Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

Un week-end disruptif en Europe

Un changement de leader en Allemagne, la première sortie de Gennaro Gattuso au pied du Vésuve ou les retours en force d'un petit Brésilien au pied soyeux et d'un Belge aux inspirations divines : c'est encore une fois un bon week-end de ballon, qui nous a été offert.

Modififié

L'équipe du week-end : Leipzig

Six victoires de rang, et un festival offensif à chaque sortie : le RasenBallsport Leipzig carbure comme jamais depuis début novembre, et la première place sur laquelle les hommes de Julian Nagelsmann se posent à l'issue de ce week-end paraît amplement méritée. Samedi, c'est le pauvre Fortuna Düsseldorf, seizième de BuLi et déjà victime du Borussia une semaine plus tôt, qui est passé à la casserole (3-0). Le soyeux Patrik Schick a marqué, Timo Werner a planté son petit but sur peno et même Nordi Mukiele a participé à la fête de la tête. La chute sur le fil de Mönchengladbach contre Wolfsbourg (2-1) offre, pour le moment, le trône aux buveurs de taurine : en attendant la remontée du Bayern, la bataille des outsiders fait rage outre-Rhin.


Le bonhomme du week-end : Philippe Coutinho

Décevant, petit couteau ? Le Brésilien a fermé quelques bouches ce samedi, face au Werder. À l'Allianz Arena, les Brêmois ont volé en éclats (6-1), et notre homme a tout fait. Tout a commencé par une égalisation tranquille et un caviar quelques instants plus tard pour Robert Lewandowski, histoire de faire respirer le Rekordmeister juste avant la pause à la suite de l'ouverture du score du solide Milot Rashica.


Coutinho y est ensuite allé de son petit bijou en lobant Jiří Pavlenka, puis a servi Thomas Müller sur un plateau. Avant de clore le récital, en enroulant un caramel avec l'aide du poteau. Bilan : trois pions dont deux sucreries, et deux offrandes. Quand il est dans cet état, impossible de lui résister.



Le match du week-end : Arsenal-Manchester City

Au fond, le limogeage d'Unai Emery n'a pas changé grand-chose : Arsenal est toujours cette équipe en perpétuel doute, qui galère pour enchaîner deux résultats positifs. Conséquence : la visite de City à l'Emirates a permis aux hommes du Pep, peu performants récemment, de se remettre en confiance.


Malgré le virevoltant Gabriel Martinelli, les Citizens ont plié l'affaire en première période (3-0). Notamment grâce au talent de Kevin De Bruyne, auteur de deux réalisations et d'une offrande pour Sterling, et même passé tout proche du triplé sur une tentative léchée dont il a le secret. Sur le terrain, il n'y avait pas photo.


La décla du week-end : Gennaro Gattuso

« Les fans ? Je ferais n'importe quoi, pour eux. Cette équipe a tant fait dans le passé... Quelqu'un a été sifflé, mais nous sommes tous responsables. Moi aussi, car je suis l'entraîneur. Donc en fait, c'est de ma faute. Nous devons nous battre, et essayer de remonter au classement. »


À la sortie de la défaite contre Parme (merci Gervinho) pour sa première sur le banc napolitain, l'ex-chien de la casse du Milan a prêté allégeance aux tifosi azzurri. Avec humilité, et conviction.


L'image du week-end : le derby de la lanterne

Si le spectacle n'a pas vraiment été au rendez-vous lors du Derby della Lanterna entre le Genoa et la Samp - si ce n'est un pion de l'entrant Manolo Gabbiadini à quelques minutes du gong -, tout le boulot avait déjà été fait en tribunes lors de l'avant-match. Attention, passion non simulée.



Le pion du week-end : Mo Salah

La première réalisation du Pharaon, à la conclusion d'un contre supersonique, était déjà un régal. Alors quand l'Égyptien a eu cette inspiration pour signer le doublé et faire le break, ce fut la cerise sur le gâteau. Ou comment transformer une frappe foireuse (de Divock Origi) en bonbon.




Vous avez manqué Hellas Vérone-Torino et vous n'auriez pas dû

Pendant que vous vous remettiez de votre samedi soir, les Gialloblu ont offert la rimonta du week-end comme on dit de l'autre côté de la Botte. Après un doublé de Cristian Ansaldi et un but d'Alejandro Berenguer concédé en une heure, le club préféré du tonton raciste préféré s'est remis à l'endroit et s'en est miraculeusement sorti grâce à ses entrants : un peno de papy Giampaolo Pazzini (35 ans), une réduction du score de Valerio Verre et une égalisation du Polonais Mariusz Stępiński, vieille connaissance de la Beaujoire, pour valider le petit exploit à six minutes de la fin du temps réglementaire. Eh oui, ça a un prix de ne pas titulariser Koffi Djidji.


Et sinon ?


Le Brescia de Super Mario confirme son renouveau, en passant sur Lecce (3-0).

Après avoir renversé la SPAL (3-1), la Roma met la pression sur Cagliari.

Premier doublé de la saison pour CR7, qui permet à la Juve de dompter l'Udinese (3-1).

... Et de rattraper l'Inter, bloquée à Florence (1-1).


Incapable de venir à bout de Norwich (1-1), Leicester s'arrête à huit victoires de suite.


Un but très tardif de Vertonghen a permis à Tottenham de s'en sortir, à Wolverhampton (1-2).


Et de dépasser un United en difficulté contre Everton (1-1), avec un Moise Kean entré à la 70e et sorti 19 minutes plus tard...

Malgré un joli piqué de Grizou, le Barça a piétiné sur la pelouse de la Real Sociedad (2-2). Laquelle voit Getafe lui passer devant.


In extremis, Benzema a évité un drame au Real sur la pelouse de Valence (1-1).

De son côté, le FC Séville réalise une deuxième contre-performance de rang en chutant contre le Villarreal de Toko-Ekambi (1-2).

L'attentat d'Alexander Nübel a presque éclipsé la victoire finale de Schalke, contre l'Eintracht (1-0).



Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 13:58 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 20:37 Véronique Rabiot : « Monsieur Le Graët est un menteur » 47
Hier à 16:33 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 09:47 L'UEFA aurait truqué son équipe type 2019
À lire ensuite
L'équipe type du week-end