Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu’il faut retenir du week-end

Un week-end de records en Europe

Cristiano Ronaldo qui pose son nom aux côtés d'un nouveau record, Liverpool qui bat Manchester United pour la première fois depuis cinq ans en Premier League, l'Ajax qui torpille une lanterne rouge : ce week-end a été rempli de friandises.

Modififié

L’équipe du week-end : Liverpool


Les chiffres, d’abord. Trente-six tirs à six, 64,3% de possession de balle, 81% de passes réussies contre 65%, trois buts à un : incapable de battre Manchester United en Premier League à Anfield depuis le 1er septembre 2013 (1-0), Liverpool a corrigé l’anomalie dimanche lors d’un Derby d’Angleterre que les Reds ont largement dominé (3-1). Cinq jours après leur victoire bascule en C1 face à Naples, les hommes de Klopp n’ont pas levé le pied, enfermant rapidement MU dans le mixeur maison et en imposant un pressing intense qui a logiquement conduit à l’ouverture du score rapide de Sadio Mané. Derrière, si United a égalisé sur une sale faute de main d’Alisson, qui a profité à Jesse Lingard, Liverpool a fait la différence en fin de match grâce à un doublé d’un sauveur délicieux : Xherdan Shaqiri, évidemment. Les faits, maintenant : après dix-sept journées, les Reds, seuls invaincus du Royaume, sont plus que jamais en tête de la Premier League devant Manchester City. Un peu de sexy dans les fêtes ? Le 3 janvier, City reçoit Liverpool. Forcément appétissant.



Le joueur du week-end : Giovani Lo Celso


Bonne action de chaque fin de semaine : passer quatre-vingt-dix minutes devant un match du Betis. Dimanche, le club sévillan est allé s’imposer à Barcelone face à l’Espanyol (1-3), son troisième succès de rang en Liga, et a confirmé qu’il avait enfin lancé sa saison pour de bon en se replaçant à la cinquième place du championnat d’Espagne. C’est tout ? Non, car comme à chaque fois, le Betis a envoyé du jeu, du spectacle, de l’intensité, des biscuits au moment du quatre heures. Cette fois encore, Joaquín, trente-sept piges, a régalé son monde pour le 500e match de Liga de sa carrière (avec notamment la construction de petits ponts merveilleux), Sergio Canales aussi, mais c’est finalement la nouvelle copie XXL de Lo Celso qui doit sortir de la pile. Une nouvelle fois titularisé aux côtés de Canales, l’Argentin a brillé avec une grosse variété dans son jeu, tout en inscrivant le huitième but de sa saison toutes compétitions confondues et en ratant un penalty. Le tout alors que le Betis devrait bien, comme pressenti, lever l’option d’achat sur son cas auprès du PSG. Costaud.




Vous avez raté Ajax-De Graafschap et vous n’auriez pas dû


Un bordel immense. Dimanche, lors de la réception de Graafschap, lanterne rouge de l’Eredivisie, l’Ajax, c’était : 73,8% de possession de balle, 35 tirs, 8 buts, 681 passes réussies (contre 195). Si la boucherie était prévisible, un triplé de Daley Blind l’était moins, dont notamment un pétard allumé dans la lucarne d’un Agil Etemadi gâté pour ce qui restera la victoire à domicile la plus large de l’Ajax depuis dix-sept ans (8-0). Puis, on a vu Hakim Ziyech et tout un collectif chanter. C’était beau, surtout quelques jours après un concert déjà très réussi contre le Bayern en Ligue des champions (3-3).



La polémique du week-end : « Pallotta, porc, on veut ton enterrement »


Week-end assez tranquille en Serie A, marqué par quelques nouvelles notables – la première victoire de la Fiorentina depuis fin septembre (3-1, contre Empoli), le nouveau but de Quagliarella, le record de victoires à l’extérieur de la Juve égalé (8 désormais, grâce au succès de la Vieille Dame lors du derby face au Torino, 0-1) –, mais aussi quelques révoltes. La première a eu lieu à Bologne, vendredi, où des supporters sont venus déposer trois croix funéraires au nom de leurs dirigeants (Fenucci, Bigon, Di Vaio) devant le centre d’entraînement des Rossoblù, qui reçoivent l'AC Milan mardi soir. La seconde à Rome, dimanche, une centaine de banderoles hostiles au président de la Roma, James Pallotta, ayant été trouvées dans la ville avec un message commun : « Pallotta, dégage ! » , traduit sur une banderole en « Pallotta, porc, on veut ton enterrement » . Pour calmer un peu les choses, la Roma s’est révoltée contre le Genoa dimanche soir (3-2). Suffisant ? Pas sûr.


La décla du week-end : « Le titre ? Je ne veux pas en parler »


Un Axel Witsel royal, un Paco Alcácer encore décisif, un Reus de nouveau buteur : oui, le Borussia Dortmund s’est une nouvelle fois imposé ce week-end, face à Brême (2-1) cette fois, et ne peut plus se planquer. Pourtant, Lucien Favre ne veut pas ôter son masque : « Le titre ? Je ne veux pas en parler... Notre philosophie est de prendre les matchs les uns après les autres, et nous n’allons pas en changer. Être champion d’automne, ça ne signifie pas grand-chose. Nous sommes contents, merci, mais il reste deux matchs à jouer avant la trêve et le prochain est le plus important, comme toujours. » Invaincu depuis le début de saison, le BvB est large leader de Allemagne – neuf points d’avance sur le Borussia M’Gladbach et le Bayern –, mais Favre, lui, n’a la tête qu’à un déplacement à Düsseldorf. Qu’il en soit ainsi.



Le non-but du week-end : Dulwich Hamlet FC

Ok, le Dulwich Hamlet FC a été battu à Wingate & Finchley (2-0). Mais voilà :




Et sinon...

Mario Gómez a inscrit le 100e but de son histoire avec Stuttgart lors de la victoire du VfB face au Hertha Berlin (2-1), samedi. Oui, c’est beaucoup en 188 matchs. Timo Werner, lui, s’est enfilé son cinquième doublé de la saison avec Leipzig. Ça aussi, c’est pas mal.
Invaincu depuis le mois d’août, Arsenal a été secoué à Southampton (3-2) dimanche. La faute à qui ? À Charlie Austin, évidemment, qui a donc marqué dans 100% de ses matchs de Premier League (5) joués contre les Gunners.
Info pour briller en société : grâce à son but inscrit sur la pelouse de Huesca (2-2), Carlos Bacca est désormais le meilleur buteur colombien de l’histoire de la Liga avec 53 buts. Désolé Radamel.
En battant Burnley (1-0) samedi, Mauricio Pochettino a remporté le centième match de sa carrière en Premier League. Oui, il aura eu besoin de 169 matchs pour ça, soit dix de moins qu’Arsène Wenger.
Record toujours, en marquant sur penalty face au Torino, Cristiano Ronaldo a marqué le 5000e but de l’histoire de la Juventus en Serie A.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il s'est passé plein plein plein de belles choses ce week-end...




Dans cet article


Hier à 17:10 Rui Faria, adjoint historique de Mourinho, se relance au Qatar 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 11:12 Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe 50 Hier à 08:38 Un job de rêve pour ancien footballeur pro : baby-sitter 49