Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // OGC Nice

Vous le trouvez pas sexy, vous, ce mercato de Nice ?

Quelques semaines après l'ouverture du mercato estival, l'OGC Nice a déjà enrôlé cinq joueurs. Avec en tête de gondole – en attendant Kondogbia ? – un certain Morgan Schneiderlin, symbole des valeurs que Patrick Vieira entend inculquer à son effectif juvénile et du recrutement judicieux que mène jusqu'ici la direction niçoise. Car si, sur la Côte d'Azur, on a de l'argent grâce à Ineos et Jim Ratcliffe, on a aussi des idées. Suffisamment pour offrir, sans complètement flamber, une équipe plus consistante et à même de jouer le podium à coach Vieira. Au moins sur le papier.

Modififié
C’est une question que beaucoup se sont déjà posée à l’approche du tirage du loto ou au détour d’un repas entre amis : que faire de deux millions d’euros ? Le champ des possibles est vaste, et en Ligue 1, deux clubs en ont récemment offert un petit échantillon, et l’illustration que cette somme peut s’avérer aussi bien colossale que dérisoire, selon qui la détient et surtout selon ce que l'on en fait. Là où les Girondins de Bordeaux se seraient offert un nouveau logo frappé d’un blase « Bordeaux Girondins » accentuant bien le chaos qui réside actuellement au Haillan, l’OGC Nice a, pour environ le même montant, attiré sur la Côte d’Azur un garçon chargé de limiter les futures turbulences, le taulier annoncé de son entrejeu : Morgan Schneiderlin, transfuge d’Everton. Parce qu’il n’a quasiment pas évolué en Ligue 1 (trois matchs en 2007-2008 avec Strasbourg), l’arrivée de international tricolore (15 sélections) suscitera sans doute pas mal de curiosité cette saison. Mais elle a aussi le mérite de balayer les quelques doutes entourant encore le projet niçois, et de situer les intentions d’Ineos et de son très riche fondateur Jim Ratcliffe, proprio du Gym depuis l’été dernier.

Schneiderlin, Anglais rapatrié


La signature chez les Aiglons de Schneiderlin n’est pas sans rappeler celle à Rennes l’hiver dernier de Steven Nzonzi, qui comme lui est né fin 1988, parti tôt de l’Hexagone pour se faire les dents outre-Manche, arrivé sur la pointe des pieds chez les Bleus (14 capes pour le champion du monde), avec qui il a lui aussi disputé – et remporté – un mondial, avant de revenir en France pour s’y relancer au sein d’un projet ambitieux. Le parallèle ne relève pas forcément du hasard : troisième de Ligue 1 l’an passé, Rennes est en situation d’accrocher cet été (via les tours préliminaires ou directement, en fonction du vainqueur de la Ligue Europa) ce que vise à terme l’OGC Nice, la Ligue des champions, si l’on en croit Patrick Vieira. « On est ambitieux, on aimerait jouer la Ligue des champions, gagner des titres, a ainsi confié l’entraîneur azuréen au quotidien Nice-Matin le 1er juillet. Mais c'est une certaine manière de construire qui va nous permettre d'y arriver. Il faut que les gens comprennent que notre projet est différent du PSG. »


En d’autres termes, le Gym a les moyens de ses ambitions, ce qui lui offre le luxe de « laisser à quai » les garçons ayant failli dans l’état d’esprit l’an dernier. Quand bien même ils se nommeraient Christophe Hérelle, qui a tout de même coûté cinq bâtons en 2018, et surtout Wylan Cyprien, sept buts en L1 en 2019-2020, non retenus pour le premier stage de préparation à Divonne-les-Bains (le second a finalement été intégré). Mais le Gym entend dépenser son pognon progressivement, raisonnablement et surtout intelligemment. Un leitmotiv bien résumé par le transfert de Schneiderlin, mais aussi par les quatre autres transactions réalisées depuis l’ouverture du mercato par les Aiglons. Après avoir devancé l’OL sur le dossier du défenseur central brésilien Robson Bambu, appelé à faire la paire avec son compatriote Dante, Nice a ainsi signé son premier contrat au prometteur défenseur central autrichien du Bayern Munich Flavius Daniliuc (19 ans), passé plus jeune par l’académie du Real Madrid.

Kondogbia, un tonton en bonbon ?


En faisant au Bayern ce que le PSG n’a pas aimé que le club allemand lui fasse avec Tanguy Kouassi, les Aiglons ont non seulement offert un aperçu de leur potentiel de séduction et de leurs possibilités financières, mais aussi complété et renforcé un secteur loin d’offrir toutes les garanties la saison passée. Paré en défense centrale, Nice l’est aussi désormais à gauche. Dans un couloir que ni Stanley Nsoki, ni le flop Racine Coly (prêté à Famalicao), ni Reza Durmisi (déjà reparti à la Lazio) ne sont parvenus à s’approprier, la solution doit venir du Rémois Hassane Kamara, l’une des grosses révélations en Ligue 1 à ce poste en 2019-2020. Montant de l’opération, raisonnable là encore pour un type sous les radars des deux Olympique, entre autres : quatre millions d’euros. Avec Benítez, Atal (que Vieira entend utiliser comme latéral) ou Dante, voilà le socle défensif niçois complet, et il a plutôt de la gueule. Il en aura encore plus si d’aventure le nom de Geoffrey Kondogbia dépasse le cadre de la simple rumeur. Impact physique, agressivité, expérience du haut et talent : l’ancien international français remplit toutes les cases du portrait-robot dressé par Patrick Vieira lors de la conférence de presse de reprise, le 15 juin.


Car il ne faut pas l’oublier, le projet niçois repose aussi en grande partie sur de jeunes talents à parfaire, à l’image d’Amine Gouiri (20 ans), sorti mercredi dernier de son bourbier lyonnais. Dans un effectif ne comptant que deux trentenaires (Dante et Schneiderlin), un type du profil de Kondogbia ne serait donc franchement pas de trop pour jouer les tontons. Mais avec ou sans le Valencien, le puzzle rouge et noir, bien avancé (le club doit encore se renforcer sur les ailes), semble déjà offrir à coach Vieira davantage de certitudes que l’an passé où le mercato avait démarré sur le tard. De celles qui font déjà du Gym un prétendant légitime au podium en 2021. Un club détenu par la plus grosse fortune du Royaume-Uni et affichant le même sponsor que la bagnole de Lewis Hamilton et le bicloune de Chris Froome peut-il seulement viser autre chose que les sommets ? Septième puis cinquième lors de ses deux premières saisons avec les Aiglons, Vieira semble indiquer que non : « Sur cette troisième saison, j'ai beaucoup plus confiance en ce que j'essaye de mettre en place. » En ce début d’été, il y a effectivement de quoi être hypé.

Par Simon Butel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:47 Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 5
Hier à 11:27 Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 23