Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Monaco-Beşiktaş (1-2)

Yourisques et périls

On attend qu'il soit l'une des nouvelles figures de l'ASM, mais Youri Tielemans galère à s'imposer et n'a pas marqué de points ce mardi soir. Titulaire, mais remplacé en moins d'une heure, on ne sait pas vraiment s'il faut lui donner le bonnet d'âne ou bien attendre un peu avant de lui taper sur les doigts.

Modififié

C'est l'histoire d'un joueur que l'on voyait déjà en haut de l'affiche. « À vingt ans j'ai quitté ma province / Bien décidé à empoigner la Ligue 1 / Le cœur léger et le bagage mince / J'étais certain de conquérir Louis-II » , aurait même pu chanter Youri Tielemans en revisitant Aznavour dans une mauvaise soirée karaoké. Ceux qui préfèrent les vers de La Fontaine aux couplets de la légende de la chanson française y verront un remake version Côte d’Azur de La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf, avec les louanges des médias et les commentaires des observateurs dans le rôle des grandes inspirations qui font que le batracien « s'étend, et s'enfle, et se travaille » . L'été dernier, après s'être fait dépouiller comme Andy Garcia par la bande de George Clooney dans Ocean's Eleven, Monaco était censé avoir assuré ses arrières. Et puis, après tout, il fallait faire confiance aux Monégasques, ils allaient encore nous dénicher un petit gars sorti de nulle part qui allait devenir un monstre en un rien de temps. À coup sûr. Et le petit Youri Tielemans cochait presque toutes les cases de la bonne pioche : la vingtaine, tout droit sorti d'un championnat mineur, déjà pisté par quelques balèzes du foot continental, profil technique et jeu chatoyant. Difficile d'imaginer que le Tielemans qui a illuminé le Trophée des champions pour son premier match avec l'ASM il y a trois mois est le même joueur que celui qui est sorti avant l'heure de jeu ce mardi soir.

Peut mieux faire. Évidemment.


Le match contre le Beşiktaş a été compliqué pour tout le monde, et le gamin a quelques circonstances atténuantes. Un début de saison passé à osciller entre le terrain et le banc, dix petites minutes de jeu dans les pattes vendredi dernier contre Lyon, et Jardim qui décide de le sortir de son chapeau pour le mettre titulaire en Ligue des champions, mais pas à son poste. Bref, pas l'idéal pour attaquer un match du bon pied. Ça, c'est pour le mot d'excuses dans son carnet de correspondance. Maintenant vient le temps du bulletin de notes, pas vraiment glorieux. Depuis que Bernardo Silva et Kylian Mbappé sont partis et que Fabinho n'a plus envie de jouer au football, l'ASM a immensément perdu en qualité technique. Une réalité qui crève les yeux sur le terrain et que n'importe quel béotien peut remarquer. Des passes qui n'arrivent pas dans les pieds, des contrôles un peu trop longs, des gestes d'attaquants indignes du haut niveau... Le hic, c'est qu'un profil comme celui de Tielemans a justement été recruté pour que les Monégasques ne soient pas trop largués techniquement. Le Belge l'a montré à Anderlecht et même à quelques reprises cette saison, il sait dribbler, éliminer des joueurs, prendre des décisions vite et bien, et même marquer. Avant l'ouverture du score de Falcao ce soir, c'est d'ailleurs lui qui avait planté le seul but de Monaco en Ligue des champions cette saison, c'était son égalisation express contre Leipzig lors du lever de rideau. Lapider un joueur de vingt ans en délicatesse parce qu'il n'a joué que dix matchs dans une équipe en pleine reconstruction est plus que facile, c'est indécent. Souhaitons lui plutôt de se mettre un match référence dans les jambes pour souffler un grand coup, mais pas trop fort. Il paraît que c'est comme ça que la grenouille de La Fontaine s'est éteinte.




Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 49

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
À lire ensuite
L’énigme Jardim