Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Un supporter du PSG raconte son agression subie à Bordeaux

Modififié
Un récit glaçant.

La semaine dernière, le PSG a perdu ses premiers points à Bordeaux (2-2) en Ligue 1. Un résultat largement passé au second plan pour Éric, ses deux fils de 22 et 18 ans et un ami. Ces supporters parisiens s'étaient rendus au Matmut Atlantique pour soutenir leur équipe. Seulement, la soirée a tourné au cauchemar.


Avant le match, ils se sont retrouvés dans une zone remplie de supporters bordelais et se sont fait violemment agresser par une vingtaine de personnes. « Ça s’est fait en quelques secondes. Il y en a un qui a pris l’écharpe de mon fils, je me suis interposé et c’était parti, raconte Éric, commercial près de Toulouse, dans Le Parisien. Ils nous ont sauté dessus, ils étaient une vingtaine. On a essayé de se défendre, mais c’était impossible. » Résultat : Éric est toujours hospitalisé à Bordeaux, souffrant de multiples fractures et attendant une nouvelle opération.

« On aurait pu crever, déplore-t-il. Mon fils aîné a également écopé d’un jour d’ITT, il est marqué au visage et est suivi psychologiquement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver. Je dis tout cela pour que ça ne se reproduise plus. » Contacté par le quotidien francilien, le club bordelais n'a pas souhaité faire de commentaires sur sa sécurité, ajoutant que la victime était ivre au moment des faits. Sa réponse : « Oui j’avais bu des bières. Mon taux était de 1,2 g à l’hôpital, mais si c’est la seule excuse contre cette violence... » CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi

il y a 1 heure Cenk Şahin « libéré » par Sankt Pauli après avoir soutenu l'armée turque 19
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 Hier à 15:44 QSI dans la short list pour racheter Leeds 64