Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Wenger : « J'ai décidé de ne pas décider »

Modififié
Et si on en apprenait un peu sur le nouvel Arsène ?

Dans un entretien accordé au quotidien régional le Télégramme, Arsène Wenger s'est confié sur sa nouvelle vie, loin des pelouses britanniques. Il évoque notamment sa « cure de désintoxication » .

« J'ai décidé de ne pas décider. J'ai été intoxiqué tellement longtemps que je me suis fais la promesse de ne prendre aucune décision avant septembre, a-t-il expliqué depuis son lieu de vacances en Corse. On peut même parler d'une cure de désintoxication puisque c'est la première fois, en 35 ans, que je ne fais pas de début de championnat. Ceci dit, il est plus facile de faire une cure en Corse, où je suis en vacances, que partout ailleurs. » S'il admet avoir un temps appréhendé cette trêve sur le plan moral, il avoue avoir pris goût à cette période quelque peu déroutante.



« Quand tu as été aussi occupé que j'ai pu l'être, tu crains toujours un peu le vide. Mais je me suis très vite organisé dans cette étape nouvelle de mon existence, je fais pas mal de sport, je mange copieusement ici avec mes amis, je discute beaucoup aussi, je peux rester des heures à scruter l'horizon. »



Et un avenir hors football, ça l'intéresse ? « Être passionné, c'est un travail d'égoïste. Quand tu es passionné, tu voles ton temps à ceux que tu aimes et auxquels tu aurais pu donner beaucoup plus. (...) Pour l'archéologie, je ne suis pas assez calé sur les compositions du sol. La politique non plus. Ce qui me plaît dans le métier d'entraîneur, c'est qu'on a beau avoir des théories, le samedi, il faut montrer qu'elles marchent et le résultat est immédiat. En politique, entre la théorie et la preuve par la démonstration, le temps peut être beaucoup plus long... » MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article