Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un week-end tout mou sur le marché des transferts

La Premier League reprenait ce week-end, ce qui explique sûrement le calme plat du mercato. Excepté le Barça qui s'est offert Paulinho, pas grand-chose à signaler. Heureusement que les fidèles comme Bahebeck nous ont un peu occupés. Vivement lundi !

Modififié

Le gros coup du week-end


Fatigués d’attendre la réponse de Jean-Mickaël Seri, le FC Barcelone est enfin passé à l’action pour se racheter un cœur de jeu. Et, malgré la déclaration d’amour de Xavi au milieu de terrain niçois, les Catalans ont bel et bien choisi Paulinho. Dans les cordes depuis plusieurs semaines, le retour du Brésilien en Europe est quasiment acté selon Mundo Deportivo et Sport. Le milieu brésilien du Guanghzou Evergrande passera sa visite médicale lundi à Barcelone, avant d’y signer quatre ans contre quarante patates. De quoi rassurer les socios barcelonais, qui attendent toujours Coutinho et/ou Dembélé, mais surtout une bonne nouvelle pour l’OGC Nice : l’arrivée du Brésilien au Barça marque la fin du feuilleton Seri. Enfin, pour le moment.

La hype turque du week-end


La Turquie a la cote. Alors que Gary Medel a officiellement rejoint Beşiktaş ce week-end, tout comme Giulano du côté de Fenerbahçe, c’est au tour de Sofiane Feghouli de rejoindre Istanbul. En difficulté à West Ham après une saison moyenne, l’ancien Grenoblois s’est engagé cinq ans avec Galatasaray contre à peine cinq millions d’euros. Une vraie bonne affaire pour un joueur de seulement 27 ans, qui s’explique par la nécessité de West Ham de dégraisser son effectif. À Londres, le concurrent direct de Feghouli s’appelait Chicharito. À Galatasaray, ce sera Bafé Gomis.

Le globe-trotter du week-end


Plus fort que Thomas Cook, presque aussi bon que Gaël Kakuta, Jean-Christophe Bahebeck est prêté pour la cinquième fois de sa vie par le PSG, où il a débuté en pro il y a six ans. Pas mal. Après un passage manqué à Pescara où il n’aura inscrit que quatre pions en quinze matchs, l’attaquant de 24 ans va découvrir un nouveau championnat. Bahebeck a choisi de s’exiler aux Pays-Bas, du côté du FC Utrecht. Un club qui aime les buteurs français depuis le passage de Sébastien Haller, parti cet été à Francfort. Une nouvelle aventure plutôt excitante dans un championnat assez offensif, mais toujours pas d’option d’achat en vue pour JCB. Jean-Christophe s’en balek.

Le phénix du week-end


Les cendres de Marvin Matin renaissent au Stade de Reims. L’ex-futur Zidane va-t-il devenir le nouveau Raymond Kopa ? C’est la question soulevée samedi par le quotidien champenois L’Union, qui lâchait la bombe : Marvin Martin va signer au Stade de Reims lundi. De retour à Lille cet été après un prêt peu concluant à Dijon, l’ancien Sochalien a vite intégré le loft du LOSC après la prise de pouvoir de Bielsa. Sympas, les Dogues ont accepté de résilier le contrat du milieu de 29 ans. L'ancien meilleur passeur de Ligue 1 a donc choisi Reims pour tenter une nouvelle fois de rebondir. Bon, au moins il y sera peinard, puisque les Rémois sont rentrés dans le rang en Ligue 2. À défaut d’un nouveau Kopa, le public de Delaune peut au moins rêver d’un nouveau Féret.

La recrue milanaise du week-end


À la recherche d’une pointure pour épauler le jeune André Silva en attaque, l'AC Milan a encore la dalle sur ce mercato. Après avoir recruté dix joueurs, et tenté Falcao, Aubameyang, Belotti, Diego Costa ou encore Álvaro Morata, le Milan se rabat finalement sur du second choix toujours aussi glamour. Selon Sky Sports Italia, les Milanais auraient proposé 25 millions d’euros à la Fiorentina pour s’offrir l’attaquant Nikola Kalinić. Auteur de trente-trois pions la saison passée avec la Viola, Kalinić connaît parfaitement la Serie A, contrairement à André Silva. Pisté par l’OM et surtout Everton, le Croate devrait bien choisir le Milan où il est attendu en début de semaine.

Les « L’OM ? Non merci » du week-end


Buteur vendredi face à Leicester, Olivier Giroud a mis fin aux maigres espoirs des supporters marseillais : « Mon avenir ? Je reste à Arsenal. » Net et précis. Du côté de Bordeaux, même son de cloche pour le jeune Brésilien Malcom sur lequel l’OM aurait jeté son dévolu dans le cadre d’un échange payant avec Rémy Cabella qui, lui, plaît aux Girondins. Problème, le Brésilien n’a pas envie de partir : « J’ai un contrat en cours ici jusqu’en 2020. Il y a des sollicitations, mais je laisse mon agent s’en occuper. Je vais rester à Bordeaux. » Sauf que Bordeaux veut Cabella. Le cul entre deux sièges, Malcolm in the middle.

Les autres râteaux du week-end


Indésirable à Manchester United il y a encore quelques semaines, Anthony Martial est maintenant bloqué par un José Mourinho soudainement tombé sous le charme du français. Selon RMC, les Red Devils auraient ainsi repoussé deux offres concernant le Français ce week-end. La première venait de Tottenham, adversaire direct pour le titre, et donc inacceptable. En revanche, la seconde offre émanait de l’Inter, qui proposait un prêt avec option d’achat, où évolue un certain Ivan Perišić, fortement désiré par Mourinho au début de l’été. Pas de quoi faire craquer le Mou et ses dirigeants, qui ont gentiment recalé les Interistes. Mais bon, les Italiens savent s’y prendre pour séduire, surtout avec Perišić dans la balance.

Pendant ce temps-là, l’incroyable Jesé se permet de recaler la Fiorentina. Le rappeur (et joueur de foot) espagnol donnerait sa préférence à la Premier League, où Stoke City serait très intéressé. Ce rétro-pédalage agace le PSG, puisque tout était déjà ficelé avec la Fio. Antero Henrique va devoir redoubler d’efforts pour larguer son boulet.

Le Serge Aurier du week-end


Rien ne va plus à Dortmund. Alors qu’en bon Français, Ousmane Dembélé ne quitte plus son piquet de grève depuis vendredi, le Borussia doit faire face à un autre attaquant capricieux : Aubameyang. Le Gabonais, auteur d’un triplé samedi en coupe, s’est un peu laissé aller lors d’un live Instagram : « Moi, je veux retourner à Milan. Mais ils dorment. Que puis-je faire ? » Commencer par la boucler déjà, si tu veux avoir une chance de partir, parce les dirigeants du Borussia sont légèrement à cran ces derniers jours...

Les rumeurs du week-end


En passe de recruter Kylian Mbappé selon plusieurs médias européens, le PSG serait décidé à piller le navire monégasque. Selon L’Équipe, les Parisiens n’auraient pas abandonné la piste Fabinho et auraient proposé 66 millions d’euros pour celui qui est la priorité d’Antero Henrique, devant même Mbappé. Vladim va-t-il craquer ?

Après avoir enfin encaissé les 222 millions du Ney, le FC Barcelone s’agite dans tous les sens sur ce mercato. Alors que Paulinho signera en début de semaine, les dirigeants catalans seraient sur le point de présenter une nouvelle offre de 110 millions d’euros pour Coutinho selon le Daily Express. Déclaré intransférable par les Reds, qui ont tout de même fixé son prix à 150 millions, le Brésilien a officiellement demandé à partir cette semaine, ce qui aurait changé la donne. Allez comprendre. En cas d’échec, le Barça tâterait actuellement le terrain pour Özil.

C'est fait, mais on s'en fout


Nantes recrute le milieu brésilien Andrei Girotto (25 ans) en provenance de Chapecoense. Oui, le club en pleine reconstruction après que son effectif a été décimé par un crash aérien en décembre.

L’ancien Caennais Alaeddine Yahia rebondit en Ligue 2 du côté de Nancy, où il est attendu pour signer lundi. Une occasion en or pour le Malherbe Normandy Top de reprendre le « Yaya » de Yaya Touré.


Guillermo Varela quitte Manchester United pour Peñarol. Qui ça ?

Le gardien Devis Epassy a quitté Épinal pour rejoindre le Levadiakos FC de José Anigo. Osé, José.

L’ancien Manceau Grafite revient à Santa Cruz à 38 ans, en deuxième division brésilienne, tout comme Marcos Ceará qui s’est engagé pour deux saisons avec l’America MG. Dominaos Ligue 2.

Un attaquant international sénégalais débarque à Amiens. Non ce n’est pas Mamadou Niang, mais Moussa Konaté. Dommage.

Javi García est arrivé samedi soir à Séville où le Betis Séville l’attend impatiemment pour une nouvelle vidéo de présentation chelou.

Arrivé à Lens en janvier dernier, Habib Habibou quitte déjà l'Artois pour rejoindre le Qatar Sport Club où il a signé un an, après un essai à Bolton. Son dixième club en dix ans.

Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 il y a 7 heures Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 18

Le Kiosque SO PRESS