Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real-Villarreal (2-1)

Zidane, le titre de l'unanimité

Vainqueur de sa deuxième Liga dès son retour en quatre championnats passés sur un banc, Zinédine Zidane vient de remporter bien plus qu'un titre. Car si certains le considéraient comme un simple meneur d'hommes, l'entraîneur français a apporté en l'espace de quelques mois une nouvelle preuve de ses talents de coach. Et sans Cristiano Ronaldo, cette fois.

Modififié
En juin dernier, Zinédine Zidane se laissait aller à la confidence en conférence de presse. Et si des mathématiciens se cachaient parmi les journalistes présents, les mots prononcés par le technicien ont dû les rassurer : « Je n’ai rien prévu, je n'ai rien planifié. J’ai joué au football pendant presque 18 ou 19 ans, j’avais dit à l’époque que je ne serais jamais entraîneur. Je le suis, aujourd'hui. Mais je ne le serai pas vingt ans, c’est certain : être coach m’épuise beaucoup. » Ouf. Car à cette allure-là, il va bientôt falloir remettre la main sur la calculette du baccalauréat pour compter le nombre de titres glanés par le double Z. Alors, dans vingt ans, proportionnellement...


Ce jeudi soir, après le 34e championnat espagnol attrapé par le Real Madrid, le bilan statistique du Français semble en effet tout bonnement incroyable. Attention... À vos marques, prêts, partez : deux Liga (sur quatre), trois Ligue des champions (sur quatre, sa quatrième participation étant en cours), deux Supercoupes nationales, deux Supercoupes d'Europe et deux Mondiaux des clubs (2017, 2018). Soit onze trophées chopés, en l'espace de quatre grosses années passées sur un banc. Grandiose, jouissif, phénoménal, inimaginable.

La Coupe du Roi, bien seule...


Si bien qu'aujourd'hui, seuls ceux qui n'ont d'yeux que pour la Coupe du Roi – unique compétition qu'il a laissé filer – peuvent encore oser se regarder dans le miroir en assurant ne pas être convaincus par coach Zizou. Ce dernier a régulièrement été la cible de critiques plus ou moins fondées et de doutes légitimes, depuis ses débuts sur le banc. Quand il a commencé à gagner, c'était avant tout grâce à l'effectif pléthorique dont il disposait ou parce que les adversaires n'étaient pas au niveau. Quand il a continué à gagner, c'était avant tout grâce à un Cristiano Ronaldo hyper décisif dans les moments-clés ou parce que Barcelone n'était pas au top. ZZ n'était et ne devait rester qu'un excellent meneur d'hommes, dont le passé de joueur représentait sa plus grande qualité.


Désormais, ces arguments ne tiennent plus. Même s'il est toujours riche et qu'il a été complété à coups de millions non négligeables, l'effectif madrilène a vieilli. CR7 l'a quitté, et personne ne l'a encore véritablement remplacé. Si bien que durant l'absence de Zidane, parti en mai 2018 pour mieux revenir en mars 2019, les Merengues ont semblé complètement perdu. Jusqu'à l'acte 2, durant lequel l'ancien international a su gérer de main de maître son vestiaire tout en lui redonnant confiance par une science tactique évidente et un sens du réalisme primordial. Conséquences : en quelques semaines, la Maison-Blanche s'est trouvée transformée et embellie.

En avance, dans son coin


Habile dans sa communication (a-t-il déjà abîmé un de ses éléments, en public ?) et proche de ses joueurs (suffit de demander à Sergio Ramos, Karim Benzema ou Raphaël Varane), Zidane progresse sur la touche comme il évoluait sur une pelouse : souvent en avance sur le temps et l'adversaire, en se servant de sa discrétion comme d'une arme invisible intouchable. Doué pour apprendre de ses expériences et s'adapter aux situations, l'homme sait en effet cacher ses talents pour les réserver aux seuls résultats. À l'entendre, sa victoire doit même être attribuée à celle des autres.


« J'ai mon rôle, bien entendu. Mais ce sont les joueurs qui y ont cru, qui se battent sur la pelouse, a-t-il ainsi réagi sur beIN Sports à la suite du sacre de son club, officialisé après le succès contre Villarreal. Je ressens beaucoup de joie, car il s'agit d'un groupe d'hommes avant d'être un groupe de joueurs de foot. Et c'est ce qui m'anime, ce qui me rend le plus heureux. Même ceux qui jouent moins ont apporté quelque chose à l'équipe, pour moi. Pour gagner, il faut qu'il y ait cette alchimie. » Et pour récolter l'unanimité, il ne faut pas la réclamer.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 1
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:33 François Ciccolini rebondit à l’USM Alger 2214 Hier à 09:31 Les Portland Timbers en finale de MLS 5