Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Si el tiempo no lo impide... la Corrida.

Message posté par Arsenic le 11/07/2010 à 14:05

Où l'on parle de grâce, d'autorité de l'homme sur l'animal, de classe, d'élégance et de mise à mort... Nan, nan, comme "supporteur" et "intellectuel", ces mots ne sont pas incompatibles.

Précédent 1 2 Suivant
Réponse de Pitdiscount
le 12/07/2010 à 01:07
Bon alors, j'inaugure pour signaler que l'edicion 2010 de la Feria de Béziers - l'une des plus belles - verra cette année à nouveau, le 12 août, le natif de la ville, le délicat et élégant Sébastien Castella (9ème au classement des matadors) se distinguer à la suite d'El Juli et avant le grand Manzanares, mais aux prises avec des toros d'une ganaderia que j'aime moyennement : les Garcigrande...

En revanche, le Jour Béni - le 15 - grosse excitation de découvrir un autre 'Francès', Julien Lescarret (de Pessac en Gironde) face à l'un des monstres de Miura... Ce petit a de la race et du jus...
Réponse de Hubert en goguette à Rio
le 18/07/2010 à 17:29
La féria de Béziers, la fête est cool mais niveau corrida, c'est pas le top, il y a un peu trop de touristes à mon gout, ça me débecte t'entendre les gens huer les picadors au bout de 3 secondes de pic, aprés c'est une appréciation personnelle.

De plus Margé squatte souvent l'arène avec ses animaux de compagnies...
Réponse de Pitdiscount
le 18/07/2010 à 23:17
C'est vrai que Margé casse un peu les couilles avec ses vaches normandes (du ménage à faire à la Présidence, à mon avis...)

Quant au reproche des touristes, avoue qu'on les trouve un peu plus dans les rues le soir - pour s'asperger de Faugères en chantant "un pastis dans un verr'à ballon" - qu'aux arènes...

Et tu sais comme moi que quand on hue un peu trop les picadors, la faute va à moitié au public, et à moitié à la ganaderia, nan ?...
Réponse de Rasko
le 19/07/2010 à 01:12
C'est moche un topic corrida sur ce forum... enfin, il en faut pour tous les goûts, même ceux des beaufs du sud.
Réponse de julienversus
le 19/07/2010 à 09:23
Tu as raison Rasko. Ca me démange d'ouvrir ma gueule sur ce topic. Rien ne me dégoutte plus au monde que de voir l'Homme tenter de prouver sa factice et soi-disante supériorité sur l'espèce animale, surtout sous les yeux d'un public complice et sadique. Je tolère même davantage la chasse, qui dans certains cas répond au besoin de la chaîne alimentaire. Mais la corrida, non merci. Une honte.
Réponse de Pitdiscount
le 19/07/2010 à 15:04
Je me demandais combien de posts il faudrait avant de lire ce genre de choses...
Réponse de julienversus
le 19/07/2010 à 15:09
Ben dis-nous pourquoi tu kiffes ce "genre de choses" Pit ?
Réponse de Pitdiscount
le 19/07/2010 à 15:12
D'expérience, je sais que ça s'explique pas... Et j'ai renoncé depuis longtemps à me lancer dans des débats de sourds sur le sujet ; les points de vues sont irréconciliables...
Réponse de julienversus
le 19/07/2010 à 15:20
"D'expérience, je sais que ça s'explique pas..."

Ben non, ça doit s'expliquer une passion : un contexte familial, un coup de foudre etc. C'est petit d'esquiver même si je suis d'accord avec toi qu'un débat sur le sujet serait stérile entre nous.
Réponse de Arsenic
le 19/07/2010 à 15:31
Je ne suis pas si ferme sur mes positions que Rasko et julienversus, et il me paraît plutôt très intéressant d'entendre ce que d'autres trouvent de beau, technique et admirable dans une pratique ou un art qui me laisse plutôt insensible...

Donc Pitdiscount, je ne te demande aucun plaidoyer, juste de me raconter quelle beauté tu perçois dans la Corrida, qui se drape toujours de noblesse, et dont personne ne saurait contester l'aspect esthétique.
Réponse de Pitdiscount
le 19/07/2010 à 15:50
Au mieux puis-je avancer un mélange de choses : la lourde odeur de danger qui planne sur les arènes, la complexe codification de la discipline, le télescopage du courage et de la folie des matadors, l'énorme travail de sélection des élevages de taureaux de combat, la puissance et la beauté des taureaux, les rituels immuables, la magie cathartique de la mise à mort...

(Je fais juste une précision, puisqu'on entend souvent dire que la corrida est un assassinat en règle d'animaux paisibles : les taureaux de combat sont élevés spécialement pour la corrida. On n'est pas dans le cas de fous furieux qui partiraient dans les prés dézinguer des vaches à lait ou des sangliers... Et les taureaux de combat sont mangés ensuite...)
Réponse de Arsenic
le 19/07/2010 à 16:00
"On n'est pas dans le cas de fous furieux qui partiraient dans les prés dézinguer des vaches à lait ou des sangliers" : huhuhu, ce pourrait pourtant être drôle.

Personnellement, je perçois quelque peu le côté "primaire", plus que réellement immoral, dont parlent certains à propos de la corrida, mais franchement, il ne me semble pas cynique de passer outre pour goûter aux codes et à la Beauté dont parle Pit. Je suis d'autant plus de bonne foi que moi, je ne suis vraiment pas sensible à tout cela.
Réponse de Hubert en goguette à Rio
le 19/07/2010 à 19:15
La corrida c'est beau, la gestuelle, le travail, l'attitude, l'esprit, tout le folklore autour, bref Pit en a très bien parlé...

Et puis ça génère une manne d'activités importante pour l'homme, des gens vivent de la corrida.
Je vais aussi peut être dire quelque chose de choquant pour certains mais dans ce contexte là, la violence de la chose est belle, parce qu'elle est mise en scène, comme une pièce de théatre dans laquelle les comédiens joueraient la réalité.

Bon après aussi, on est trop tendre ou on l'est pas, il en faut pour tous les gouts même ceux des bobos du Nord.
Réponse de Leguman
le 19/07/2010 à 20:12
Des gens vivent de la prostitution, de la drogue, des carambars ou des ventes d'armes aussi ...

J'en rien à faire de la corrida mais la dernière fois que j'en ai vu à la télé, le taureau a embroché le gars habillé comme la compagnie créole au niveau de la bouche (c'était assez crade sa faisait un percing géant) et j'avoue j'ai fais ma gonzesse en tournant la tête.
Réponse de Arsenic
le 19/07/2010 à 22:11
Hahahaha.

'fin bon, Leguman, comparer la corrida à la prostitution, tout ça, c'est d'un démago, quand même.
Réponse de Pitdiscount
le 19/07/2010 à 23:24
Et puis je trouve assez logique, dans n'importe quelle société, que des gens vivent de la prostitution, du commerce de la drogue et du trafic d'I-Pod...

Cela dit, c'est pas la question et c'est en effet assez démagogique, ce genre de comparaisons...

(Putain, j'avais dit que j'embrayais plus là-dessus, fait chier !)

La corrida est un événement traditionnel, chorégraphique, rituélique, spectaculaire, sacrificiel et social, au cours duquel, selon des codes et règles immuables, des hommes se mesurent à des taureaux sauvages dans un espace délimité, temps au cours duquel homme et animal sont jugés par leurs pairs, dans un respect égal, et peuvent mourir, sans qu'aucune autorité juridique ne puisse être saisie, quoiqu'il arrive...

Personne n'oblige un torero à venir pénétrer dans l'arène ; personne n'a jamais réussi à prouver qu'un taureau sauvage ne préférait pas essayer de décrocher les burnes d'un torero à terminer direct en Charal dans les linéaires d'un Franprix...

Les aficionados sont un peu comme les Druzes ou les Juifs : ils ne sont pas prosélytes, ne recherchent aucune nouvelle recrue et entendent simplement vivre et transmettre leur initiation à ceux qui lui manifestent un intérêt initial, inné ou acquis...
Réponse de Arsenic
le 20/07/2010 à 02:41
Magnifiquement expliqué et à peu près inattaquable. Je suis fier de toi, Pit.
Réponse de Jarold
le 20/07/2010 à 08:57
Brice Horteufeux me souffle dans l'oreillette que pour les juifs, s'ils ne cherchent aucune nouvelle recrue c'est tout simplement qu'ils n'ont aucune envie de partager leur argent!


Nouveau dérapage du ministre, cette fois-ci c'est le goulag!
Réponse de Roberto Sedinho
le 27/07/2010 à 23:07
Frédéric Lefebvre aurait quand a lui ajouté : "Et surtout que personne n'as envie d'avoir leur nez".
Sinon le plus beau le meilleur, c'est el Juli, celui qui me contredira n'aime pas la corrida. (C'est vrai, c'est incontestable, et en plus ça rime)
Réponse de Pitdiscount
le 28/07/2010 à 09:01
... Et de très loin.
Réponse de Cienfuegos
le 28/07/2010 à 12:34
Le parlement de Catalogne interdit les corridas.
http://www.lemonde.fr/depeches/2010/07/ … 62167.html
Réponse de julienversus
le 28/07/2010 à 12:49
En voilà une bonne nouvelle ;-)
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 28/07/2010 à 13:07
J'ai jamais compris que l'on adore la corrida, peut-être parce que je ne suis jamais allé en voir une en vrai, mais j'ai jamais compris pourquoi les gens la déteste.

Peut-être parce que les droits des animaux je m'en tamponne en général, et encore plus celui des taureaux qui de toutes les façons finissent en BBQ...

Quant à l'aspect sadique de la chose, catharsis (DT si tu es dans le coin, c'est à toi)
Réponse de julienversus
le 28/07/2010 à 16:08
"Peut-être parce que les droits des animaux je m'en tamponne en général"

Sauf que je doute que les gars qui kiffent la corrida se foutent des droits des animaux. Ceux dont c'est le cas sont effectivement des connards. Pit, Roberto, détrompez-moi, rassurez-moi, mais ça rien à voir avec ça ?
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 28/07/2010 à 16:12
Ceux qui s'en tamponnent ou ceux qui s'en tamponnent et kiffent la corrida?

petite précision importante
Réponse de julienversus
le 28/07/2010 à 16:20
Ceux qui s'en tamponnent et kiffent la corrida !

Les autres, c'est leur problème, et même un droit, s'ils le veulent.
Réponse de Rasko
le 28/07/2010 à 17:59
Ha ha, la Catalogne prend une longueur d'avance sur Madrid. Je suis fier de la Catalogne.
Réponse de Pitdiscount
le 28/07/2010 à 23:46
Quelle putain de question complexe, voire insoluble !... Que répondre à ça ?!...

Vais-je faire ma petite pute et tenter de passer pour un gentil ?... Ou vais-je répondre franchement, quitte à passer pour un sous-Hitler tendance cassoulet qui trouve cool d'égorger des animaux sans défense ?...

Culturellement et intellectuellement parlant, je vous jure que c'est loin d'être simple !...

1° Est-ce que je me tamponne des animaux et de leurs droits supposés ? => Bah, moi, enfant élevé dans le Sud-Ouest, j'ai été convié à tuer des poulets (j'ai fait), décapiter des canards gras et des oies (j'ai fait) et égorger des cochons puis préparer la sanquette, le boudin et autres joyeusetés (j'ai fait)... Rite de passage, tradition, coup de main... Peu importe : il s'agissait de zigouiller la bestiole qui fournit la viande dont tout le monde se régale, surtout les pacifistes à bonne conscience du XIème à Paris, une fois que la viande est passé au salage, à la dessication et réduite en jolis saucissons et terrines à 9,50 € l'assiette... Voilà. Il se trouve que très tôt, on m'a inculqué l'équation suivante : pour manger des animaux, il faut les tuer, et assumer tout au long d'une grande chaîne de les avoir tués... et préparés ; je vois pas trop quoi rajouter à tout ça ;

2° en tant que grand consommateur de documentaires sur les animaux, naturellement sensible à la tragédie de la disparition inexorable des tortues des Galapagos, des éléphants du Serengheti, des grands requins blancs d'Australie ou des écrevisses européennes dans nos cours d'eau, je m'émeus, oui, du sort que l'on réserve aux orangs-outangs au motif de se payer des bords de piscines en teck au lieu de pin des landes...

Cela étant : quand, l'été, je marche accidentellement sur quatre fourmis rouges ou que je lance ma boule de pétanque sur un scarabée, sincèrement, je m'en bats les couilles... Et, honnêtement, sans provoc', je ne vois toujours pas la différence fondamentale - désolé, Brigitte ! - qu'il y a avec un taureau d'élevage... Je sais, chuis un connard, mais c'est comme ça, j'ai beau chercher, je comprends pas...

Je veux bien accepter de me laisser attendrir par la cause des bébés phoques ou des taureaux de Miura, mais je ne sais toujours pas la différence qui existe entre eux et les milliers de moustiques et de phalènes qui explosent sur les pare-brises de ceux qui me disent que je suis un assassin sanguinaire avec ma corrida...

Et si l'argument est de répondre qu'on ne fait pas exprès de marcher sur des fourmis ou des acariens, alors qu'on fait exprès de tuer des taureaux dans l'arène, je rétorquerais que Dieu - qui n'existe pas - nous a dit : " soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre !.. "

C'pas moi qui ai commencé ; foutez-moi la paix... Vive la corrida !... (Et honte à la Catalogne, gouvernée par une ridicule bande de jeunes pédés de gauche...)
Réponse de Arsenic
le 29/07/2010 à 00:04
Ah mon Dieu, j'adore la fin de ton réquisitoire.
Réponse de Pitdiscount
le 29/07/2010 à 00:13
Tu veux parler des "pédés de gauche" ou des déclarations du Bon Dieu ?...
Réponse de Pitdiscount
le 29/07/2010 à 00:15
(Nan, parce que je sais que ni l'un ni l'autre ne sont défendables, c'est juste pour emmerder les lecteurs de Libé qui traînent dans le coin, t'es au courant...)
Réponse de Arsenic
le 29/07/2010 à 00:29
Faudra qu'on ait une discussion à propos de politique, un jour... J'aime me faire peur.
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 29/07/2010 à 00:31
Ouais moi ce sont les defenseurs des droits des animaux a outrance, et je ne parle pas des especes menacees. Le mecs font plus de cas d'animauz que de beaucoup d'autres etres humains, aussi detestable que la nature humaine puisse etre, ca me fout en rogne.
Réponse de Pitdiscount
le 29/07/2010 à 00:37
@ Arsenic : avec grand plaisir... Je sens qu'on peut tous les deux connaître un sacré putain de vertige idéologique, pour peu qu'on soit suffisamment bourré...

@ Ma P"tite Moumoune 3EF : exactement ce que je voulais dire et que j'ai un tantinet oublié d'écrire : le truc qui me tarabuste un peu aux entournures sur ces questions, c'est qu'en général, tu te fais tirer dessus au calibre 12 par des gens qui mourrait pour sauver un ornithorinque, mais laisseraient crever un souriant une famille de roms dans un incendie volontaire (exemple au hasard, hein... Croyez pas que je défende les voleurs de poules...)
Réponse de julienversus
le 29/07/2010 à 09:21
Non mais l'argumentaire de Pit est très bon. Je suis le premier à écraser les petites bébêtes qui se trouvent sur mon passage. Après, je méprise juste les gars qui se rendent dans une arène, et il doit y en avoir, juste pour voir un animal mourir... en se foutant royalement de ce qui fait pour vous la beauté de la "chose". Bon promis, j'arrête de venir sur ce topic.
Réponse de Arsenic
le 29/07/2010 à 11:19
Ben c'est là que tu te trompes. Les gens qui peuplent les gradins de l'arène ne viennent pas pour voir un animal mourir, justement.
Réponse de julienversus
le 29/07/2010 à 14:46
Il doit y en avoir. Un peu comme il y a des gars qui vont au stade pour tapper et se faire tapper, en se foutant du terrain. Une très infime minorité je te l'accorde, dont on ne devrait même pas parler. Je me suis juste emporté sur le fait que TEF déclare se tamponner des droits des animaux. Au milieu d'un débat sur la corrida, ça fait juste un peu mal et provoc'. Voilà. Promis, je vous laisse ;-)
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 29/07/2010 à 15:07
Un peu provoc en effet.

Bof, ca a auun interet d'aller voir un taureau se faire tuer pour le plaisir de le voir souffrir si tu peux pas le tuer toi même. C'est comme aller au stade et voir les autres mecs se taper si tu te tapes pas..aucun intérêt.

Et oui je m'en tamponne comme je l'ai explique plus haut. j'aime l'écologie, je suis pour la diversité des espèces, mais franchement, que des taureaux se fassent zigouiller dans une arène...ca me laisse de marbre.

Tout d'abord, la notion de souffrance des animaux...me laisse un peu de marbre. Surtout que dans la corrida ce n'est pas un plaisir totalement sadique, même si on peut les accuser de la dissimuler sous une forme d'art. Qu'un mec mutile un chat pour le plaisir, ça me fait plus réagir.

Et quand je vois les types qui protestent dans la rue contre la corrida... franchement... Ce qui me gêne avec les fervents défenseurs des droits des animaux, c'est que beaucoup ne voit pas qu'ils feraient plus pour un animal que pour un homme, et qu'ils achètent que des produits non testés sur animaux peut-être? Si on parle de la maltraitance des animaux on peut élargir le débat...

Et entre nous, quelque millier de taureaux (j'ai absolument aucune idée du nombre) tués par an et pas en voie de disparition, oui ça me laisse de marbre.

Je n'aime pas regarder, je n'y vois aucune beauté, alors je ne regarde pas.
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 29/07/2010 à 15:08
Pour infos: l'expression "ca me laisse de marbre" est mon expression de la journée, meme au bureau.
Réponse de Kuduro
le 07/10/2011 à 21:13
Olé !

http://s5.as.com/recorte/20111007dasdas … stor_1.jpg

(image interdite au moins de 18 ans)
Réponse de maximinou
le 07/10/2011 à 21:18
Les risques du métier !

(Putain c'est quand même hardcore comme photo !)
Réponse de bunk
le 07/10/2011 à 22:07
assez trash ta photo kuduro. La deuxième du diaporama d'as est encore pire (!). Incroyable qu'un journal "grand public" ose publier aussi facilement ce type de photos. Quelle presse de merde quand même.

Il me semble qu'au Portugal lors des corridas on ne tue pas les taureaux, non ? Peut-être parce que le pays était trop pauvre pour se payer ce genre de luxe, non ? Je rigole (à moitié ;-)...
Réponse de maximinou
le 07/10/2011 à 22:26
Je viens de voir le diaporama complet... J'ai cru vomir.

Pourtant je suis pas un sensible, mais là c'est abusé. Un gosse tombe là-dessus il est choqué à vie t'as raison bunk c'est incroyable.
Réponse de bunk
le 07/10/2011 à 23:03
un mec qui choisit maximinou comme pseudo est quand même un peu sensible, non ?
Et puis être sensible c'est parfois un défaut mais c'est souvent une qualité. Je me considère comme sensible et j'en suis fier. :-)
Mais après avoir vu les photos par contre je me suis tapé une grosse assiette de barbac miam :-))
Réponse de maximinou
le 07/10/2011 à 23:20
haha, non maximinou c'est le surnom qu'un coach me donnait, jamais compris pourquoi, tout le monde se foutait de ma gueule, moi ça m'a fait rire, donc voilà ^^

Mais je disais sensible dans le sens que j'ai pas peur des images un peu hard en général, mais que celles-ci m'avaient choqué, c'est rare. Je te rassure je ne suis pas un coeur de pierre, bien au contraire ! ;)
Réponse de Kuduro
le 07/10/2011 à 23:42
Au Portugal c'est les "forcados" les types épuisent le taureau en lui plantant des trucs comme dans les corridas sauf que c'est à cheval.
Puis après des types rentrent dans l'arène pour s'empaler chacun à son tour entre les cornes de la bête. Le but étant de stopper la course de la bête avec l'empalage (oui j'invente des mots) collectif.

Evidemment le taureau n'a pas les cornes aiguisées comme en Espagne sinon les types mourraient sur le coup parce que ça reste assez violent.

Cet été j'ai vu un de ces spectacles à la TV -faut savoir que c'est un truc assez régional, soit Lisbonne soit Tras os Montes et les places partent en 2 sec, j'ai déjà essayé d'en avoir c'est pire qu'une finale de coupe du monde- et le 1er type qui est parti s'empaler a complètement foiré son contact il s'est pris le taureau en plein visage.

Ben il était pas beau à voir, il était sous le choc comme si qu'il venait de subir un accident de voiture, l'ambulance est arrivée et l'a ramené à l'hosto.

Mais le taureau lui il crève comme ses confrères Espagnols sauf que c'est pas public sauf à Barrancos mais eux ils s'en branlent de la police.
Réponse de Kuduro
le 07/10/2011 à 23:45
Concernant l'accident en Espagne, il y en a eu il y a quelques mois un autre où la corne l'avait transpercé à la gorge pour sortir par la bouche, quelque chose comme ça.

En plus des trous, la corne avait fracturé la mâchoire du torero.

Si j'trouve la photo j'la poste.
Réponse de Kuduro
le 07/10/2011 à 23:52
La voici :

http://1.bp.blogspot.com/_FM7LBipYFNo/S … 0/1192.jpg

(Interdit aux moins de 18 ans)
Réponse de bunk
le 07/10/2011 à 23:54
ouais il y a la video sur youtube
je posterai pas le lien mais le gars s'appelle julio aparicio. Ceux qui veulent voir trouveront je pense.
Il y en a d'autres d'assez trash mais je crois que c'est la pire.

Merci pour l'info sur les forcados. Je croyais que le taureau mourait pas, suis un peu déçu, là.
Réponse de Kuduro
le 07/10/2011 à 23:59
Mieux vaut ça parce que le taureau est vraiment esquinté à la fin.
Précédent 1 2 Suivant

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS