Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Violences en championnat égyptien

Modififié
Cinq mois après l'attaque du bus algérien, le football égyptien se fait encore remarquer par son penchant pour la violence.

Lors du match entre Zamalek et Al Shourta, le jeu est d'abord interrompu durant un quart d'heure après que le supporters de Zamalek, se sentant floués par l'arbitrage, ont balancé pierres et bouteilles sur le terrain.

Le match se terminant tant bien que mal par une égalisation de dernière minute pour Zamalek, la pelouse est ensuite le théâtre d'une baston générale entre les joueurs des deux équipes.


Déjà suspendu cinq ans pour un pétage de câble, le directeur de Zamalek, Ibrahim Hassan (le mec en gris, sur la vidéo), décide logiquement de se joindre à la fête en allant tabasser l'entraineur-adjoint d'Al Shourta avant d'être retenu par son frangin Hossam, également coach de son club.

Pour se justifier, Ibrahim a accusé son adversaire de l'avoir insulté, l'autre a démenti. Dans tous les cas, on a affaire à une belle bande d'intellectuels.



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 8
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 53 Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 16