Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real-Atlético

Varane-Griezmann, retrouvailles dorées

Pour ce nouveau derby madrilène entre le Real et l'Atlético, Raphaël Varane et Antoine Griezmann vont croiser le fer après avoir soulevé ensemble la Coupe du monde en juillet dernier. Autant dire que depuis leur dernière confrontation, les deux éphèbes sont devenus des hommes.

Modififié

Souvent, les champions possèdent un langage différent des autres sportifs. Une volonté qui les amène plus loin que la normale. Pour cette rencontre entre la France et l’Uruguay en quarts de finale de la Coupe du monde, Antoine Griezmann raconte comment une simple discussion est devenue l’élément déclencheur d’une place dans le dernier carré de la compétition.


«   Raph' m’a demandé de faire une feinte et de la mettre au point de penalty, confiait Griezmann face à la presse après la rencontre. Je me place, je fais la feinte, je la mets où il faut et lui la coupe parfaitement bien. Si je tente dix fois de la remettre là, j'y arrive trois fois, le reste va un peu partout je pense. » Peut-être. Toujours est-il que le résultat est là : une passe décisive pour Griezmann, un but pour Varane. Voilà comment les Bleus franchissent une étape supplémentaire vers le titre mondial grâce à leurs champions.

Ligue des champions Varane


Parmi les cadors du football français, ces deux-là avaient déjà donné des signes d’une saison glorieuse sur l’échiquier européen. Auréolé d’une quatrième Ligue des champions dans sa carrière – dont une troisième successive – en 2017-2018, Raphaël Varane bénéficiait déjà d’un statut de héros national en compagnie de son acolyte en club Karim Benzema. À 25 ans, le défenseur central se rapproche à grands pas de la légende Paco Gento, seul footballeur de l’histoire à avoir soulevé six C1 au cours de sa carrière sportive. Mais si cela ne suffisait pas, Varane s’est offert un magnifique doublé C1-Coupe du monde en 2018. De quoi se placer parmi les outsiders pour obtenir le prisé Ballon d’or. Mais au-delà de cette moisson exceptionnelle, le statut de Varane s’est aussi développé cet été. Le Français n’est plus l’écuyer de Sergio Ramos en défense centrale du Real, il peut désormais regarder l’Espagnol droit dans les yeux. D’égal à égal.


Pourquoi ? Parce que comme son aîné madrilène, Varane, seul élément des 23 Bleus à avoir disputé l’intégralité des rencontres du Mondial, est également devenu champion du monde. Et de l’autre côté de Madrid ? Antoine Griezmann est aussi rentré avec le sourire aux lèvres dans la capitale espagnole. Avant d’affronter le Rayo Vallecano le 25 août dernier dans le Wanda Metropolitano, Grizou embrassait le Graal avec ses coéquipiers Lucas Hernández et Thomas Lemar. Là aussi, le Mâconnais de naissance peut également prétendre à la distinction individuelle suprême : vainqueur de la C3 (où il plante un doublé décisif contre l'Olympique de Marseille en finale) et de la Supercoupe d'Europe avec l’Atlético de Madrid, Griezmann s’identifie davantage comme un poison qu’un réel buteur dans le schéma militaire en 4-4-2 de Diego Simeone.

Griezmann : « Mon jeu change, je suis plus à mettre le rythme »


« J'ai la chance de travailler avec Cholo, le meilleur entraîneur défensivement, concédait l’attaquant cet été dans Ouest-France. Donc je donne des conseils et des astuces pour recadrer défensivement. Mon jeu change, je suis plus à mettre le rythme, garder le ballon ou accélérer. Si je marque, tant mieux, mais je suis plus un joueur qui pense à l'équipe qu'à mettre mes buts. » Et cela se ressent dans le début de saison actuel de Griezmann : en huit matchs avec l’Atlético de Madrid, le Français facture deux buts et trois passes décisives toutes compétitions confondues.


À titre de comparaison, le numéro 7 des Bleus bouclait sa Coupe du monde à quatre buts et trois passes décisives, le tout avec un match en moins. De là à penser que Griezmann soit meilleur sous les ordres de Didier Deschamps que ceux de Simeone ? Pour le récent sixième du classement The Best, un rôle décisif dans une victoire contre l’ennemi madrilène lors de ce derby serait sans doute la meilleure réponse à donner.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 3 Hier à 14:00 Le joli but de Frenkie de Jong avec l'Ajax 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE