Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bayern Munich

Van Gaal critique l'individualisme de Ribéry

Modififié
Louis ouvre les Van.

Dans un entretien accordé au magazine France Football, l'ancien entraîneur du Bayern (2009-2011) Louis van Gaal a rappelé qu'il n'était pas à la retraite, contrairement à ce qu'affirmaient plusieurs médias, et est revenu sur les différents joueurs qu'il a vu passer sous ses ordres.


Lorsqu'il donne sa vision de la « star » , le Néerlandais n'est pas tendre avec Ribéry, alors qu'il garde un très bon souvenir de Figo, sous sa houlette au Barça : « La star a un statut, dans le club comme dans l’équipe. Arrive un entraîneur, qui croit en un concept collectif... Beaucoup de journalistes ont écrit que je n’étais pas capable de manager des joueurs matures et affirmés. C’est faux. Tout dépend si le joueur en question est prêt à s’inscrire ou pas dans le cadre de l’équipe et dans la structure collective que je veux créer. J’ai entraîné Figo et Rijkaard quand ils avaient la trentaine. À trente-quatre ans, Rijkaard était ouvert à mes idées. Il n’a pas utilisé son statut à des fins personnelles, mais collectives. Ces joueurs-là sont beaucoup plus utiles que ce que vous appelez des stars. Figo était ma star. Ribéry ne l’était pas. Il pensait bien plus à lui qu’à l’équipe. »

En pleine Gaal. VLA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:00 Mercato : où en est l'US Mêloise (D3, Orne) ? 6
Hier à 14:15 Agnès Buzyn suggère d'interdire l'alcool dans les loges 117
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi