Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir du week-end

Un week-end magique en Europe

Si les leaders n'ont pas tremblé, les seconds couteaux se sont fait secouer lors de ce dernier week-end avant les fêtes, et notamment Manchester City. Sinon, Ribéry et Messi ont passé une fin de semaine tout à fait ordinaire.

Modififié

L’équipe du week-end : Manchester United


Du jeu, du plaisir, de l’autorité, de la sérénité et une large victoire. Tout ce que Manchester United n’avait plus produit depuis un long bail. En éclatant Cardiff sur le score de 5-1, les Red Devils ont affiché un tout autre visage que ce qu’ils avaient montré durant les derniers mois avec José Mourinho. Le choc psychologique Ole Gunnar Solskjær a opéré rapidement et les joueurs ont assumé leurs responsabilités. Pogba double passeur décisif, Lingard double buteur et Rashford libéré ont notamment permis à United de marquer cinq buts pour la première fois depuis le départ d’Alex Ferguson (et un match en mai 2013 à West Brom). Il y a encore du boulot – ManU est sixième à huit points d'Arsenal et Chelsea –, mais en cas de confirmation, le PSG peut se faire du souci.



Le joueur du week-end : Franck Ribéry


L’abdication n’est pas encore au programme pour Kaiser Franck, en pleine forme dans sa douzième saison au Bayern. Si Uli Hoeness n’envisage pas pour le moment de lui proposer une prolongation de son contrat en juin, le Français sait se montrer indispensable. La preuve avec son doublé, samedi face à Francfort (3-0). Une reprise du droit sur un centre de Lewandowski, une conclusion d’un joli mouvement initié par Kimmich, et le voilà devenu le joueur le plus vieux du Bayern à marquer un doublé. « J’aime le Bayern et le Bayern m’aime, assurait-il au micro de Sky. J’essaye de jouer le plus possible, de prendre du plaisir. Encore cinq mois, et après, tu ne sais jamais ce qui va se passer dans la vie. » Chez Franck, c’est souvent le meilleur.



Vous avez raté Empoli-Sampdoria et vous n'auriez pas dû


Les légendes ne se décarcassent jamais pour rien. Ainsi, le nouveau pion de Fabio Quagliarella redonnant l'avantage à sa Sampdoria, devenant le premier joueur italien depuis Di Natale à marquer lors de sept matchs consécutifs, ne peut pas ne pas être suivi d'une victoire. Et si l'égalisation de Caputo pouvait compromettre celle-ci, c'est finalement Caprari qui s'est démené en plantant un doublé et a placé les Blucerchiati à la sixième place du classement.



Le but du week-end : le missile téléguidé d'Andros Townsend


Faire tomber pour la deuxième fois de la saison Manchester City et Pep Guardiola, chez eux de surcroît, c'est fort. Chose qu'a réalisée Crystal Palace (3-2). Mais quand en plus un des trois buts est un bijou absolu – une reprise pure et limpide en lucarne après un dégagement hasardeux de Bernardo Silva –, c'est une performance qui ne peut que mériter une nouvelle étoile sur la devanture.



La décla du week-end : « 105 points pour être champion »


Avec la défaite de City samedi et la victoire tranquille des Reds vendredi (2-0 contre Wolverhampton), un premier écart a été creusé en tête de Premier League. Mais avec 48 points et aucune défaite, Jürgen Klopp reste pourtant sur ses gardes : « Vous aurez probablement besoin de 105 points pour être champion à la fin de la saison, vous ne savez pas. » 105 points, soit cinq de plus que le record établi par les Citizens l'an dernier. Mais quand on sait que Liverpool a dans son histoire été trois fois champion d'automne sans l'être au printemps, soit plus que n'importe quelle autre équipe, on comprend que la prudence soit de mise.



Le chiffre du week-end : 15


En creusant l'écart face au Celta de Vigo, Lionel Messi a inscrit son quinzième but de la saison en championnat. Ce qui en fait le meilleur buteur européen (à deux longueurs de Piatek et Mbappé), mais le seul à avoir atteint cette barre sur les onze dernières saisons. Pas étonnant qu'avec une telle arme, le Barça soit avec 102 buts la meilleure attaque d'Europe en 2018.



Et sinon ?


Que ferait l'Atlético sans Antoine Griezmann ? Auteur du penalty victorieux face à l'Espanyol, le Français est impliqué sur 7 des 9 derniers buts des Colchoneros en Liga, avec 4 buts et 3 passes dé.

Quel super-sub ! Avec son huitième but après avoir commencé comme remplaçant, Paco Alcácer a marqué plus de buts en sortie de banc que n'importe quelle équipe du Big Five cette saison.

Ruben Aguilar peut trouver du répondant en matière de volée du côté de l'Udinese et Rolando Mandragora.

Vidéo

Aubameyang est comme à la maison à l'Emirates Stadium. Ses réalisations face à Burnley (3-1) apportent une victoire importante à Arsenal, la quatrième de la saison à domicile. Y a du rab de salto.

Kai Harvetz est peut-être le meilleur joueur d'Europe né en 1998 ou après, sans compter Mbappé, il peut tout de même compter sur pas mal de réussite, en atteste la belle passe dé du gardien du Hertha Berlin.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 14 minutes Giresse révèle que quelqu’un a voté pour lui pour The Best 2 il y a 1 heure Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 6
Hier à 15:55 En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 22 Hier à 15:28 FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:21 Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 45
Hier à 11:21 Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 74
À lire ensuite
L'équipe type du week-end