Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir du week-end

Un week-end de chauffe en Europe

Avant le deuxième volet des quarts de finale de C1, les championnats européens ont connu des fortunes diverses : la Juve a perdu pour la deuxième fois de la saison, Tottenham s'est trouvé un nouveau buteur, le Barça a levé le pied et le Bayern Munich a affirmé son statut de leader. Sans oublier les coups de théâtre en Jupiler League et en Eredivisie.

Modififié

Le héros du week-end : Lucas Moura


Après le forfait d’Harry Kane pour la suite de la saison après sa blessure à la cheville contre Manchester City mardi dernier, Tottenham pouvait se faire du souci en vue du quart de finale de C1 retour face aux Citizens, prévu mercredi prochain à l’Etihad Stadium. Mais que les Spurs se rassurent, Lucas Moura est dans une forme étincelante. En balade face à Huddersfield ce week-end, l’ancien attaquant du Paris Saint-Germain s’est offert un joli triplé pour donner de la matière au succès des Lillywhites (4-0). Comment ? Grâce à une monstrueuse frappe croisée du droit d’abord (26e, 2-0), à un enchaînement contrôle dans la course et tir dans la foulée ensuite (87e, 3-0), puis à une nouvelle mine croisée en direction de la lucarne (4-0, 93e). Certes, l’opposition de la semaine sera sans doute plus coriace, mais Lucas démontre qu'il peut être un super patron de soirée.




L’équipe du week-end : FC Séville


Les retrouvailles entre les deux clubs de Séville en Liga étaient annoncées comme bouillantes, elles n’ont vraiment pas déçu dans la pratique. Dans un stade Sánchez-Pizjuán qui attendait un succès du FC Séville face à l’ennemi verdiblanco, les hostilités démarrent très vite avec plusieurs opportunités béticas gâchées par Jesé Rodríguez, sans doute trop individualiste. En réponse, la sanction tombe : Munir El-Haddadi smashe une tête au second poteau et ouvre le score (26e, 1-0). En deuxième période, le Betis recolle au score grâce à Giovani Lo Celso, d’un tir du gauche à la réception d’un centre de Júnior Firpo (55e, 1-1). Mais, dans la foulée, les Palanganas reprennent l’avantage avec le but de Pablo Sarabia, régalé par une passe décisive de Wissam Ben Yedder (59e, 2-1). Poussés par leur public, les locaux inscrivent un troisième but d’une frappe lointaine de Franco Vázquez (64e, 3-1). En dernière bouchée, Cristian Tello plante un magnifique coup franc dans la lucarne (82e, 3-2), mais le FC Séville ne craquera plus. Un très bon coup sur le plan comptable, puisque les hommes de Joaquín Caparrós récupèrent la quatrième place qualificative pour la C1 au détriment de Getafe.




Vous avez raté Beşiktaş JK-Istanbul Başakşehir et vous n’auriez pas dû


Si les quatre clubs majeurs d’Istanbul se rencontraient ce week-end en Süper Lig avec notamment un alléchant Fenerbahçe-Galatasaray, c’est plutôt du côté du Vodafone Park qu’il fallait filer. Dans son enceinte, le Beşiktaş recevait le leader dans le but de lui faire subir sa troisième défaite de la saison. Une mission qui s'est compliquée au moment où Robinho a effectué un superbe appel de balle et poussé le ballon dans le but vide pour mettre les visiteurs en position de force (35e, 0-1). Après une petite samba pour célébrer son onzième but de la saison, l’international brésilien a vu les Aigles noirs prendre les commandes de la partie en deux temps : le capitaine Atiba Hutchison a égalisé à l’affût sur un corner (1-1, 42e), puis l’inévitable Burak Yılmaz d’une reprise de volée en pleine lucarne est venu embraser l’écrin stambouliote (2-1, 52e). Sans solution, Istanbul Başakşehir a été obligé de s’incliner dans une ambiance électrique, et Beşiktaş revient dans le sillage de Galatasaray, tenu en échec par Fenerbahçe le jour suivant (1-1).



La déception du week-end : la Lazio


C’est une rengaine que les supporters de la Lazio connaissent par cœur : toujours bien placé pour la Ligue des champions pendant la saison, mais jamais détenteur d’un billet pour la C1 en fin d’exercice. Ce cru 2018-2019 ne semble pas déroger à la règle, puisque les Romains se sont inclinés dans une rencontre capitale contre l’AC Milan à San Siro (1-0). Tout était pourtant bien parti, avec deux grosses occasions pour Ciro Immobile stoppées par Pepe Reina. Et puis, à dix minutes de la fin, la grosse boulette est arrivée du défenseur Riza Durmisi, venu dégommer Matteo Musacchio dans la surface de réparation laziale. Sans trembler, Franck Kessié a transformé le penalty d’un contre-pied parfait (79e, 1-0). Voilà comment laisser les Lombards reprendre la quatrième place de Serie A. Malchanceuse ou maladroite, cette Lazio ?




La décla du week-end : Michael Verschueren


« Je suis extrêmement déçu. Ça me choque. On doit accepter de perdre. En quarante ans de foot, je n'ai jamais vu ça. Nous perdrons probablement le match 5-0, sans parler des conséquences supplémentaires. Peu importe, le foot sort perdant de ce qu'il s'est passé ce soir. » C’est peu dire que le directeur sportif du RSC Anderlecht en avait gros sur la patate vendredi soir. Déjà dépassés dans le jeu par son rival du Standard de Liège alors qu’il perdait 2-0 dans cette quatrième journée des play-offs de la Jupiler League, les Mauves se sont fait lâcher par une frange de leurs supporters issus du parcage visiteur. Résultat ? Deux interruptions du match liés à des lancers de fumigènes sur la pelouse, et une rencontre arrêtée au bout d’une demi-heure avant d’attendre la sanction sportive et financière pour les Bruxellois. Clairement, le football belge n’avait pas la frite ce week-end...


Le but du week-end : Kingsley Coman


Si l'ancien Parisien s’est écharpé à l’entraînement avec Robert Lewandowski la semaine dernière, cela n’empêche pas l’international français de marquer. La fusée bavaroise s’est donc offert un doublé dans la victoire du Bayern Munich contre Düsseldorf (1-4), avec notamment ce centre-tir pour ouvrir le score. Peut-être que Thomas Müller avait peur de contrarier le loustic. Coman ouragan.





Et sinon...


Dortmund s’impose contre Mayence grâce à un doublé de Jadon Sancho (2-1). De quoi prévenir le Bayern Munich que la bataille pour le titre sera féroce jusqu’au bout.




Antoine Griezmann a inscrit son dix-neuvième but de la saison en Liga pour ouvrir le score face au Celta de Vigo d’un magnifique coup franc. Et voilà comment lancer la victoire de son Atlético de Madrid face aux Galiciens (2-0).



La Juventus chute pour la deuxième fois de la saison de Serie A contre la SPAL, et retarde un huitième titre de champion d’Italie consécutif (2-1). Vous avez dit monopole ?

Un doublé de Raheem Sterling, un but de Gabriel Jesús : en trois actes, Manchester City est parvenu à mettre la pression sur Liverpool à Selshurst Park contre Crystal Palace (1-3).


Du coup, Liverpool a répondu du tac au tac en battant Chelsea à Anfield Road (2-0). Deux buts de Sadio Mané et Mohamed Salah, auteur d’une frappe lointaine pleine de pureté du pied gauche.


L’Ajax Amsterdam s’est baladé à domicile contre l’Excelsior avec un triplé du légendaire Klaas-Jan Huntelaar (6-2), mais perd Frenkie de Jong sur blessure aux ischio-jambiers, remplacé dès la vingt-quatrième minute de jeu. Et la Juve s’en frotte les mains...

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible

il y a 55 minutes Le récap de la #SOFOOTLIGUE il y a 1 heure QSI dans la short-list pour racheter Leeds 36
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
il y a 7 heures Offre spéciale : abonne-toi à SO FOOT à partir de 13 euros ! 1