Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 56 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Aston Villa

Wesley sniper

Muet lors de son premier match, Wesley Moraes (22 ans) a débloqué son compteur avec Aston Villa en plantant un doublé contre Walsall en amical ce mercredi. De bon augure pour la recrue la plus chère de l'histoire des Villans, acheté 25 millions d'euros à Bruges, et qui compte bien prendre sa revanche sur la vie.

Modififié
Demandez à un jeune Brésilien de 20 ans qui est le plus grand dribbleur de tous les temps et une grande majorité d’entre eux vous répondront Ronaldinho. Posez la même question à leurs parents et leurs grands-parents et la réponse devrait être légèrement différente. Pour ces derniers, le plus grand dribbleur de l’histoire se nomme Garrincha. Un homme qui a remporté deux Coupe du monde avec le Brésil (1958 et 1962) et qui prenait plaisir à humilier ses adversaires à coups de dribbles malgré une jambe droite plus longue de six centimètres que la gauche. Mais Garrincha n'a pas le monopole des problèmes de symétrie. Recruté 25 millions d’euros par Aston Villa – record du club battu –, le Brésilien Wesley Moraes aussi a une jambe plus courte que l’autre de 3 centimètres. Mais contrairement à son aîné, il n’utilise pas sa malformation pour enchaîner les dribbles, mais pour déchirer les filets. Et les épaules de ses adversaires qu’il fait valser avec son corps de déménageur (1,91 m, 93 kg).

Père à 15 ans, à l'essai à Nancy à 16, à l'usine à 17


C’est peu dire que Wesley Moraes a galéré avant de débarquer en Angleterre cet été. Il y a d’abord cette malformation, donc, qui l'a empêché de signer dans certains clubs brésiliens réticents à l’idée qu’il puisse enchaîner les blessures. Mais il y a surtout la perte de son père, décédé d’une tumeur, lorsque le gamin avait 9 ans. Un drame qui pousse le natif de Juiz de Fora, commune brésilienne du sud-est de l'État du Minas Gerais, à devenir très vite indépendant et à trouver encore plus de force pour faire vivre sa famille. Une famille qui s’agrandit très vite lorsque Wesley devient père d’un petit garçon et d’une petite fille un an plus tard. Wesley Moraes a alors 16 ans, compte deux enfants de deux mères différentes et alterne entre le futsal et son petit club d'Itabuna.


C’est le moment que choisit Wesley pour s’envoler vers l’Europe et passer des tests dans quelques clubs européens. À l’Atlético de Madrid d’abord où, durant ses trois mois passés avec les U17, il marque notamment deux buts dans un tournoi international de jeunes en Espagne. Puis des tests plus courts en France à l’AS Nancy-Lorraine et à l'Évian Thonon Gaillard. Avec à chaque fois la même réponse : non merci. Wesley Moraes tire donc un trait sur sa carrière de footballeur, retourne au Brésil et travaille dans une usine de vis. Jusqu’à ce coup de fil de l’AS Trenčín en juin 2015.

Maman viens en Belgique, Maman s'te plaît


En Slovaquie, Wesley Moraes découvre le professionnalisme. Mais surtout un nouveau poste puisqu'il passe de milieu de terrain à numéro 9. Un changement payant puisqu'il claque 11 buts en six mois dont un doublé en deuxième tour de qualification de Ligue des champions face au Steaua Bucarest (3-2). Suffisant pour taper dans l’œil du Club Brugge qui fait venir l’attaquant brésilien dès janvier 2016. Wesley Moraes a alors 19 ans et n’a visiblement pas les bases pour devenir un joueur professionnel. Et notamment au niveau de la nutrition à en croire les propos du manager du club belge, Dévy Rigaux, au Guardian : « Nous sommes allés avec lui au supermarché pour acheter exactement ce dont il avait besoin. »


Après l’euphorie des six premiers mois, Wesley Moraes traverse alors la classique période de saudade des joueurs brésiliens qui quittent famille et enfants pour tenter leur chance en Europe. Résultat, l'avant-centre claque deux buts en championnat lors de ses dix-huit premiers mois. Pas terrible. Bruges a alors l'intelligence de se montrer patient, comme l’explique Dévy Rigaux : « Si vous perdez d'abord votre père très jeune et que vous devenez vous-même père quand vous êtes encore enfant, cela a un impact. Ses enfants sont restés au Brésil, ce fut donc très difficile pour lui. Nous avons dû construire une relation avec lui. Petit à petit. » Ajoutez à cela la maman qui débarque pour vivre avec le fiston au Plat Pays et vous obtenez un Wesley Moraes qui retrouve le chemin des filets. Champion de Belgique en 2018 et sacré meilleur jeune du championnat, le Brésilien enchaîne alors avec une saison à 14 buts. Dont deux buts en phase de groupes de Ligue des champions face à l’AS Monaco. À l’aller (1-1), comme au retour (4-0). En attendant de terminer meilleur buteur de Premier League avec Aston Villa ?



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 15:45 Un arbitre amateur radié pour avoir simulé une agression 21 Hier à 14:56 Viens mater OL - Leipzig lors d'une projo So Foot de la dernière chance Hier à 14:30 Allegri : « Je prends des cours d’anglais à Milan » 28
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:00 Le patron de Mediapro va rencontrer les clubs français 12 Hier à 11:11 Idées cadeaux : découvrez nos maillots "Olive & Tom" à partir de 30€ ! Hier à 09:04 C'est fait, Bruno Genesio prolonge en Chine ! 64