Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Vis ma vie de DS
  3. // Épisode 9

Quelle stratégie adopter une fois la saison commencée ?

Jusqu’au 1er septembre, le mercato va rythmer la vie des clubs de l’Hexagone. Au-delà des rumeurs farfelues, des offres mirobolantes et des fantasmes de supporters, il y a une réalité, que des dirigeants de formations de Ligue 2 ont accepté de nous raconter tout au long de l’été. Ce vendredi, Grégory Ursule, manager général de Rodez, expose l’impact que le début de saison a sur son travail.

  • Le temps des enseignements et des ajustements

  • « Chaque année, on entend beaucoup d’entraîneurs se plaindre du fait que le mercato continue après le début du championnat. En fait, ils sont perturbés quand ils se font attaquer sur leurs meilleurs joueurs, mais quand on étoffe leur effectif avec des éléments de qualité, là, ils sont satisfaits ! Moi, je trouve que c’est plutôt une bonne chose, même si je préférerais que le marché ouvre plus tard. Parce que c’est une très longue période (du 10 juin au 1er septembre cette année, NDLR) pendant laquelle les effectifs sont mouvants. À l’image du groupe pro, ma dynamique de travail change lorsque la saison commence. Le samedi, on suit l’équipe. On rentre dans la compétition, tout en restant en quête de bons profils et vigilants par rapport aux sollicitations que nos joueurs pourraient avoir. C’est donc une séquence mixte, hybride. Et riche en enseignements. Déjà, le retour des matchs officiels permet de vite savoir si on ne s’est pas trompés sur notre recrutement, et d’identifier d’éventuelles lacunes à corriger (Rodez a commencé par un 0-0 chez QRM, puis a été battu 0-3 par Bordeaux, NDLR). Enfin, on peut avoir un premier aperçu du niveau du championnat. Les équipes adverses sont-elles plus fortes que l’an dernier ? Plus faibles ? D'un niveau similaire ? C’est une autre donnée que l’on prend en compte pour boucler notre mercato et effectuer des ajustements de dernière minute. »

    « La reprise de la Ligue 1 augmente mécaniquement le nombre de profils disponibles sur le marché. Ce sont de belles opportunités à saisir pour un club comme le nôtre. » Grégory Ursule, manager général de Rodez

  • Saisir les opportunités, se préparer à être attaqué

  • « D’ici la fin du mercato, notre effectif va encore bouger, c’est sûr. Nous avons encore des postes à pourvoir. La reprise de la Ligue 1 augmente mécaniquement le nombre de profils disponibles sur le marché. Certains joueurs s’aperçoivent, au bout de quelques matchs, qu’ils n’auront pas le temps de jeu escompté. Ce sont de belles opportunités à saisir pour un club comme le nôtre. Il y aura aussi des ouvertures en Ligue 2. On sait également qu’on est une cible pour d’autres clubs, désireux de tenter des paris ou de se renforcer en attirant l’un de nos meilleurs joueurs. Ici, ma stratégie est simple : je dois préparer en amont une liste de profils capables de remplacer chaque élément susceptible de partir. C’est un travail qui demande beaucoup de sérieux et nécessite d’être à la fois très attentif et réactif, parce que ceux qui sont inscrits sur la short-list peuvent signer ailleurs entre-temps. C’est une séquence un peu délicate. Pas très agréable, même, car la première de nos volontés est de garder nos meilleurs joueurs. Mais il y a des opportunités, en termes de transferts, que l’on ne peut pas refuser quand on s’appelle Rodez. Si on n’a pas besoin de ça pour équilibrer notre budget, engranger des montants importants offre des possibilités de développement qu’on ne peut pas négliger. »


  • Être à l’écoute des joueurs en mal de temps de jeu

  • « Quand j’étais joueur, ce mercato qui continuait après le début de la saison ne me perturbait pas trop. J’étais vraiment focalisé sur le projet. Enfin, à condition de faire partie des dix-huit principaux membres de l’effectif. En revanche, quand j’étais entre le 18e et le 25e, j’étais attentif au marché, pour aller chercher du temps de jeu dans des clubs de catégorie inférieure. Dans les semaines qui viennent, des joueurs viendront sans doute frapper à ma porte pour demander à partir. C’est toujours le cas. Au début, ils pensent pouvoir changer la vision du coach pendant l’été, ils sont persuadés d’être en mesure de gagner une place dans le onze. Et puis, ils s’aperçoivent au bout de 4-5 matchs que ce sera compliqué. Là, leur réflexion s’accélère. Quand c’est comme ça, on fait au cas par cas : soit on libère le joueur, soit on le prête, soit on le transfère s’il a une valeur marchande. Tout va vraiment s’agiter entre le 20 août et le 1er septembre. Le marché va s’exciter, les clubs qui ont fait des ventes en début de mercato auront de plus grosses enveloppes pour se renforcer. Ça pourra aller très vite. Dans le sens des départs comme dans celui des arrivées. »

    Propos recueillis par Raphaël Brosse Épisode 1 : Comment préparer son mercato, avec John Williams (Amiens)
    Épisode 2 : Comment gérer une montée, avec Jean-Philippe Nallet (Annecy)
    Épisode 3 : Que faire avec les joueurs en fin de contrat, avec Grégory Ursule (Rodez)
    Épisode 4 : Comment bien digérer une descente, avec Pierre Dréossi (Metz)
    Épisode 5 : Comment se déroulent les discussions avec les agents, avec John Williams (Amiens)
    Épisode 6 : Quelle place reste-t-il pour la vie privée, avec Grégory Ursule (Rodez)
    Épisode 7 : Comment recruter malin avec un budget serré, avec Jean-Philippe Nallet (Annecy)
    Épisode 8 : Comment convaincre un joueur de signer, avec Frédéric Hébert (Paris FC)
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    il y a 2 heures Indonésie : le récit glaçant d'un joueur d'Arema 19
    il y a 2 heures Revivez Manchester City - Manchester United (6 - 3) 327 il y a 3 heures Infantino : « Un jour noir pour tous ceux qui aiment le football » 22
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    il y a 8 heures Cédric Bakambu et son meilleur pote sont les invités du nouveau programme de SO FOOT !