Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un week-end de sieste sur le marché des transferts

Pendant que le Tour de France rendait son verdict et que la canicule commençait enfin à foutre le camp, le mercato, lui, suivait toujours son cours. La France a ainsi perdu son apache Enzo Crivelli, parti en Turquie. Mais elle a surtout retrouvé Ryad Boudebouz, tout juste recruté par Sainté. Pour le reste, c'était étonnamment calme sur le marché. Heureusement que Falcao était là pour animer tout ça.

Modififié

Ils ont embrassé leur nouveau maillot

Boudebouz débarque à Sainté

Ciao RC7, bonjour RB7. Rémy Cabella à peine parti, Sainté a officialisé la signature de son remplaçant, Ryad Boudebouz, qui a récupéré le numéro 7 laissé vacant par l'international français (une sélection, eh oui !).


Au sortir d'un prêt mitigé au Celta de Vigo, l'Algérien s'est engagé jusqu'en 2022 avec les Verts qui ont lâché 3,5 millions d'euros pour le rapatrier en France deux ans après son départ de Montpellier. La Ligain des talents retrouve là l'une de ses plus belles pattes gauches.

Liverpool s'offre le Paga anglais

Pendant que d'autres types de son âge tuent le temps au city stade cet été, Harvey Elliott tape le cuir avec les champions d'Europe. Devenu le 4 mai le plus jeune joueur à disputer une rencontre de Premier League à seize ans et trente jours lors d’une rencontre entre Fulham et Wolverhampton, l'ailier a quitté ce dimanche les Cottagers pour rejoindre Liverpool. Souhaitons-lui une carrière plus longue que son homologue français, Laurent Paganelli, pro à quinze berges et retraité à 27.

Aleix Vidal rebondit à Alavés

Onze petits matchs de Liga, et puis s'en va. Revenu l'an dernier au FC Séville où il avait évolué en 2014-2015 avant de rejoindre le Barça, Aleix Vidal ne sera une nouvelle fois resté qu'un an en Andalousie.


Les Blanquirrojos ont en effet officialisé ce dimanche le prêt (avec option d'achat) de leur latéral droit, à Alavés. Au Pays basque, l'international espagnol (une sélection en 2015) qui aura trente ans en août tâchera de relancer une carrière qui s'essouffle péniblement, lui qui n'a disputé que 41 matchs de championnat ces quatre dernières saisons.

Falcao rejoint Zlatan !

Un renfort de choix, pour le FC Volvo. Le constructeur automobile suédois a annoncé samedi avoir trouvé un accord avec Radamel Falcao, qui va devenir l’ambassadeur de la marque en Colombie.


El Tigre aurait même consenti de gros efforts, pour rejoindre Zlatan Ibrahimović au sein de la Team Volvo : plutôt que des bagnoles de luxe, il conduira désormais un SUV, le XC 90. « Si nous avons choisi Falcao comme ambassadeur, explique le directeur de la communication du groupe en Colombie Fernando Pardillo, c’est parce qu’il porte les valeurs de Volvo. Il se soucie des autres, de la sécurité et de son environnement. » Comme Zlatan.


Le projet intéressant du jour


Non, Alexandre Mendy n'a pas l'intention d'être payé à ne rien faire cette saison. Blacklisté chez les Girondins de Bordeaux où il est revenu cet été après un prêt à Guingamp, l'attaquant entend bien se refaire la cerise. Mais pas n'importe où, comme il l'a indiqué ce week-end au site le10sport.com : « Si un projet intéressant se présente à moi, d’un club de Ligue 1, je le regarderai, oui. La Ligue 1, ça ne se refuse pas. Mais pour ma part, je suis revenu à Bordeaux après ma blessure, de retour de Guingamp, en étant à 100% de mes moyens. Dans ma tête, il était clair que je voulais faire une saison pleine à Bordeaux et montrer ma valeur. » Bon, pour l'instant, les clubs les plus convaincus de sa valeur se trouvent en Hongrie et en Bulgarie.


Pourquoi Adil Rami doit signer à Bordeaux


Il a beau la qualifier d' « hilarantement fausse » , Adil Rami ferait bien d'étudier avec intérêt la rumeur l'envoyant à Bordeaux. D'abord parce qu'en ralliant la Gironde, il diviserait par quatre le trajet le séparant du Fort Boyard. Ce qui lui éviterait de sécher les entraînements pour aller enregistrer des émissions, comme cela lui est, dit-on, arrivé cette saison à l'OM. Ensuite parce que les lofteurs girondins ont bien besoin d'un GO pour leur remonter un peu le moral, voire d'un coach si le club au scapulaire décide de les maintenir à l'écart du groupe une fois le mercato terminé. L'occasion rêvée, donc, pour le champion du monde d'entamer à 34 ans sa reconversion. N'estimait-il pas, en septembre, qu'il pourrait être « un très bon entraîneur » ? Peut-être même qu'il pourrait refaire un très bon défenseur dans l'effectif de Paulo Sousa, un peu déplumé dans l'axe. Ce qu'il y a de bien, en prime, c'est qu'à Bordeaux, l'international français aura un nouveau proprio américain à snober. Comme il l'avait fait au gala de la fondation OM, dont il s'était barré pendant le speech de Frank McCourt. Allez, fais tes valises Adil.


La photo de vacances


Raheem Sterling tente un remake des Dents de la mer...

Voir cette publication sur Instagram

Shark team ?? @benmendy23

Une publication partagée par Raheem Sterling x ? (@sterling7) le



À ce prix-là, Istanbul Başakşehir pouvait acheter...

Déjà bien triste après ce nul 0-0 ramené de Sochaux vendredi soir, la matinée a viré au deuil à Caen ce samedi 27 juillet : transféré à Istanbul Başakşehir pour 2,5 millions d'euros, Enzo Crivelli ne sera pas de l'opération remontée en Ligue 1. À ce prix, le club turc aurait notamment pu offrir au Stade Malherbe un ascenseur particulier Ooreka – pose incluse –, mais aussi 27 Volvo XC 90 hybrides version luxe full options. Mais pas le Falcao ou le Zlatan qui va avec. À défaut, le club turc met donc la main sur un joueur « deux-en-un » : déménageur, mais aussi buteur, à ses heures perdues. Avec Demba Ba, les types devraient pouvoir monter une société de déménagement.


Le 28 juillet 2014 : Antoine Griezmann est transféré de la Real Sociedad à l'Atlético


Une page se tourne pour Antoine Griezmann, ce lundi 28 juillet 2014. L'élimination de l’équipe de France en quarts de finale du Mondial 2014 est à peine digérée que l'attaquant s'apprête à verser de nouvelles larmes, en ce jour qui le voit quitter son club de toujours. Celui qui lui a fait confiance, celui qui lui a tendu la main quand tous les clubs français lui tournaient le dos, celui qui l'a construit : la Real Sociedad. Après neuf ans, 202 matchs en pro, 52 buts et une dernière saison à seize pions en Liga, le natif de Mâcon met le cap sur la capitale espagnole. L'Atlético de Madrid, récent finaliste de la C1, lâche en effet trente millions d'euros pour faire sauter sa clause libératoire. Un double changement de dimension pour le gaucher, dont la clause libératoire est alors fixée à 200 millions d'euros. Histoire d'être sûr que personne ne puisse la payer. La Real, elle, obtient 20% d'une future revente. Pour mettre un peu de beurre dans les épinards d'ici quelques années, voilà tout.


Point UNFP : Jonathan Nanizayamo


27 matchs de National 1, quatre buts. Des statistiques un brin légères pour un attaquant, et qui n'ont pas convaincu Quevilly-Rouen Métropole de prolonger le bail de Jonathan Nanizayamo. Pas de quoi décourager le gaillard déjà passé par la case chômage et déjà prêt physiquement, si l'on en croit ses six semaines de stage avec l'UNFP FC cet été. Signer Jonathan Nanizayamo, c'est donc l'assurance de récupérer un joueur apte immédiatement. Un type qui en veut, préférant les piges en Bulgarie ou en Corée du Sud au chômage. Ce qui pourra s'avérer utile, pour favoriser l'intégration de recrues étrangères. Plus que pour son adresse devant la cage, c'est pour son physique de déménageur qu'on prend le natif de Tours. Un mètre 92 sous la toise, 90 kilos sur la balance : bon courage pour le bouger. Un profil, donc, à même de rendre des services dans un championnat âpre et physique comme la Ligue 2. Chose dont s'est bien rendu compte le Clermont Foot, qui l'a récemment mis à l'essai. Après tout, peut-on décemment douter d'un garçon ayant toute l'amitié d'Antoine Griezmann ?


Pendant ce temps-là, à l'Union sportive de Fourmies (R3, Nord)...


L'entraîneur Nordine Namann fait le point sur le mercato :
« On a fait une bonne saison, où on a terminé deuxième et on est allé en finale de la coupe. Donc, je ne voulais pas révolutionner l’équipe. L’objectif, c’était de garder tout le monde. On enregistre le retour de Chriss Boungou, qui a joué en D2 belge et au pays de Galles, mais qui s’est fait les croisés dès le premier match de la saison. Pour nous, c'est comme une recrue. À part ça, on a fait signer trois joueurs : Victor Violin, un dix capable de jouer dans un couloir, Hugo Delfosse, un stoppeur qui vient d’être sacré champion de France universitaire avec les STAPS de Valenciennes, et Abdelkader Bourdji, un six qui vient de Belgique. Après, on a tous nos U17 qui jouaient déjà en U18 R2 l'an passé et qui passent seniors, car on n’a pas d’équipe U18 cette année. Ça va leur faire gagner deux ans. Franchement, il y a de la qualité et je pense que certains vont jouer en R3. On n'a perdu qu’un joueur, Laurent Chocu, parti à Avesnes-sur-Helpe (un club voisin évoluant aussi en R3, N.D.L.R.). On comptait sur lui, mais dans le football, personne n’est indispensable. On est un promu, donc l’objectif principal cette saison est de se maintenir. Mais si on peut aller taquiner les grosses équipes comme Hautmont, Maubeuge B ou Hirson, on ne va pas se gêner ! On va essayer de faire une bonne saison et de nous aguerrir, je suis confiant. »

Par Simon Butel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:36 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:15 L'Impact de Montréal limoge Rémi Garde 47
À lire ensuite
Ferrán, l'autre Torres