Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Wolfsberger-AS Rome

Wolfsberger AC, les arbres qui cachent la forêt

Le club autrichien de Wolfsberger AC, qui dispute la première campagne de C3 de son histoire, devra encore montrer les crocs contre l’AS Rome, jeudi soir. Dans ce duel lupin entre « La Louve » et « Le mont du loup » (le nom littéral du club), le petit dernier de la meute avance presque dans la peau du chasseur après avoir dépecé le Borussia Mönchengladbach lors de la première journée (0-4). Une nouvelle sensation dans la lignée des excellents résultats du club, pourtant relégués au second plan par... une œuvre d'art de 300 arbres. « For Forest » , située au beau milieu du stade où devait évoluer le WAC à domicile en C3, contraint ce dernier à accueillir les Romains dans l'antre du Sturm Graz ce jeudi.


Il a tout tenté. Jusqu’au bout. Dietmar Riegler, patron autrichien d’une société qui a fait fortune dans le traitement du bois, connaît l’univers des forêts comme sa poche. Il est sans doute capable de citer la plupart des espèces d’arbres connues et de transformer n’importe quel tronc pourri en vénérable artefact végétal. Sa production totale se compte en dizaine de milliers d'éléments, alors ce n’est pas quelques centaines de spécimens qui changeront la donne. Et pourtant. À Klagenfurt, 300 arbres héroïques se sont donné pour mission de contrecarrer les plans de celui qui est responsable du trépas d'un grand nombre de leurs congénères. Après des années de lutte acharnée, le verdict est tombé. Et pour la première fois de sa vie, Dietmar Riegler a perdu un combat contre des arbres.


L’enjeu de la bataille : le déplacement de ces 300 arbres hors du stade Wörthersee de Klagenfurt, où ceux-ci sont les personnages principaux du projet artistique « For Forest » . En faisant de la nature une œuvre d’art à part entière, le galeriste suisse Klaus Littmann entendait sensibiliser le public à la destruction à vitesse grand V des forêts du globe et à se mobiliser pour la conservation de l’environnement. Exit les fans acharnés de l’Austria Klagenfurt (pensionnaire de D2 autrichienne), place donc aux amateurs d’art en tous genres. De jour comme de nuit, les curieux peuvent admirer depuis le 8 septembre un hectare entier de forêt en plein milieu de la pelouse, jalonnée d’arbres de 16 variétés différentes, originaires de toute l’Europe et dépassant parfois les 14 mètres de hauteur.

Les grands méchants loups


Mais alors que vient faire dans tout ça le RZ Pellets WAC, club qui gravite désormais à des années-lumière d’une D2 autrichienne qu’il a sillonnée jusqu’en 2012, mais qui se frotte à présent aux pointures européennes en C3 ? Il se trouve que le club basé à Wolfsberg, troisième de D1 autrichienne la saison dernière et ainsi qualifié pour la C3, ne peut satisfaire les exigences de la FIFA pour accueillir les rencontres européennes dans sa champêtre Lavanttal-Arena et ses 7300 places. L'influent Dietmar Riegler, qui s'avère être le président de Wolfsberger, a ainsi dû partir en quête d’une autre enceinte pour accueillir ses Loups. Le Wörthersee Stadion de Klagenfurt, seulement distant de 60 kilomètres et suffisamment spacieux avec ses 30 000 sièges, faisait office de candidat idéal. Alors l’affaire est dans le sac ? Pas tout à fait, la faute à Klaus Littmann et son « For Forest » , dont le contrat avec la ville de Klagenfurt est acté depuis 2017. Pas de quoi décourager Riegler, qui a remué ciel et terre pour tenter de reporter le projet d’un an et même proposé de prendre en charge les coûts de transfert de l’œuvre. En vain.


« Nous avons eu des discussions intensives ces derniers jours afin d’organiser nos matchs de C3 en Carinthie (la région autrichienne où est située Wolfsberg, N.D.L.R.), lâchait le président dans une lettre ouverte au style amer publiée dans les médias nationaux. J'ai relayé les lettres de soutien que j’ai reçues et j’ai noté le formidable soutien que nous avons reçu de la part du gouvernement régional. Malheureusement, nous n’avons pas pu nous entendre avec les initiateurs de For Forest. » Ni avec la maire de Klagenfurt, dont la fibre footballistique pesait moins lourd que la veine artistique. « Absolument ridicule » , rétorquait l'édile aux détracteurs du projet arguant que les sources de revenus du stade seraient bloqués par l'œuvre. « Depuis les dix années que le stade existe, il n'y a jamais eu d'événement aussi important à Klagenfurt. »


Devant s'avouer vaincu, mais ne pouvant imaginer jouer hors de Carinthie, Riegler doit finalement se résoudre à accepter un plan C, la Mercury Arena du Sturm Graz (basée dans la province de Styrie). « Il est dommage que personne n’ait pensé à l’époque que le WAC pourrait en arriver [à se qualifier pour la C3] » , faisait remarquer le président des Noir et Blanc d'un ton aigre. L'épisode final d'une saga qui aura fait encore plus mal qu'escompté à ce petit club familial, dont les récentes prouesses ont été reléguées au second plan par les controverses entourant l'œuvre d'art et la problématique du stade. Qui aurait pu imaginer il y a quelques années que ce petit poucet au budget dérisoire (8 millions d'euros soit... moins que le salaire annuel d'Edin Džeko) et au fonctionnement familial (le président décide des affaires sportives avec l'entraîneur pour compenser l'absence de directeur sportif) irait se frayer une place parmi les historiques du championnat autrichien avant de découper l'imposant Borussia Mönchengladbach il y a deux semaines ? Le 29 octobre, « For Forest » laissera de nouveau la place aux joutes footballistiques. Et 300 arbres résilients arrêteront enfin de cacher la forêt de loups prêts à dévaler les vallées environnantes.

Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 1 heure BONUS PARIONS SPORT - Nouveau & Limité : 120€ OFFERTS en CASH jusqu'au 29 octobre seulement !
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:20 En D7 anglaise, il marque un but d'une tête de plus de 50 mètres 23