Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nîmes-Reims (2-0)

Benrahou les rend fous

Prêté à Nîmes durant le mercato hivernal, Yassine Benrahou n'a pas attendu bien longtemps pour livrer son premier récital. Entreprenant et inspiré lors de sa première contre Reims ce samedi (2-0), il s’est même permis d’inscrire son tout premier but en Ligue 1. Du pain béni pour des Crocos qui attendaient désespérément un sauveur.

Modififié
Alors qu'Olivier Thual vient de siffler la fin de la rencontre, la mascotte des Crocos et Renaud Ripart peuvent jubiler. Les Nîmois viennent de mettre fin à une série de douze matchs de Ligue 1 sans la moindre victoire. Le dernier succès des Gardois remontait au 21 septembre dernier, contre Toulouse, et les supporters nîmois ne manqueront pas d'y voir un signe du destin car, avec cette victoire contre Reims (2-0), la troupe de Bernard Blaquart prend ses distances avec les Violets. Si Ripart est largement ovationné par ses supporters, ces derniers ont surtout hâte de revoir Yassine Benrahou en soutien du buteur. Après une première titularisation, un match plein, un but magnifique sur coup franc et un titre d'homme du match, le transfuge bordelais a déjà conquis les Costières. Pas étonnant pour un gosse sûr de sa force et de son talent.

Déjà patron


« On m'a dit que c'était un club spécial. Pas dans le sens péjoratif, mais par rapport à la présence des supporters, cette ambiance chaude. » Si les premiers mots du nouveau meneur de jeu nîmois peuvent paraître maladroits, ils cachent en réalité l’ambition d’un joueur en quête d’adoption. Car, après seulement dix bouts de match en Ligue 1 avec Bordeaux en une saison et demie, le gamin a besoin de considération. En tout cas davantage que celle donnée par les supporters girondins, qui n’avaient pas hésité à le vilipender en décembre dernier après qu'il s'était maladroitement affiché avec un survêtement du PSG.


Deux jours avant Noël, le club bordelais lui rappelle alors que le Scapulaire est « une fierté qu'il faut représenter dignement dans les différents moments de sa vie » et que « l'institution est au-dessus de tout » . Mais, depuis le début de saison, c'est surtout le système de jeu de Paulo Sousa qui est au-dessus de Yassine Benrahou, véritable neuf et demi, qui aura eu bien du mal à trouver sa place dans le 3-4-3 du technicien portugais. En étant prêté à Nîmes, avec une option d'achat de 1,5 million d'euros, Benrahou a décidé de véritablement lancer sa jeune carrière. Et dès son premier match ce samedi, contre Reims, Blaquart n'a pas hésité à passer du 4-4-2 au 4-2-3-1, juste pour confier les clés du camion à l'international espoir marocain. Bien lui en a pris : Benrahou les a rendu fous.

« Je savais que j'allais la mettre au fond »


D'abord, en prenant le jeu à son compte sans demander l'avis de personne, bien aidé malgré tout par un Zinedine Ferhat retrouvé. Ensuite, car il a été flamboyant et a presque tout réussi. Pourtant, dans ce match haché par les fautes, le joueur de poche aurait pu se cacher et sombrer. Il n'en a rien été. Et preuve du respect qu'il impose déjà, il a tiré tous les coups francs et les corners des deux côtés. Positionné derrière Renaud Ripart, premier buteur de la rencontre, il a été très remuant et n'a pas hésité à décrocher. Avec 61 ballons touchés, plus de 82% de passes réussies, quatre centres réussis et cinq fautes subies, il a également prouvé que sa justesse technique pouvait être la nouvelle arme offensive des Crocos dans leur quête du maintien. Car depuis le départ de Téji Savanier à Montpellier cet été, l'équipe de Bernard Blaquart manquait cruellement d'un maître à jouer.


Cette semaine, lors de son premier entraînement à la Bastide, en inscrivant deux buts lors d’un petit match de deux fois douze minutes, Benrahou a convaincu le coach gardois de revoir ses schémas. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le natif de Blanc-Mesnil lui a rendu sa confiance. Notamment en fin de rencontre, quand il a propulsé un coup franc somptueux dans la lucarne adverse. « Je savais que j'allais la mettre au fond, sans être prétentieux » , a-t-il balancé samedi soir au micro de Canal +, après cette victoire acquise aux forceps. Sûr de lui et certain d'avoir fait le bon choix en rejoignant pourtant un club qui a vécu six premiers mois difficiles, le néo-Nîmois ne veut pas en rester là. Surtout après un match de haute volée, et quelques heures à peine après une énième défaite des Girondins. Avant de les recevoir le 21 mars prochain aux Costières, le mauvais œil Benrahou devrait encore frapper.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 16:37 Il refuse de marquer à la suite de la blessure d'un adversaire 25 Hier à 16:27 La solution d’un joueur d’Ipswich pour éviter d’être en retard à l’entraînement 34 Hier à 15:48 Bordel autour du transfert de Mathias Pogba 36
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:50 Michel Platini nouveau conseiller du syndicat mondial des joueurs 14 Hier à 12:50 Mbappé veut que « tout le monde sorte » du terrain pour lutter contre le racisme 75