Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // FC Valence-FC Séville (0-0)

Un Séville sans jambes gratte un point à Valence

Fatigué, le FC Séville n'avait pas le coffre physique nécessaire pour faire mieux qu'un match nul à Valence (0-0). Heureusement pour les spectateurs, Zaza et Jovetić étaient là pour leur offrir quelques frissons.

Modififié

FC Valence 0-0 FC Séville



Disciple de Marcelo Bielsa, Jorge Sampaoli possède énormément de points communs avec l’entraîneur argentin. Amoureux du beau jeu et des marathons, les deux hommes usent physiquement leurs joueurs qui terminent souvent la saison sur les rotules. Ainsi, à la manière de la saison de Bielsa à l’OM, le FC Séville connaît une deuxième partie de championnat bien plus difficile. En lutte pour le titre en décembre dernier, les Andalous sont désormais relégués à treize points du leader merengue et ont quitté la Ligue des champions en huitièmes de finale en s’inclinant face à Leicester. Fatigués, les Sévillans ont une nouvelle fois livrés une rencontre assez terne ce dimanche après-midi. Seul Stevan Jovetić semblait avoir du feu dans les jambes. Peut-être parce qu’il est arrivé durant le mercato hivernal...

Jovetić sur le poteau, Mariano sur la ligne


En bagarre avec l’Atlético de Madrid pour la médaille de bronze, le FC Séville se devait de revenir de Valence avec les trois points après la victoire des Colchoneros face à Osasuna (3-0). Pour réussir pareille mission, l’entraîneur andalou, Jorge Sampaoli, confie les commandes offensives de son 4-2-3-1 à Joaquín Correa, laissant Wissam Ben Yedder sur le banc. Le FC Séville galère à déployer son jeu face à des Valenciens au sourire retrouvé depuis l’installation permanente de Voro sur le banc. Insouciants, les coéquipiers d'Eliaquim Mangala s’amusent à courir dans tous les sens pour empêcher les relances adverses.

Une tactique qui aurait pu s’avérer payante si Sergio Rico, sur une demi-volée des vingt mètres de Fabián Orellana (12e), ou Mariano, qui repousse calmement sur sa ligne une tête à bout portant de Munir El Haddadi (23e), n’en avaient pas décidé autrement. Capable aussi de souffrir, Séville patiente tranquillement en attendant son heure pour piquer. Une piqûre qui arrivera sur le premier ballon de Stevan Jovetić, entré en jeu à la place de Vitolo, souffrant. Malheureusement pour les supporters andalous, la frappe croisée de l’attaquant monténégrin rebondit sur le poteau de Diego Alves, soulagé (16e).

Zaza et Jovetić se rendent coup pour coup


Adepte des gueulantes sur le bord de la touche ou dans le vestiaire, Jorge Sampaoli a dû lever la voix durant la pause. Ainsi, les Andalous reviennent sur la pelouse avec des velléités bien plus offensives. Bien que l'idée de jouer soit alors présente dans l'esprit des coéquipiers de Steven N'Zonzi, les jambes ne répondent pas vraiment. Heureusement pour eux, celles de Stevan Jovetić sont, elles, bien en place. Peu aidé par ses potes, l'ex-attaquant de l'Inter enchaîne les courses sur le front de l'attaque, mais manque de réussite sur ses rares tentatives (56e et 61e).


Arrivé lui aussi durant le mercato hivernal, Simone Zaza n'a, lui non plus, pas ménagé ses efforts de l'autre côté de la pelouse. L'attaquant valencien aurait d'ailleurs pu bénéficier d'un penalty sur cette faute de Clément Lenglet dans la surface de réparation (54e). Un Clément Lenglet qui a vécu un cauchemar au marquage de l'attaquant italien, qui a souvent pris le dessus sur lui. Heureux de ce point face au FC Séville, Valence calme alors le jeu et laisse défiler le chronomètre. Usés, les Andalous acceptent alors ce match nul qui ne les arrange pourtant pas vraiment au classement.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1 Hier à 15:00 Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 3 Hier à 13:01 La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 16 Hier à 11:32 Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 66
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur