Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // 8es
  3. // Italie-Autriche

Vilain garçon, Marko Arnautović !

Leader offensif d’une Autriche en quête d’exploit face à l’Italie, Marko Arnautović fascine par son aisance technique, mais surtout pour ses dérapages ahurissants. Dernier exploit en date : sa suspension pour avoir insulté Ezgjan Alioski lors de la victoire des siens face à la Macédoine du Nord.

Le jour et la nuit. Voici la description parfaite pour définir le spécimen nommé Marko Arnautović. Capable du meilleur balle au pied, « Arnie » est surtout capable du pire sur et en dehors des terrains. Si le bonhomme s’était assagi depuis son départ pour Shanghai en 2019, il n’a pas attendu bien longtemps avant de péter les plombs, encore. Le 12 juin dernier, alors que l’Autriche se dirige vers un succès tranquille face à la Macédoine du Nord pour son entrée en lice dans cet Euro, le milieu offensif marque le troisième et dernier but autrichien... avant de former un zéro avec ses doigts et de hurler des paroles pas très religieuses à Ezgjan Alioski, le défenseur macédonien. « Je baise ta mère albanaise » , rapporte le média serbe Informer. À peine trente minutes sur un terrain et Marko Arnautović fait du Marko Arnautović, au grand désespoir de son capitaine et coéquipier, David Alaba.



« Il a été provoqué, l’a défendu son sélectionneur, Franco Foda après le match. Malheureusement, emporté par l’émotion, il a un peu surréagi. Mais il a admis son erreur et s’est excusé auprès du joueur après le match et, plus important encore, il s’est excusé publiquement. » Des excuses faites sur Instagram, où le joueur rappelle qu’il y a eu « des mots un peu chauds dans l’émotion du match » , avant de « présenter [s]es excuses auprès de [s]es amis de Macédoine du Nord et d’Albanie. »

Un dérapage précoce

Alors que l’UEFA n’a pas retenu le racisme dans sa sanction, l’ancien joueur de l’Inter Milan n’est suspendu qu’un seul match, perdu face aux Pays-Bas, avant d’être titulaire face à l’Ukraine. Ce fait d’armes est devenu une habitude pour « Arnie » , qui accumule les frasques depuis le début de sa carrière. Si le garçon est prometteur footballistiquement parlant (il dispute son premier match chez les pros à 16 ans avec Florisdorfer, un club autrichien), il se fait rapidement un nom pour ses pétages de plomb. À 17 ans, tout juste débarqué à Twente, le gamin est soupçonné d’avoir insulté Ibrahim Kargbo, un joueur de Willem II. Il ne sera finalement pas sanctionné par la Fédération par manque de preuves.

Ce caractère de cochon, José Mourinho n’en a jamais voulu et l’a bien fait comprendre au principal intéressé lors de son très bref passage à l’Inter en 2010 (70 minutes disputées) : « C’est une personne fantastique, mais avec le comportement d’un enfant. » Lassé de ne pas jouer, Marko Arnautović veut rebondir au Werder Brême, mais rien ne se passe comme prévu. C’est d’ailleurs en Allemagne que le joueur de 32 ans se fait un nom parmi les bad boys. « Il est toujours dans son coin, il conteste trop, dit toujours non et doit trouver un équilibre pour ne pas paraître si arrogant » , expliquait le capitaine Torsten Frings devant la presse. En même temps, le joueur ne s’est pas gêné pour salir son club, « une sale boîte » , tout en se battant avec un coéquipier à l’entraînement. Pire, l’international autrichien trouve le moyen de se blesser en jouant avec son chien, de provoquer un policier lors d’un contrôle routier avant d’être mis au placard pour une sortie en boîte et pour un excès de vitesse sur une autoroute en compagnie Eljero Elia, son coéquipier.

Le Zlatan du pauvre

Surnommé le « Zlatan du pauvre » par ses détracteurs, Marko Arnautović est souvent comparé à son compère suédois, sans le palmarès qui va avec. « Ibrahimović a toujours été important pour moi, et j’essaie de copier certaines choses chez lui depuis le début de ma carrière. Mais nous ne pouvons pas être comparés. Il a réussi de bien plus grandes choses que moi » , expliquait l’Autrichien dans une interview au Sun.



Plus assagi, il se refait une beauté sportive à Stoke City, où son coach Mark Hugues, au caractère aussi volcanique que son poulain, a su tirer le meilleur parti du spécimen en le mettant souvent en avant. En quatre saisons sous le maillot des Potters, le dragon autrichien aura inscrit 26 pions en 146 matchs, avant d’exploser, sportivement parlant, à West Ham (22 buts en 65 rencontres), ce qui lui permet de mettre (temporairement) de côté cette étiquette de mauvais garçon. Une étiquette qu’il recolle dès son arrivée en Chine, où son hygiène de vie laisse à désirer. « Je ne m’entraînais pas. Je ne prenais pas soin de mon corps. Je mangeais et je buvais des boissons gazeuses. » Après quelques années d'accalmie, le milieu serbo-autrichien a donc fait ressortir ses vieux démons face à la Macédoine, cinq ans après avoir craché sur Kenny Tête lors d’un amical face aux Pays-Bas. Mais alors, à quel Marko Arnautović les Autrichiens auront-ils droit ce samedi face à l’Italie ?

  • Analyse, paris à prendre & meilleurs bonus : Retrouvez notre pronostic Italie - Autriche sur le 8e de ce soir !

    Spinoza, Spinazzola ou les deux?


    Par Analie Simon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



  • Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine