Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 57 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un mardi progressif sur le marché des transferts

À seulement deux jours de la fermeture du mercato anglais, les choses ont avancé... un peu. Avec notamment un Laurent Koscielny abandonnant la Premier League pour Bordeaux, un Philippe Coutinho annoncé à Arsenal, un Wayne Ronney de retour aux affaires en Angleterre, un Yusuf Yazıcı venant renforcer l'attaque de Lille et un Bixente Lizarazu en mode Koh-Lanta.

Modififié

Ils ont (enfin) embrassé leur nouveau maillot

Wayne Rooney de retour aux affaires, en Angleterre


C'est un un joli pari sexy, que s'offre Derby County. Évoluant en deuxième division anglaise, le club va pouvoir compter sur le légendaire Wayne Rooney. Sur le terrain ET sur le banc de touche puisque le Monsieur débarque en tant que joueur-entraîneur adjoint, histoire de filer un coup de main et un peu de son expérience britannique au coach Phillip Cocu. Mais il va falloir patienter : l'attaquant n'arrive qu'en janvier.

L'ASSE officialise Miguel Trauco


Départ Flamengo, atterrissage Saint-Étienne. La différence environnementale des deux lieux devrait réclamer un petit effort d'adaptation au Péruvien Miguel Trauco, mais les Verts en sont persuadés : leur neuvième recrue va faire le taf, au poste de latéral gauche.



Il a (enfin) ôté son ancien maillot

Bojan Krkić et Stoke, c'est fini


Constamment attendu, trop peu vu. Cela faisait cinq années que Bojan Krkić avait rejoint Stoke City, et bien davantage qu'il n'était pas à la hauteur de ses promesses de début de carrière. Prêté à deux reprises (à Mayence, et à Alavès), l'Espagnol a donc quitté son ex. C'est sans doute mieux comme ça.



Le projet intéressant du jour


Il ne manque plus que la visite médicale, et Laurent Koscielny sera un Girondin. À 33 ans, le défenseur central quitte donc Arsenal où il était encore titulaire pour Bordeaux. La Premier League, pour la Ligue 1. Le cinquième du championnat anglais, pour le quatorzième du championnat français. Le finaliste de la C3 2019, pour le finaliste du Trophées des Champions 2013. L'Europa League, pour la Coupe de la Ligue.


Et c'est lui qui l'a absolument voulu, à en croire les propos du fameux « proche » cité par 20 Minutes : « Franchement, Koscielny a été incroyable, il croit fort au projet. » Franchement bis, il est facile de comprendre pourquoi la source a souhaité rester anonyme.


Pourquoi Philippe Coutinho doit signer à Arsenal


Les rayures, ça ne lui réussit pas. Voyez plutôt : dans sa carrière, Philippe Coutinho a montré toute l'étendue de son talent en portant le maillot rouge uni à Liverpool et la tunique entièrement jaune du Brésil. À l'inverse, le Sud-Américain a déçu au sein d'une Inter colorée en noir et bleu et n'a pas énormément brillé chez un Vasco de Gama noir et blanc ni en défendant les lignes bleues et blanche de l'Espanyol ou le combiné bleu/grenat de Barcelone. Non, ce qu'il lui faut pour retrouver son meilleur niveau est évident : un costume d'une unique teinture. Voilà pourquoi le prêt évoqué à Arsenal ne serait pas une mauvaise idée, au moins pour les matchs disputés à domicile. En lui ôtant, évidemment, les manches blanches. Oui, on veut Philippe en Marcel.


La photo de vacances



Bixente Lizarazu, ancien footballeur et expert du ballon rond en mode Koh-Lanta. Pas de transfert de chaîne, mais transfert d'émission ?

À ce prix-là, Lille aurait pu s'acheter...


16,5 millions d'euros pour un milieu de 22 ans nommé Yusuf Yazıcı, qui a beaucoup joué (une centaine de matchs) mais peu marqué (une vingtaine de buts) avec Trabzonspor et qui ressemble davantage à Enzo Crivelli qu'à Edinson Cavani, ça peut sembler beaucoup. Surtout quand avec ce pognon, on peut aller au restaurant pour s'enfiler 24 876 welsh XXL en plat de résistance accompagnés de 58 bouteilles de Romanée Conti Grand Cru (le vin le plus cher du monde, au 10 janvier 2019) et de 65 679 tartes au Maroilles en dessert (en dessert, oui). Sans oublier les 54 314 chicons-gratin en entrée (en entrée, oui) et les 166 666 gaufres à la vergeoise pour le goûter, avant d'aller roupiller au stade Pierre-Mauroy dont on sera propriétaire à hauteur de 2,5%. Miam.


Le 6 août 2010 : Dieumerci Mbokani faisait frissonner Monaco


Il y a neuf ans, la majorité des médias de sport font le même jeu de mot : « Dieumerci, Monaco a son attaquant » . À l'époque promis à un énorme avenir et pisté par Liverpool ou Hambourg, le Congolais du Standard de Liège signe à l'ASM pour sept millions d'euros (une grosse somme, à cette période) expliqués par une hype assez surprenante.


Bien entendu, l'histoire d'amour ne décolle jamais vraiment et le bonhomme dispute... onze matchs, pour un seul pion. Dès l'hiver, le gamin né en 1985 est mis de côté et appelé à se trouver un nouveau point de chute. Suivront de nombreux voyages dans différent pays, et des prestation sans trop de folie.


Le point UNFP du jour


Saint-Étienne, Séville, Olympique Lyonnais, Troyes et Caen. Pas si mal, ce curriculum vitæ. Il appartient à Mouhamadou Dabo, libéré par le Stade Malherbe après la descente du club en Ligue 2. Sauf qu'en l'observant de plus près, chacun pourra s'apercevoir que le défenseur n'a disputé qu'une petite dizaine de rencontres en l'espace de... trois saisons.


Cela ne signifie pas obligatoirement que le joueur de 32 piges est définitivement cuit, et qu'il ne peut pas rendre quelques services en Ligue 1 ou en Ligue 2 - voire en National -. Pourquoi ne pas tenter le coup, en proposant par exemple un salaire en fonction de parties jouées pour assurer ses arrières ?


Et pendant ce temps-là, au FC Saint-Riquier


Édouard Larzet, 21 ans et coach du club : « L’équipe A évolue en R3, la B en D4 et la C en D5. Cette saison, l’entraîneur de la A Mathieu Vallois est parti. Du coup, je reprends l’équipe première et la responsabilité technique du club. Au niveau du staff, Gaetan Bettefort - un joueur senior de ma génération - sera mon adjoint. Il a fait l’intérim dans ce début de préparation, et j’ai été satisfait du duo que je forme avec lui. Alors, je lui ai proposé de continuer l’aventure. Niveau joueurs, on a pas mal de mouvements et beaucoup de départs ou arrêts. Il reste à peu près 35 seniors pour trois équipes, on a une petite quinzaine de recrues environ et huit jeunes U18 qui passent seniors. Le nom des recrues ? Florian Mongin et Alexandre Leroy (US Abbeville), Nicolas Demarest et Luc Blondin (Miannay), Florian Lassechere et Jordan Thellier (Mareuil Caubert), Axel Guichon (Harondel), Edwin Dufrene (Hesdin), Felicien Bart (Le Boisle), Theo Farcy, Alexandre Arquinet et Stephen Quaillet (Ailly Vauchelles), Quentin Joly (Quesnoy-le-Montant) et Gautier Hamard (libre). C'est un nouveau projet, qu'on met en place. On voulait un recrutement jeune, de qualité et de mecs qui connaissent les valeurs du club et qui sont prêts à s’investir. Les cadres sont restés et vont gérer les plus jeunes, ce qui donne une bonne osmose pour le moment ! Les U18 se sont également bien intégrés. Chez nous, il n'y aucun mercenaire. Aucune prime, rien ! Que de la passion et des valeurs, au centre de tout ! Je sais que je peux aller à la guerre avec ce groupe, ils ont le club dans la peau. D'ailleurs, c’est pour cela que l’on est allé chercher ces mecs-là. Le recrutement est terminé à 95%, l’objectif était de voir le plus rapidement possible où nous pouvions aller et avec qui ! »

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Paul-Georges Ntep débarque à Keyserispor 15
Hier à 17:05 Shaun Wright-Phillips raccroche les crampons 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Sidibé, nouveau départ