Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // Demies aller
  3. // Betis-Valence (2-2)

Valence s'arrache et tient la corde contre le Betis

Modififié

Real Betis 2-2 Valence CF

Buts : Loren (45e) et Joaquín (54e) pour le Betis // Cheryshev (69e) et Gameiro (92e) pour Valence

Kevin supersub Gameiro.

Dans un Benito-Villamarín des grands soirs et au cours d'une rencontre plaisante, le Betis pensait prendre une avance face à son adversaire valencien en demi-finales aller de Copa del Rey et avant le retour prévu le 28 février. Mais le Français est sorti du banc et a tout changé, mettant les siens en position favorable grâce à leurs deux pions marqués à l'extérieur.


Après une bonne entame des locaux et notamment une occasion pour Andrés Guardado (34e), Loren s'est d'abord montré à l'affût dans les seize mètres sur un centre de Caneles ricochant sur Sidnei afin d'ouvrir la marque (1-0, 45e). À la reprise, la défense sévillane a frôlé le CSC (50e), puis Joaquín a subtilement enroulé sur un coup de pied de coin pour tromper Jaume Doménech : un corner direct validé à retardement après assistance vidéo (2-0, 54e).


Les changements opérés par Marcelino ont fait effet, l'entrant Kevin Gameiro trouvant la tête de Denis Cheryshev pour la réduction du score (2-1, 69e). Les deux ont failli remettre ça quelques minutes après, mais le Russe a frappé la barre après un nouveau numéro du Français (89e). Gameiro n'a pas baissé les bras et sur un caviar de Rodrigo, il a fait changer la confiance de camp (2-2, 92e).

Du coup, le Kev' a totalement éclipsé la première de Jesé avec les Verdiblancos. Salopard.




Betis (3-1-4-2) : Joel R. - Mandi, Bartra (J. García, 10e), Sidnei - W. Carvalho - Joaquín, Canales, A. Guardado, J. Firpo (F. Guerrero, 80e) - Lo Celso, L. Morón (Jesé, 78e) . Entraîneur : Quique Setién.

Valence (4-4-2) : J. Doménech - C. Piccini, Garay, G. Paulista, Gayá - Soler (Wass, 79e), Coquelin (Kondogbia, 58e), Parejo, Cheryshev - Rodrigo, S. Mina (Gameiro, 58e). Entraîneur : Marcelino.
JB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article