Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // BuLi
  2. // J8
  3. // Hertha-Dortmund (2-5)

Moukoko, il n'y a plus de seize ans

Nuri Şahin peut se faire de vieux os. L'ancien recordman de précocité en Bundesliga (16 ans et 335 jours) a vu son trophée honorifique être déboulonné sans vergogne par un autre phénomène aux dents longues : Youssoufa Moukoko, qui a écrit l'histoire avec le Borussia Dortmund en foulant la pelouse du Hertha Berlin (5-2) le lendemain de sa seizième bougie, ce samedi soir.

Modififié
Il a trépigné d'impatience pendant 86 minutes. Brûlant d’envie de faire péter ce fameux record dont tout le monde lui rebattait les oreilles, Youssoufa Moukoko a patiemment attendu son heure aux côtés de Marwin Hitz, le portier remplaçant de Dortmund. Il faut dire que le scénario de ce féérique Borussia-Hertha Berlin (4-1 puis 5-2 pour les Schwarzgelben à dix minutes du terme) lui offrait une occasion en or de marquer l’histoire. Et Lucien Favre a pris la mesure de l’événement, lui qui avait laissé toutes les options ouvertes avant la rencontre. Rassasié par le festin de son joujou favori Erling Braut Haaland (quadruplé), l’entraîneur suisse s’est disposé à laisser son autre attaquant grignoter les restes. Et si l’excessivement jeune prodige n’a pu que croquer quelques miettes (cinq ballons tâtés, quatre duels, dont un gagné), l’essentiel était ailleurs : le record de précocité en BuLi était sa priorité. Avant de marcher sur l’Allemagne ?

Moukoko, sacré coco


De fait, le joyau de 16 ans aurait dû ronger son frein pendant une longue année supplémentaire avant de connaître son grand baptême du feu. Mais la Ligue allemande, magnanime, a accepté en avril d’abaisser sa limite d’âge (auparavant fixée à 17 ans) pour avancer l’apprentissage du haut niveau au jeune Moukoko. Il aurait bien eu du mal à patienter encore longtemps, lui qui faisait office d’ogre dans sa catégorie U19 (51 buts en 32 matchs)... rejointe dès l’âge de 14 ans. L’âge auquel le natif de Yaoundé a également signé un contrat juteux avec Nike, qui pourrait lui valoir la modique somme de 10 millions d’euros. En débutant officiellement chez les pros, la jeune pousse a d’ores et déjà activé un paquet de clauses dudit document et devrait prochainement recevoir un virement à six chiffres sur son compte en banque (ou celui de ses parents plutôt).



Outre-Rhin, le phénomène Moukoko est tel que le Borussia fait tout pour encapsuler son oiseau rare dans un cocon ultraprotégé. Seul le média officiel du club est autorisé à recevoir le minot en interview, et même les pontes du BvB ont été priés de ne pas trop tarir d’éloges lorsqu'ils parlent de leur poulain dans la presse. « Je sais que je ferai certainement mes débuts à un moment donné, psalmodiait l’international U20 allemand sur le site du club à l’occasion de son unique apparition médiatique. Je lis ce qui est écrit dans les médias, mais je ne me mets aucune pression. » Il faut dire que d'après les échos de personnes qui l'ont côtoyé, le jeunot est du genre à garder les pieds sur terre. « Extrêmement terre-à-terre » selon les dires du directeur du centre de formation Lars Ricker. Le directeur sportif Michael Zorc trouve quant à lui que Moukoko « gère très bien sa situation » , dans des propos relayés par Kicker. Mieux : le Germano-Camerounais serait un véritable gai luron au sein d'un centre de formation qui passerait son temps « à l'entendre rire » selon son entraîneur en U19 Mike Tullberg.

Vous reprendrez bien un brin de Moukoko ?


À entendre les voix concordantes du BvB, le garçon aurait vraiment tout pour viser immensément haut. Aux entraînements avec les pros, auxquels il participait depuis juillet avant de repasser par la case U19 à cause du fléau Covid, les observateurs ont déjà pu lever les doutes qui entouraient sa faculté à affronter le défi physique que lui imposeraient les colossaux défenseurs de BuLi. Sa stratégie : l'évitement des duels par ses décrochages ou ses appels, ainsi que sa qualité technique déjà hors normes. « Je suis convaincu que Youssoufa a l'intelligence footballistique pour trouver des espaces qui lui permettront de se défaire des défenseurs expérimentés. Il sait quels espaces choisir, au bon moment, pour ne pas entrer dans le défi physique » , certifiait son sélectionneur en U20 Guido Streichsbier.

Et Erling Haaland lui-même, qui sait de quoi il parle, a ajouté une couche à l'ensemble en réaction d'après-match ce samedi soir. « Il est bien meilleur que je ne l'étais à son âge. Je pense que c'est le plus grand talent du monde à l'heure actuelle. Il a une grande carrière devant lui » , a rayonné celui qui venait d'enfourner un quadruplé. Reste un autre défi, parmi tant d'autres : l'adaptation au « football d'adulte » soulevé par Michael Zorc : « Le jeu sans ballon va prendre une tout autre signification pour lui. Il va devoir s'adapter. » À savoir actionner le pressing, courir derrière le ballon en phase défensive, adopter le bon comportement à la perte du cuir... Mais Moukoko a le temps pour assimiler tout ça. Facile quand on a 16 ans.

Par Douglas de Graaf Tous propos extraits de Kicker, de bundesliga.com ou du site officiel du Borussia Dortmund.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 16:00 Suspendu pour avoir touché... un pénis 18
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:00 Valencia poursuit sa carrière au Mexique 7 Hier à 09:30 Al Ahly s’offre une neuvième C1 africaine 11