Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir du week-end

Un week-end zinzin en Europe

Le Genoa a dompté Brescia grâce à des buts inscrits par trois remplaçants entrés en cours de jeu, l'Atalanta a atomisé l'Udinese, Christian Pulisic a inscrit un triplé en une demi-heure, et Robert Lewandowski est tellement balèze qu'il marque en profitant des passes malencontreuses de ses adversaires. Oui, le foot européen a tourné un chouia dingo ce week-end.

Modififié

L'équipe du week-end : Liverpool


Certes, Tottenham n'est pas dans une forme olympique. Mais les Reds ont su complètement renverser la tendance d'une rencontre qu'ils avaient démarrée de façon cauchemardesque ce dimanche, alors qu'Harry Kane leur mettait allègrement la tête dans le sable, en marquant après 47 secondes de jeu. La suite ressemblait pourtant à un récital total de la part des poulains de Klopp : archi dominateurs, ces derniers égalisaient logiquement par Henderson, avant d'enfoncer le clou grâce à un penalty de Salah. Liverpool reste ainsi au top du hip hop de la Premier League, et continue de s'injecter sa dose hebdomadaire de bonheur en intraveineuse. Jouissif, du moins en attendant de probablement abandonner le titre à City, à la suite d'une passe en retrait foireuse de Wijnaldum face à Newcastle, lors de la dernière journée de championnat.



Le joueur du week-end : Christian Pulisic


Souvent scotché au banc depuis le début de la saison, l'american boy a voulu prouver à Lampard qu'il était enfin devenu un grand garçon. Résultat ? Face à Burnley ce samedi, Pulisic a inscrit deux pions succulents après autant de cavaliers seuls dans la surface, plus une troisième banderille, de la tête. De quoi envoyer un message du genre explicite à son entraîneur. En somme, beaucoup de bonheur en perspective pour Chelsea, qui confirme son redressement, en enquillant un septième succès de rang, toutes compétitions confondues.

Le gros bide du week-end : Inter, tenue en échec par Parme (2-2)


La carotte était là, tout belle, tout fraîche, servie avec couverts dans l'assiette des Interisti. Alors que la Juve n'avait rien pu faire de mieux que match nul face à Lecce plus tôt dans l'après-midi, les Lombards avaient l'opportunité de reprendre la tête de la Serie A ce samedi. Sauf que Parme avait tout sauf envie de servir de casse-croûte aux hommes de Conte, à l'image du bordel engendré par son duo de flèches offensives Gervinho-Karamoh, chacun auteur d'un but. En face, l'Inter ne limitait les dégâts que grâce à deux pions signés Candreva puis Lukaku et ne pouvait que se résigner à stagner à la seconde place du championnat italien.



Le but du week-end : Dodi Lukebakio


Histoire de prouver que le championnat allemand n'est pas qu'une affaire de Bundesfrappes et de noms propres orthographiquement complexes pour tout individu né au sud de la frontière néerlandaise, le Belge Dodi Lukebakio a planté un subtil retourné acrobatique dans les filets d'Hoffenheim, samedi après-midi. Un geste de classe, qui n'aura cependant pas suffi à faire le bonheur des partenaires de l'ailier du Hertha Berlin, finalement défaits 3 buts à 2 sur leur pelouse.




Vous avez raté Genoa-Brescia (et vous n'auriez pas dû)


Ce samedi, pour son baptême du feu comme entraîneur du Genoa, Thiago Motta a procédé à trois changements après la pause, en faisant entrer successivement Kevin Agudelo, Christian Kouamé et Goran Pandev. Son Griffon, mené par Brescia, se noyait alors dans sa propre médiocrité sur la pelouse du Luigi-Ferraris et il fallait bien inventer quelque chose tactiquement pour gober quelques bulles d'air et tenter de revoir la surface. Folie : voilà les Rossoblù qui se mettent alors à composer un scénario inédit en Italie, puisque que les trois entrants choisis par Motta y vont chacun de leur but, permettant ainsi aux leurs de s'imposer trois à un. De quoi écrire en lettres d'or les débuts de l'ancien milieu de l'Inter avec la formation génoise : c'est la première fois dans l'histoire de la Serie A qu'une équipe marque par ses 3 remplaçants.



Et sinon...


Le derby de la Ruhr a accouché d'une rencontre comme souvent rythmée. Mais l'inefficacité de Sancho côté jaune et noir, comme de Sané et Cerdar dans le camp bleu, qui trouvaient deux fois les montants adverses, a condamné le tableau d'affichage à rester bloqué sur un 0-0 plutôt frustrant.


Après avoir empilé les occasions sans marquer face à Lecce, la Juve pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score par Dybala, sur penalty. Sauf que Matthijs de Ligt a eu les mains baladeuses dans la surface piémontaise. Marco Mancosu a marqué le penalty qui suit et la Vieille Dame a dû se résoudre à partager les points (1-1), sur la pelouse du stade Via del Mare.

Vidéo

L'Ajax a fait du Klassieker sa chose, en atomisant Feyenoord 4 à 0, notamment grâce à deux buts opportunistes de Ziyech et Van de Beek. Les Lanciers continuent de planer sur l'Eredivisie, où ils ont déjà six points d'avance sur l'AZ Alkmaar, actuel second du championnat.

Vainqueur du Betis (1-0) dimanche, Grenade est tout simplement... leader de Liga avec un point d'avance sur le Barça, qui compte un match en moins, et la Real Sociedad, victorieuse à Vigo (0-1). Oui, Maxime Gonalons est sur un trône.

Complètement injouable depuis le début de la saison, Robert Lewandowski a encore planté face à l'Union Berlin samedi, sa 13e réalisation en Bundesliga. Le Polonais réussit tout ce qu'il entreprend, même quand il se rate, à l'image de cette passe qu'il envoie dans les guibolles d'un adversaire, qui lui revient dans la foulée dans les pattes. De quoi lui permette de marquer le second but munichois et de valider la victoire des siens, deux buts à un.


Arsenal a trouvé le moyen de marquer deux pions lors des dix premières minutes face à Crystal Palace, avant de se faire rejoindre et de concéder le nul, deux partout. Le tout en encaissant notamment un but de Jordan Ayew. Portnawak.

L'Atlético a mis au pas l'Athletic Bilbao deux à zéro, un succès rondement mené grâce à un pion de Saúl, bien servi par Correa, puis à un but de prédateur de Morata. Et voilà les gars de Simeone qui réintègrent le top 4 de la Liga.

Équipe la plus plaisante à voir jouer en Serie A cette saison, l'Atalanta a bousillé l'Udinese 7 buts à 1 ce dimanche. Un désossage en règle qui se passe de mots et qu'il vaut mieux savourer uniquement en images, bien installé sur son canapé.

Vidéo


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 17:11 Le responsable de la VAR en Premier League lui donnerait « environ 7 sur 10 » 27 Hier à 16:17 Un coach amateur mis à pied pour avoir traité son équipe de pieds carrés sur Facebook 36
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible