Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options

Zlatan fidèle à lui-même

Dans une interview à l'émission Studio Sport XXL diffusée samedi soir sur la chaîne Italia 1, Zlatan Ibrahimovic s'est confié sur plusieurs sujets, parmi lesquels le Ballon d'Or, le championnat et son ancien club et rival milanais, l'Inter. Et comme il fallait s'y attendre, Zlatan a fait du Zlatan. Extraits.

Ibrahimovic et Marco Materazzi ne s'apprécient pas. Et ils ne sont pas prêts d'enterrer la hache de guerre. D'ailleurs, Matrix et le président de l'Inter, Massimo Moratti, ont récemment chambré le Suédois en lui disant qu'il avait quitté l'Inter la mauvaise année. Réplique de Zlatan : « Materazzi parle un peu trop de moi, idem pour le président Moratti. Cela se voit que je suis encore très important pour eux. Moi en revanche je ne parle jamais d'eux, cela se voit qu'ils ne sont pas importants pour moi » .

Même arrogance concernant le Ballon d'Or. Ibracadabra semble se foutre un peu de la distinction personnelle et préfère donner dans le collectif (tiens, donc) : « C'est triste que Sneijder ne gagne pas le Ballon d'Or, après ce qu'il a fait la saison passée, Mondial inclus, mais désormais ce trophée est devenue une question politique et pour cela je crois que ca ne m'intéresse plus de le gagner. Je préfère gagner avec mon équipe » .

Une troisième pour la route ? La voici. Pour dire qu'il n'a peur de personne : « Je ne crains ni l'Inter, ni la Juve, ni Roma, ni personne. Nous sommes déjà en train de montrer que nous sommes les plus forts, nous devons seulement continuer comme ça et le Milan gagnera tout » .


Même avec Mario Yepes derrière ?

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4