Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juventus-Villarreal (0-3)

Villarreal corrige la Juve

Séduisante en première période, complètement impuissante ensuite, la Juve s'est cassé les dents sur une formation de Villarreal impressionnante de réalisme (0-3). Une défaite humiliante pour les Piémontais, qui essuient un nouvel échec cuisant en Ligue des champions.

Modififié

Juventus 0-3 Villarreal

Buts : Moreno (78e, SP), Torres (85e), Danjuma (90e+2, SP) pour Villarreal

La Juventus est un grand club un peu à part. Un club qui s'est parfois accommodé de ne pas toujours bien jouer au football. Mais jamais de ne pas gagner. Massimiliano Allegri le sait. Il sait aussi que sa formation, humiliée 3-0 par Villarreal ce mercredi, vient de se faire éliminer pour la troisième saison d'affilée en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Inconcevable pour un grand club qui n'en finit plus de rétrécir, depuis trop d'années désormais.

Les ailes du désir piémontaises, les miracles de Rulli


Attentiste au match aller, la Juve n'a heureusement pas laissé sa fantaisie au vestiaire ce mercredi. Rapidement, le 4-4-2 béton de la Vieille Dame se mue en 3-5-2 plus liquide et imprévisible. Notamment sur les côtés, où Cuadrado et De Sciglio torpillent allégrement le blindage du Sous-Marin jaune. Le Colombien envoie d'abord un centre merveilleux sur la tête de Morata, superbement dévié par Rulli. Puis c'est son compère italien qui trouve Vlahović, dont la frappe en première intention dans un angle fermé s'écrase sur la barre. Dominé, Villarreal se cramponne avec intelligence à ses fondamentaux, en faisant état d'une maîtrise technique pas dégueulasse. Bien lancé dans l'axe, Lo Celso est même à un rien d'ouvrir le score, d'un tir joliment enveloppé qui fricote avec le poteau de Szczęsny. Pas mal, mais encore insuffisant pour casser le rythme des Bianconeri : peu avant la pause, Vlahović place une tête opportuniste sur corner, mais le Serbe tombe encore une fois sur Gerónimo Rulli, impeccable jusqu'ici.

Turin ne répond plus


Les Piémontais montent encore d'un ton dans le second acte, face à des Espagnols devenus complètement inconséquents offensivement. Sauf que la Juve se heurte à ses limites habituelles, notamment à son manque criant de créativité et d'idée dans les trente derniers mètres. Parfaitement inoffensifs, les Blanc et Noir ne se créent plus le moindre embryon d'occasion, et Villarreal ne va pas manquer de la faire cyniquement à l'envers aux Italiens. À la 78e minute, Coquelin est bêtement fauché par Rugani dans la surface, obtenant un penalty logique. Moreno exécute la sentence, plongeant jusqu'au cou dans la mouise les Bianconeri. Ils ne s'en sortiront évidemment jamais, alors que la fin de match des Juventini tourne même au cauchemar. Pau Torres, esseulé sur corner, peut ainsi doubler la mise de près. Puis Danjuma, après une main de De Ligt, peut achever la bête piémontaise, d'un nouveau penalty en fin de rencontre. Catastrophique pour la Vieille Dame, qui prend encore prématurément la porte en C1. Mais aussi pour le foot italien, qui n'aura donc aucun représentant en quarts de finale de Ligue des champions cette saison.



Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Danilo, De Ligt, Rugani (Dybala, 79e), De Sciglio - Cuadrado, Locatelli (Bernardeschi, 83e), Arthur, Rabiot - Morata (Kean, 86e), Vlahović. Entraîneur : Massimiliano Allegri.

Villarreal (4-4-2) :Rulli - Aurier, Albiol, Pau Torres, Estupinan - Pino (Chukwueze, 65e), Parejo (Pedraza, 86e, Capoue, Trigueros (Coquelin, 68e) - Danjuma, Lo Celso (Moreno, 74e. Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom