont nous voulons adapter nos villes et nos villages au changement climatique qui ne peut être arrêté. Quelles sont les possibilités de mobilité ? À quoi ressemble la bonne gestion de l'eau ? Et comment voulons-nous ombrager l'espace public de la meilleure façon possible" ? Selon Tschannett, on n'arrive à rien avec un index levé. Ce qu'il faut, c'est de l'humour et des solutions.

Ce projet gigantesque, dans lequel des dizaines d'institutions issues de l'architecture, de la conception d'espaces ouverts, de l'aménagement du territoire, du développement de processus, de la politique régionale, de la recherche climatique et de la météorologie ont travaillé bénévolement pendant un an, est soutenu par deux éminents matadors verts, à savoir André Heller [artiste, mais surtout descendant des inventeurs de la dragée!] et Alexander Van der Bellen [Unser Herr Bundespräsident]. "Nous devons prendre des décisions et mener des actions intelligentes, de préférence aujourd'hui plutôt que demain" dit l'un d'entre eux. "Les vagues de chaleur, les inondations, les coulées de boue ou les mauvaises récoltes nous mettent de plus en plus à l'épreuve. Notre tâche est de veiller à ce que nos villages, nos communautés et nos villes restent vivables à l'avenir. Pour nous et pour les générations futures. Vous pouvez y contribuer vous-même dans une large mesure", dit l'autre.

Le champ d'action défini dans le plan de pliage comprend des mesures concrètes dans les domaines des espaces verts, de la mobilité durable, de la gestion de l'eau et de la planification et de la construction respectueuses du climat. Il s'agit de rendre les espaces ouverts plus attrayants, de planter des arbres, de stocker l'eau de pluie selon le principe de la "ville-éponge", de désengorger et de renaturaliser les structures villageoises, les toits verts, de relier les réseaux de sentiers pédestres et de pistes cyclables, de développer un village intelligent au cœur et sur les bords. Les 46 idées tiennent dans une enveloppe A5. En y regardant de plus près, ils se transforment en une affiche A1 littérale et en un guide proverbial d'action incontournable.

"Dans les villes, il y a déjà une certaine prise de conscience du climat de plus en plus chaud", déclare Helga Kromp-Kolb, chercheuse en climatologie et météorologue à Boku Vienne et présidente du Climate Change Centre Austria (CCCA). "Mais même dans les petites et moyennes communautés, dès que des fonds sont investis et que des mesures structurelles sont mises en œuvre, il est possible d'agir en tenant compte du climat, de sorte que la chaleur estivale devienne plus supportable et que les espaces ouverts des villages soient plus attrayants". Le plan de pliage vise à atteindre toutes les municipalités autrichiennes. "Les grands projets pilotes sont bons et importants. Mais le large impact sur les masses est encore plus important".

Daniel Zimmermann, associé de la 3:0 Landschaftsarchitektur et l'un des initiateurs de Klima Konkret, déclare : "Techniquement, nous sommes déjà très avancés. Une grande partie des mesures sont faciles et peu compliquées à mettre en œuvre. C'est juste que les conditions cadres politiques et juridiques ne sont pas encore si avancées. Mais surtout, il y a un manque de communication, car presque personne ne sait ce qui est possible. C'est là que la carte pliante en couleurs est destinée à aider".

Selon Daniela Allmeier, directrice générale de Raumposition, bureau pour le développement spatial, les processus et la communication, plus de 100 demandes de renseignements ont été adressées par des municipalités autrichiennes depuis le lancement fin novembre, notamment des questions générales de compréhension, mais aussi des idées de projets concrets et des demandes de coopération. Cela ressemble à de l'espoir.

Et que disent les municipalités elles-mêmes ? Herbert Gaggl, maire de Moosburg, se sent confirmé dans son plan directeur de mobilité et souhaite investir encore plus dans la communication et l'éducation. Werner Krammer, maire de Waidhofen an der Ybbs, trouve le plan de pliage attrayant et y adaptera sa liste de choses à faire pour les années à venir. Sabine Naderer, maire de Leonding, considère le Faltplan comme un guichet unique et souhaite l'utiliser comme base pour l'élaboration d'un programme en 100 points pour la protection du climat.

Et Peter Eisenschenk, maire de Tulln an der Donau, vient de faire adopter par le conseil municipal une décision fondamentale visant à transformer la Nibelungenplatz, qui sert actuellement de parking. Selon ce principe, la place doit être largement descellée et renaturalisée avec des prairies et des arbres selon le principe de la cité-jardin, avec de grandes zones d'ombre. L'achèvement est prévu pour le printemps 2024. Voilà. La balle est maintenant dans le camp des 2091 municipalités restantes.

https://www.klimakonkret.at/
(le site est en allemand, mais comme tout le monde le parle, ce n'est pas un problème).
Réponse de Coco Arribas
le 09/01/2021 à 16:17
Message posté par sandro l'obèse
"Par exemple, si tous les Français éteignent une ampoule, une économie de consommation d’électricité de 600 MW est réalisée, soit environ la consommation d’une ville comme celle de Toulouse."

Je vais faire ça aujourd'hui à 10h pétantes : "extinction des feux" !
Le chirurgien risque de gueuler mais bon, c'est pour la planète.


Comme expliqué par ILB sur l'article des PV du stade de Lyon, cette phrase sur la consommation en Watt ne veut strictement rien dire. Venant de la RTE, je trouve ça bizarre. Ou alors ça veut dire que Toulouse consomme 600 MW par seconde (ce qui me parait être énorme).
Ce message a été modifié.
Réponse de montrealyonnais
le 09/01/2021 à 19:05
Message posté par Polstergeist
Dans le ton de message, un petit article paru le 27/12 dans le Standard.

https://www.derstandard.at/story/200012 … simvillage

Construire selon le plan de pliage climatique : Instructions pour le jeu SimVillage

À Noël, vous avez le droit de faire un vœu. Notre auteur souhaite que tous les maires prennent en main le nouveau plan de pliage de Klima Konkret et le prennent à cœur.

A première vue, la chose ressemble à SimVillage, comme la version village du jeu informatique SimCity lancé en 1989, avec des arbres, une gare et un bâtiment bancaire. Mais contrairement au jeu, qui s'est vendu à des millions d'exemplaires, il ne s'agit pas de s'amuser et de jouer, et certainement pas de gagner - mais de ne pas perdre la course contre la crise climatique et les changements climatiques associés, parfois drastiques, dans nos villes et villages. Il y a exactement un mois, l'initiative "Klima Konkret" a été présentée au public et 30 000 exemplaires en ont été envoyés aux 2095 municipalités d'Autriche sous la forme d'une carte pliante amusante au contenu sérieux.

"La discussion dans le monde professionnel tourne principalement autour de la manière dont nous devons construire à l'avenir afin de ne pas exacerber la crise climatique", déclare Simon Tschannett, directeur général de Weatherpark et porte-parole de l'initiative Klima Konkret, "c'est-à-dire une approche régionale, efficace en termes de ressources et de faibles émissions. Mais nous devons également réfléchir à la manière dont nous voulons adapter nos villes et nos villages au changement climatique qui ne peut être arrêté. Quelles sont les possibilités de mobilité ? À quoi ressemble la bonne gestion de l'eau ? Et comment voulons-nous ombrager l'espace public de la meilleure façon possible" ? Selon Tschannett, on n'arrive à rien avec un index levé. Ce qu'il faut, c'est de l'humour et des solutions.

Ce projet gigantesque, dans lequel des dizaines d'institutions issues de l'architecture, de la conception d'espaces ouverts, de l'aménagement du territoire, du développement de processus, de la politique régionale, de la recherche climatique et de la météorologie ont travaillé bénévolement pendant un an, est soutenu par deux éminents matadors verts, à savoir André Heller [artiste, mais surtout descendant des inventeurs de la dragée!


Merci du partage Polster. Belle idée pour mobiliser les élus locaux.

Après, le succès de ce genre d'initiatives dépend fortement de l'organisation de l'aménagement du territoire.

Je ne connais pas le système autrichien. Si les institutions locales ont le pouvoir, les responsabilités et les moyens de mener des projets d'adaptation, ça peut marcher.

En revanche, dans de nombreux États, la décentralisation n'a pas délégué la gestion des impacts des changements climatiques à l'échelle locale. Sans moyens appropriés et sans obligation d'agir, des outils comme ceux proposés par Klima Konkret resteraient alors à l'état de belles études.

Sinon, je parle évidemment un excellent allemand. Ich bein ein Montrealer. Ich mag Currywurst, und wo ist die Reeperbahn? Danke schön!
Réponse de Flofred
le 09/01/2021 à 20:20
CMF, ce n'est pas très ecolo les photos des gonzes du petit romanista dans les commentaires huhuhu
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 10/01/2021 à 20:55
Message posté par Flofred
CMF, ce n'est pas très ecolo les photos des gonzes du petit romanista dans les commentaires huhuhu


Ce n’est pas faux.
Je devrais planter 2 arbres pour compenser ça.

Remarque, rien qu’un poster un commentaire sur So Foot induit la plante d’un arbre j’imagine huhu.

Heureusement, le site a une très bonne ergonomie.
Ahah.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 11/01/2021 à 09:22
Le projet de loi s'avère très en deçà des ambitions de départ, plusieurs mesures phares ayant été détricotées. Il ne permettra probablement pas de remplir l’objectif initial d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2030.

https://www.mediapart.fr/journal/france … xtor=CS3-5
Réponse de Polstergeist
le 11/01/2021 à 12:19
Message posté par montrealyonnais
Merci du partage Polster. Belle idée pour mobiliser les élus locaux.

Après, le succès de ce genre d'initiatives dépend fortement de l'organisation de l'aménagement du territoire.

Je ne connais pas le système autrichien. Si les institutions locales ont le pouvoir, les responsabilités et les moyens de mener des projets d'adaptation, ça peut marcher.

En revanche, dans de nombreux États, la décentralisation n'a pas délégué la gestion des impacts des changements climatiques à l'échelle locale. Sans moyens appropriés et sans obligation d'agir, des outils comme ceux proposés par Klima Konkret resteraient alors à l'état de belles études.

Sinon, je parle évidemment un excellent allemand. Ich bein ein Montrealer. Ich mag Currywurst, und wo ist die Reeperbahn? Danke schön!


L'Autriche est un état fédéral, probablement plus centralisé que l'Allemagne (notamment dans le domaine fiscal), mais où les régions et les communes ont quand même une importante autonomie. La décentralisation, l'initiative locale, le bottom-up sont pour moi des outils essentiels pour trouver des réponses efficaces aux problèmes posés par les changements climatiques.

Je viens justement d'une région qui est considérée comme une référence dans le domaine du développement durable, et dont les bons résultats sont le fruit de la capacité à mobiliser et impliquer l'ensemble des acteurs concernés (population, professionnels, politiques...). Si ça intéresse, je dépose ici un très bon document réalisé par des Français, les architectes-conseils de l'Etat, sur le sujet:
https://www.architectes-conseils.fr/sit … 11-web.pdf
Réponse de Totti Chianti
le 11/01/2021 à 12:32
Message posté par Flofred
CMF, ce n'est pas très ecolo les photos des gonzes du petit romanista dans les commentaires huhuhu


Où ça? Quand ça?
Ce message a été modifié.
Réponse de Flofred
le 11/01/2021 à 12:44
La news sur la fin du compte insta du petit.

https://www.sofoot.com/zaniolo-quitte-i … 93571.html
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 11/01/2021 à 14:05
Huhu, Totti avait aussi posté l'une des deux images le bougre.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 12/01/2021 à 09:44
A quoi les Européens sont-ils prêts à renoncer pour décarboner leur mode de vie ? Pour les Français, c'est surtout d'arrêter de prendre l'avion, indique la dernière enquête de la BEI :

https://twitter.com/LeJDLE/status/1348887652985155588
Réponse de gil morrissao roland larque
le 12/01/2021 à 10:27
Message posté par Champion Mon Frère - CMF
A quoi les Européens sont-ils prêts à renoncer pour décarboner leur mode de vie ? Pour les Français, c'est surtout d'arrêter de prendre l'avion, indique la dernière enquête de la BEI :

https://twitter.com/LeJDLE/status/1348887652985155588


Sur les 67 millions de métropolitains quel est la proportion qui a pris l'avion dans les 4 dernière années ?
C'est facile d'abandonner une truc qu'ils consomment pas.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 12/01/2021 à 10:47
Message posté par gil morrissao roland larque
Sur les 67 millions de métropolitains quel est la proportion qui a pris l'avion dans les 4 dernière années ?
C'est facile d'abandonner une truc qu'ils consomment pas.


Huhu, c'est exactement ce que dit un commentaire :

https://pbs.twimg.com/media/ErhFFeSXAAA … name=large
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 14/01/2021 à 09:37
Début du procès de l'affaire du siècle aujourd'hui.

L'Etat ne devrait être condamné qu’à un euro symbolique pour préjudice moral et le rapporteur propose de rejeter l’indemnisation du préjudice écologique.

https://reporterre.net/Affaire-du-siecl … -en-proces
Réponse de Flofred
le 14/01/2021 à 10:52
CMF, tu peux calculer l'empreinte carbone d'un déplacement en jet privé de Paris vers le nord de la France ?
Ce message a été modifié.
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 14/01/2021 à 13:26
Message posté par Flofred
CMF, tu peux calculer l'empreinte carbone d'un déplacement en jet privé de Paris vers le nord de la France ?


Pour un voyage A/R de 30 personnes (je pense que nous en sommes pas loin) :

En avion : 5,51 t CO2
En bus : 440 kg CO2
Réponse de Flofred
le 14/01/2021 à 13:51
Faudrait demander les chiffres précis au PSG huhuhu
Ce message a été modifié.
Réponse de sandro l'obèse
le 14/01/2021 à 14:32
Message posté par Champion Mon Frère - CMF
Pour un voyage A/R de 30 personnes (je pense que nous en sommes pas loin) :

En avion : 5,51 t CO2
En bus : 440 kg CO2


C'est par personne ou pour les 30 ?
Tu fais comment pour calculer ça ?
Réponse de Champion Mon Frère - CMF
le 14/01/2021 à 18:10
Message posté par sandro l'obèse
C'est par personne ou pour les 30 ?
Tu fais comment pour calculer ça ?


Pour les 30.

J'ai utilisé ces 2 sites :

https://agirpourlatransition.ademe.fr/p … ne-trajets

https://co2offset.atmosfair.de/co2offse … 1007729729
Réponse de n'golo comté
le 14/01/2021 à 19:59


Tu sais si ils calculent l'énergie grise et les enrgies primaires dans leur calculs ou si ils prennent juste le trajet net avec l'énergie final?
J'ai eu la flemme de chercher.
Réponse de Ras Bernard Lama
le 14/01/2021 à 21:33
J'ai une question toute bête
ma voiture elle fait du 6L au 100 mais elle rejette plus de 6 kg de CO2 au 100 kms. Comment c'est possible?
Précédent 1 2 Suivant

Connectez vous pour participer à cette discussion

il y a 12 minutes Transferts: le PSG à fond sur Emerson ? il y a 32 minutes Gérard Piqué candidat à l'acquisition des droits de la Serie A 16
il y a 1 heure M6 propose ses services pour la Ligue 1 35
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
il y a 5 heures Un joueur paraguayen suspendu 5 matchs pour avoir montré ses parties 15
il y a 5 heures Corinthians humilie Fluminense 4 il y a 6 heures Canal + se dit prêt à intenter une action en justice pour obtenir un appel d’offres global 74 il y a 6 heures La LFP valide le principe d’un appel d’offres pour les lots de Mediapro 12 Hier à 21:31 L'Impact de Montréal devient le Club de Foot Montréal 76 Hier à 21:14 Revivez le quiz spécial foot espagnol avec la rédaction 2