Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Finale
  3. // Villarreal-Manchester United (1-1, 11-10 aux tab)

Unai Emery, puissance 4

Deux ans après sa finale perdue avec Arsenal, Unai Emery a retrouvé sa place préférée : celle de l’entraîneur à la tête de l’équipe sacrée en Ligue Europa. Sa nouvelle victime s'appelle Manchester United.

Modififié
Lors de son passage au PSG, la France du foot l'a moqué pour son accent, alors qu'il avait déjà 3 Ligue Europa de plus qu'elle à son palmarès. Contre Manchester United ce mercredi, l'ancien entraîneur du PSG en a ajouté une quatrième à la tête de Villarreal, ce qui fait de lui l’entraîneur le plus titré de la compétition devant Giovanni Trapattoni. Excusez du peu. Le tout en cinq finales de C3, entre les trois sacres au FC Séville (2014, 2015, 2016), la défaite contre Chelsea avec Arsenal en 2019, et ce nouvel exploit réalisé avec le Sous-Marin jaune contre le Manchester United de Pogba et Cavani. La Ligue Europa redevient le jardin d’Emery.

Il n’y a qu’Unai qui m’aille


Il faut dire que l’histoire entre l’Espagnol et la Ligue Europa avait bien commencé, notamment avec un quart de finale en 2010 et une demi-finale en 2012 lorsqu'il faisait ses armes sur le banc de Valence. Onze ans après cette première épopée, c’est avec le petit voisin de Villarreal qu’Unai Emery est entré dans la légende de la C3, avec sa victoire la plus inattendue, sans doute. Que ce soit à cause du calibre de l’adversaire, mais aussi du déroulé de la finale, cadenassée, qui s’est jouée au bout d’une interminable séance de tirs au but conclue par un double exploit du gardien Geronimo Rulli. Auteur du onzième et dernier péno, puis de l’arrêt décisif face à De Gea, l’ancien Montpelliérain a fait basculer son club et son coach dans la légende.

Cet exploit est d’autant plus retentissant pour Emery que son équipe est restée invaincue tout au long de la compétition. Au XXIe siècle, seuls Chelsea, le Feyenoord Rotterdam et Galatasaray avaient réussi telle performance. « On a cassé une barrière en demi-finales et on en est très fiers. Mais maintenant, on ressent la responsabilité de franchir une nouvelle étape, car on veut continuer à faire tomber les barrières » , prophétisait monsieur Ligue Europa avant la finale : mission accomplie. Ce qui n’a rien de surprenant quand on connaît la faculté d’Emery à sublimer ses équipes en coupe (on ne marque pas 11 tirs au but par hasard...) quand on lui en laisse le temps, ce qui a encore été le cas pour ce nouveau millésime. Moribond et irrégulier en Liga, qu’il a terminé 7e, le Sous-Marin jaune a torpillé ses adversaires un à un dans cette épopée historique : Salzbourg, Kiev, Zagreb, Arsenal et Manchester United.

« Les joueurs ont senti quelque chose de spécial dans cette compétition qui nous a fait atteindre la finale. En Liga, on a eu une certaine irrégularité qui ne nous a pas permis d'arriver un peu plus haut, mais en Ligue Europa, là on y est arrivés » , appréciait Emery il y a quelques jours au micro de la SER. Sur le banc de Villarreal depuis même pas un an, l’ancien Parisien y a retrouvé un club familial à sa hauteur, où il peut s’exprimer pleinement sans la pression qui l'a étouffé à Paris ou Arsenal. De quoi retrouver des couleurs dans sa chère Ligue Europa, jusqu’à cette finale, son centième match dans la compétition pour 64 victoires, 23 nuls et 13 défaites. Un bilan de roi qui vient offrir la couronne européenne à l’un des clubs qui travaillent le mieux en Espagne depuis 20 ans, mais qui n’arrivait pas à briser son plafond de verre. Pour cela, les dirigeants avaient décidé de confier les clés du camion à Emery : bien vu.


Villarreal fait tomber Manchester après 22 tirs au but !


Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi


Hier à 16:29 Robert Kempe finalement accrédité en Russie
Hier à 14:47 Les dirigeants de clubs français s'insurgent contre l'attitude de Canal+ 36 Hier à 14:05 (Podcast/ Épisode 3) On vous spoile le match des Pays-Bas
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 09:38 Timothy Castagne forfait pour le reste de l'Euro 20