Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Vidal et un coéquipier répondent aux accusations de Madame Bravo

Modififié
L’esprit d’équipe vu par la sélection chilienne.

Quelques jours après avoir échoué à se qualifier au Mondial et s’être pris une leçon de morale et des accusations douteuses par la femme du portier Claudio Bravo, certains joueurs chiliens ont souhaité un droit de réponse. Arturo Vidal, soupçonné de toutes parts d’avoir des problèmes avec l’alcool, a riposté sur son compte Instagram, en fustigeant que «  pendant que les autres critiquent, je continue et continue encore à travailler pour m’améliorer et amener ma carrière à un meilleur niveau encore. »

Un autre joueur de la Roja s’est exprimé, cette fois-ci sous couvert d’anonymat, pour le journal chilien El Mercurio. « Claudio Bravo n’était pas ce qu’on peut appeler un saint, je me demande pourquoi sa famille et sa femme viennent donner des leçons, révèle-t-il à propos du capitaine du Chili. C’est inacceptable. Ces choses-là devraient être dites en interne. C’est de la pure trahison. »


El Equipo de Todos, l’équipe de tous les vices. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article