Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un mardi brûlant sur le marché des transferts

Angers a d'ores et déjà réussi le gros coup de ce mercato, Séville continue ses emplettes, Monaco fait ses petites affaires en Bretagne et un latéral algérien s'apprête peut-être à réveiller le Vésuve. Bref, chaleur sur le thermomètre et dans les fluctuations du mercato.

Modififié

  • Ils ont embrassé leur nouveau maillot
  • Djilobodji bouge en Turquie


    Si le Papy avait rendu quelques services à Dijon en 2017-2018, son court passage guingampais restera lui comme un bon gros flop (quatre apparitions en Ligue 1 en quatre mois). Libre, l'ancien Canari met les voiles direction le sud de la Turquie, où il enfilera la liquette du Gazisehir Gaziantep.

    Nemanja Gudelj dixième recrue du FC Séville


    Monchi va chercher ses pépites jusqu'en Chine. À 27 ans, l'international serbe Nemanja Gudelj (Guangzhou Evergrande), prêté cette saison au Sporting, renoue définitivement avec le Vieux Continent. ¡ El décimo !

    Adriano (le faux) rentre au bercail


    Encore un Adriano qui ne signera probablement jamais au Havre. Ancien soldat du Barça, le défenseur quitte le Beşiktaş et rentre au Brésil pour s'engager à l'Atlético Paranaense.

    Et Filipe Luis aussi


    Après 14 ans en Europe, dont 8 à l'Atlético, le défenseur de 33 ans s'est mis d'accord avec Flamengo. Sa petite tignasse nous manquera.

    Moimbé en MLS


    American Dream pour lui. Après une année de Ligue 2 à Nancy, le gaucher formé aux Girondins traverse l'Atlantique et va découvrir la MLS avec le Minnesota United FC. Si vous n'aviez jamais vu de compil' des skills de Wilfried Moimbé, régalez-vous.

    Paul Nardi à Lorient

    Le trafic monégasque tourne bien. Après avoir fait l'objet de multiples prêts, dont le dernier au Cercle Bruges, le portier français Paul Nardi pose ses bagages à Lorient, les Merlus ayant lâché un million et demi. De la concurrence pour Illan Meslier ?

    Et Samuel Grandsir à Brest


    Le trafic monégasque tourne vraiment bien. Dans le même temps, Samuel Grandsir est lâché pour un an dans le Finistère, chez le promu. Et si c'était l'année où il explosait vraiment ?



  • Le projet intéressant du jour

  • Le bon mot du jour nous est offert par le néo-Rennais Jérémy Morel, qui a décidé de renouer avec sa Bretagne au retour de la CAN : « J’avais d’autres propositions. Il a fallu regarder toutes les propositions qui m’étaient offertes. J’ai eu cette chance-là de pouvoir choisir, ce n’est pas forcément tout le temps le cas. J’ai pu peser le pour et le contre. La participation en Ligue Europa a joué, mais il n’y a pas que ça. Pour moi, toutes les conditions étaient réunies à Rennes. J’ai envie de faire partie de ce projet-là, de continuer à faire évoluer le club en apportant l’expérience que j’ai pu avoir dans mes clubs précédents. »



  • Pourquoi Ramy Bensebaini doit signer au Napoli

  • France Football l'écrivait lundi : Naples, qui vient de signer le Macédonien Elif Elmas, aurait également inscrit le nom de l'Algérien sur sa check list. Il faut dire que le latéral très street du Stade rennais a vécu une grosse saison. C'est simple, tout ce que l'Algérien a touché depuis trois mois s'est transformé en or, ou presque : 48 ans de disette pour le SRFC ? La Coupe de France a été soulevée fin avril au Stade de France, le bon Ramy ayant fait le taff dans son couloir et inscrit l'avant-dernier tir au but des siens. 29 ans que l'Algérie ne s'était pas hissée sur le toit de l'Afrique, ni même en finale de la CAN ? Le gaucher a eu un rôle prépondérant dans le parcours frisson et le succès final des Fennecs. Alors la voilà, la recrue parfaite pour les Partenopei, qui traînent depuis des années leur image de losers magnifiques. Et tant pis si Mönchengladbach est aussi sur le dossier.


  • La photo de vacances


  • Corse et havre : pas de doute, Gaëtane Thiney attend la reprise de la Ligue 2 et l'Ajaccio-HAC de vendredi.



  • À ce prix-là, Angers aurait pu s'offrir...
  • Les Bianconeri du Maine-et-Loire viennent d'officialiser l'arrivée de ce diable de Sada Thioub, pour un transfert estimé à 3,5 millions selon L'Équipe. Avec ce pactole, le SCO aurait pu s'offrir 105 sacs en peau de croco de chez Céline + 200 mètres carré de dalle (angevine) chez Casto + 45 fois la retraite de Jean-Pierre Jouyet + 525320 brumisateurs d'eau minérale naturelle. Oui, c'est la canicule même à Angers.



  • Le 23 juillet 2004 : Tim Cahill signe à Everton
  • Les Toffees enregistrent l'arrivée de l'Australien Tim Cahill en provenance de Millwall, où le milieu offensif/attaquant avait commencé à se faire un nom en deuxième division. On a déjà hâte de voir son association avec le crack local Wayne Rooney. À moins que ce dernier décide d'aller se perdre à Manchester United comme chuchoté ici et là depuis quelques semaines...


  • Pendant ce temps-là, à Nouan-le-Fuzelier/Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher)
  • Stephen Debord, entraîneur-joueur de l'équipe fanion de l'AS Nouan Lamotte (D1) : « Le plus important était de conserver notre groupe, c'est mon principe tous les ans, ça fait trois ans qu'il reste quasiment inchangé et tout le monde s'était engagé à rester. C'est bien aussi d'amener un peu de concurrence parce qu'on sait que les joueurs en ont besoin pour se dépasser. La difficulté qu'on a, c'est que, géographiquement, on est un peu au milieu de rien, c'est un peu compliqué de faire venir des joueurs. On a eu des joueurs qui m'ont appelé et qui voulaient venir, mais ce sont des joueurs qui ne pouvaient venir que le dimanche, ne pouvaient pas venir aux entraînements... Finalement, il n'y a eu qu'une arrivée, Will Cosnard, un milieu plutôt défensif d'une équipe voisine, Chaumont-sur-Tharonne. Il connaît déjà pas mal de joueurs, donc il devrait bien s'intégrer. Il jouait plus bas, en troisième division, mais il survolait un peu le championnat depuis quelques années et il avait envie de rejoindre le club.

    Il y a toujours un peu d'animosité entre clubs amateurs, et nous, en toute modestie, on est un peu le club phare du coin. C'est toujours compliqué d'aller chercher des joueurs parce qu'on passe un peu pour le méchant. J'essaie toujours de prévenir le club en question avant que le joueur signe, d'envoyer un petit message ou d'appeler le président et l'entraîneur. Là, ils ne m'ont pas répondu. L'idée était de faire un mercato intelligent, si on peut parler de mercato. Je suis aussi milieu de terrain, et je veux prendre un peu de recul pour me concentrer sur mon rôle d'entraîneur, surtout qu'on monte d'un niveau cette année. On va aussi travailler davantage sur l'intégration des jeunes, car c'est l'avenir tout simplement. Et il y a souvent des U17 ou U18 qui partent dans des clubs autour d'Orléans ou Romorantin entre autres, donc l'idée est de créer plus de lien avec eux pour leur donner envie de rester et leur permettre de s'aguerrir auprès des seniors. À ce titre il y a un ou deux jeunes, dont un qui était parti dans un club voisin et qui revient au club, qui intégreront sûrement le groupe suivant comment se passe le début de saison.
     »


  • Cahier critique

  • À bien observer la vidéo réalisée ce mardi par l’Amiens SC, on se dit que Maurice Pialat avait finalement raison : le cinéma français, enfermé dans l’ornière de la Nouvelle Vague, ne produit plus rien que de tristes reliques inabouties d’un âge d’or à jamais englouti. À l’image de leurs confrères stéphanois, les cinéastes amiénois ont fait le pari de la caméra portée, des décors naturels et de la pérégrination plus ou moins urbaine. Et au même titre que la vidéo de présentation de Denis Bouanga chez les Verts, le pari est perdu. L’audace matérielle ne pardonne en aucun cas la misère plastique, c’est-à-dire la maladresse dans la composition du plan, telle qu’elle s’incarne dans l’irruption de l’ombre du cameraman dans le bas du cadre au début du film. Elle ne justifie pas non plus l’inconséquence dynamique : l’insertion fantaisiste de zooms et de panoramiques superflus, juxtaposés à des ersatz de coupes caricaturales au montage, n’apporte rien qu’une profonde incompréhension. C’est cette cuisine insipide et sempiternelle que nous ressert avec complaisance le cinéma français, si bien que l’on ne peut s’empêcher de contempler avec envie le paysage cinématographique russe ou sud-coréen, peuplé de Serebrennikov, Zviaguintsev ou Lee Chang Dong. Nos yeux usés se contenteront aujourd’hui de l’apparition de Christophe Jallet : au moins le déclin a-t-il un visage sympathique. VLU



    Par Jérémie Baron, Avec Valentin Lutz Propos de SD recueillis par JB, ceux de Morel tirés du Télégramme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi 1
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur