Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Udinese-Milan (1-2)

Zlatan glace l'Udinese

Brouillon dans le jeu et sevré d'occasions par des Frioulans massivement regroupés derrière, Milan s'en est une fois de plus remis à une réalisation d'Ibrahimović pour dominer l'Udinese. Un succès minimaliste, mais qui permet au Diavolo de rester tout en haut du classement de la Serie A.

Modififié

Udinese 1-2 AC Milan

Buts : Kessié (18e), Ibrahimović (83e) pour l'AC Milan // De Paul (48e, sp) pour l'Udinese

À ce rythme-là, on va finir par penser qu'il ne peut plus rien leur arriver. Ce dimanche face à l'Udinese, Milan n'a pas brillé. La lutte fut âpre, jamais glorieuse, souvent laborieuse. Puis, Zlatan Ibrahimović a frappé, et élevé le débat à lui seul. Encore Zlatan, toujours Zlatan, éternel Zlatan. Le septième but en championnat du Suédois, déjà, qui permet aux siens de rester tout en haut du classement de la Serie A.

Milan, vert et verni


Sapés d'un disgracieux maillot vert, les Rossoneri commencent la rencontre piano-piano face à des Frioulans d'abord navrants de maladresse balle au pied. En maîtrise, les Lombards n'empilent cependant pas les occasions. Mais, comme souvent cette saison, les visiteurs n'ont besoin que de quelques miettes pour gober leur adversaire du jour : bien lancé par une longue ouverture de Bennacer, Zlatan pivote dans la surface pour servir Kessié, qui trompe Musso d'une frappe lourde dans les seize mètres.


De quoi sonner le réveil des Bianconeri, qui sortent enfin de leur torpeur collective pour oser attaquer la surface adverse. Alimentés en munitions par un De Paul au-dessus de la mêlée techniquement, les partenaires du milieu argentin ne visent malheureusement pas aussi juste dès qu'ils approchent de la cage de Donnarumma. Les gars de Luca Gotti ne manquent pourtant pas d'opportunités, mais saccagent des situations de contre plutôt juteuses et sont plombés par des choix de passes invariablement maladroits.

Le Z, et puis c'est tout


La persévérance des Zebrette va néanmoins finir par payer en tout début de seconde période, quand Romanoli a la drôle idée de faucher Pussetto dans la surface. De Paul transforme le penalty qui suit, et le match s'enfonce dans un faux rythme du genre assoupissant. Milan a la gonfle, tente ponctuellement de se réveiller, mais les entrées de Tonali et Díaz et l'activité brouillonne de Çalhanoğlu ne semblent pas suffisantes pour ambiancer l'ensemble. Sauf que quand le Diavolo tousse, il y a toujours Zlatan Ibrahimović pour trouver un remède. À la suite d'un centre hasardeux de Rebić, le Suédois s'y reprend en deux temps pour profiter de la passivité de la défense adverse et crucifier Musso d'un retourné à bout portant. Voilà qui suffira au bonheur du Milan, minimaliste ce dimanche. Mais qui confirme son excellent début de saison, qui frôle décidément la perfection. Comme les performances d'Ibrahimović.


Udinese (4-3-3) : Musso - Larsen (Bonifazi, 82e), Becão, De Maio, Samir - Pereyra (Forestieri, 82e), Arslan (Makengo, 63e), De Paul - Pussetto, Okaka (Lasagna, 71e), Deulofeu (Ouwejan, 71e). Entraîneur : Luca Gotti.

AC Milan (4-2-3-1) : G. Donnarumma - Calabria (Dallot, 71e), Kjær, Romagnoli, Hernandez - Bennacer (Tonali, 57e), Kessié - Saelemaekers (B. Díaz, 57e), Çalhanoğlu (Krunić, 89e, Leão (Rebić, 71e) - Ibrahimović. Entraîneur : Stefano Pioli.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    il y a 5 heures 52% des fans chinois trouvent l'e-sport aussi excitant que le football réel 78
    il y a 11 heures Le cousin d'Erling Haaland marque pour ses débuts pros 12
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE