Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Vidéos: le festival chilien

En match amical, c'est peu dire que le Chili s'est fait plaisir face à l'Estonie. La Roja a littéralement déglingué les Estoniens 4-0. Plus que le score, c'est la manière que l'on retiendra. L'armada offensive chilienne a fait parler la poudre, et ça commence par une roquette de Matias Fernandez, le milieu du Sporting Portugal:







Vingt minutes plus tard, c'est Waldo Ponce, défenseur central de son état, qui reprend comme un brute un centre mal dégagé par le gardien estonien:







Enfin, juste avant la mi-temps, c'est au tour d'Alexis Sanchez d'entrer en scène. On sait aujourd'hui pourquoi il doit aller au FC Barcelone: Sanchez ne sait pas plonger, il va aller prendre des cours auprès de Sergio Busquets. En tous cas, l'arbitre n'y voit que du feu, siffle un pénalty pour le Chili, que Humberto Suazo s'empresse de transformer:







Grâce à un dernier but signé Alexis Sanchez, le Chili finira par s'imposer 4-0. Bielsa ou pas, une chose est sûre: les Chiliens sont prêts pour la Copa America.

AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Co Adriaanse à Twente