Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un mardi amorphe sur le marché des transferts

Frenkie et Kevin, Teikeu et Kasper, Stephan et Rimane... Qu’importent les allitérations en k ou les rimes suffisantes, cela n’a pas suffi à réveiller le mercato. C’est un mardi amorphe sur le marché des transferts.

Modififié

Ils ont embrassé leur nouveau maillot


  • Stephan Lichtsteiner se pose à Augsbourg

    Rubin Lichtsteiner. Libre depuis la fin de son contrat avec Arsenal, l’ancien joueur du LOSC et de la Juve Stephan Lichtsteiner rebondit avec le club allemand d’Augsbourg. L’international suisse de 35 ans s’est engagé pour une saison et découvrira l’an prochain la Bundesliga. Un transfert complètement WTF.


  • Rimane passe du PSG à l’AFC Hermannstadt

    Rimane power. Le défenseur Kévin Rimane, qui évoluait ces dernières années avec la réserve du PSG et qui avait été prêté au NK Istra en février dernier, repart pour l’Est. Il s’est en effet engagé avec le club roumain de l’AFC Hermannstadt, en Transylvanie.



    Le projet intéressant du jour


    Laurent Koscielny a disputé son premier match sous les couleurs bordelaises ce samedi (contre Montpellier, 1-1). L’occasion rêvée pour parler de projet, évidemment. « J'espère que ma venue apportera du positif d'abord au groupe, pour apporter mon expérience, mon leadership et mon état d'esprit, et donner l'opportunité à certains joueurs de faire le choix de venir avec nous. On a un projet qui est cohérent, on veut y aller petit à petit. On ne fanfaronne pas. On est ambitieux, mais humble » , a-t-il expliqué au micro de Canal +. Un projet qui consiste surtout à signer quatre ans de contrat. Et quand on a 33 ans, c’est assez inespéré.




    Pourquoi Draxler doit signer à Schalke 04


    Puisque les retours sont à la mode, à Julian Draxler d’en profiter. En situation d’échec au Paris Saint-Germain où il enchaîne les contre-performances, l’Allemand devrait mieux quitter la capitale française avant que son passage ne soit définitivement rangé dans la catégorie des flops. Revenir là où il s’est révélé, dans un environnement qu’il connaît parfaitement et sans pression sur le plan sportif, c’est tout ce qu’il peut arriver de meilleur à l’ailier de la Mannschaft. À terme, Draxler ne devrait même plus avoir sa place dans l’entrejeu, où Paris a recruté Herrera et Gueye. Son avenir semble encore davantage bouché sur les ailes où Mbappé, Di María et éventuellement Sarabia (sans parler de Neymar) partent avec une longueur d’avance. Allez Julian, ne gâche pas tout, et quitte la vie parisienne, il est encore temps.


    La photo de vacances


    Voir cette publication sur Instagram

    Te quiero mucho

    Une publication partagée par Frenkie de Jong (@frenkiedejong) le


    Frenkie de Jong a déjà repris la saison avec le Barça, mais vu la première prestation des Blaugrana, le Néerlandais se croit toujours en vacances.


    Le 20 août 2004, Xabi Alonso signait à Liverpool


    You will never walk Olé. Liverpool vient d’enrôler pour 16 millions d’euros le jeune milieu défensif de la Real Sociedad Xabi Alonso. Les Reds se sont fortement « ibérisés » au cours de l’été : le joueur de 23 ans rejoint sur les bords de la Mersey Luis García, arrivé de Barcelone au début de l’été ainsi que le nouveau technicien de l’équipe, Rafael Benítez. Au milieu, ce dernier pourra également compter sur Steven Gerrard, convoité par Chelsea et qui a cependant annoncé qu’il resterait dans son club formateur. Assez pour rebondir après des saisons en demi-teinte ?



    Point UNFP


    Malgré des dernières années minées par des blessures aux genoux, Giuseppe Rossi, 32 ans, reste un attaquant de talent qui ne demande qu’à faire trembler les filets. Avare de but lors de son passage à Villarreal (2007-2013), l’espoir italien claque 82 réalisations en 191 matchs et devient le meilleur buteur du club. Giuseppe a eu l’audace de faire oublier deux grandes icônes du Villarreal, Diego Forlán et Juan Roman Riquelme, rien que ça. Expert en retournement de situation, Rossi sauvera Parme de la relégation en 2007, et sera acquitté de son test anti-dopage positif en 2018. Il est actuellement à l’entraînement avec Manchester United, et son ancien coéquipier et entraîneur Ole Gunnar Solskjær a déclaré : « On l'aide à se remettre en forme avant qu'il ne prenne un nouveau départ. Si des équipes sont intéressées, elles devraient faire vite. » À noter qu’il a la même nationalité que le propriétaire d’un club qui cherche depuis 2016 un grand attaquant, là aussi un pari sur l’expérience pourrait être tenté.




    Pourquoi tant de hype sur Kasper Dolberg ?


    Avec ses nouveaux propriétaires pleins aux as, Nice s’enflamme. Et il se murmure que Kasper Dolberg débarquera prochainement sur la promenade des Anglais. En dépit de stats impressionnantes - onze buts l’année dernière - Dolberg souffre d’un manque d’ambition chronique. Alors oui, l’attaquant aux cheveux blonds a crevé l’écran lors de l’épopée européenne de l’Ajax en Ligue Europa en 2017, mais pendant le périple qui a vu ses camarades se hisser jusqu’en demi-finale de Ligue des champions, il était où, Kasper ? À l’infirmerie. Alors oui, il a aussi reçu le prestigieux prix Cruyff en 2017, mais lorsque les grosses écuries viennent le chercher pour plusieurs dizaines de millions, il était où, Kasper ? Dans la presse, à déclarer : « City, la marche est trop haute ? L’important c’est de continuer à jouer parce qu’on ne sait pas de quoi est fait le futur. » Bingo ! On ne saura jamais de quoi sera vraiment fait le futur de Kasper Dolberg, parce que c’est presque déjà un joueur du passé.


    Cahier critique


    Faire ses adieux au cinéma est un exercice complexe : certains, comme Sergio Leone avec Il était une fois en Amérique ou Elia Kazan dans Le Dernier Nabab, l’ont réussi, comme le dirait Hugo, avec une grâce éperdue, grandie de toute la hauteur de la mort acceptée. Mais par définition, aucun n’est jamais revenu. C’est pourtant une telle prouesse qu’ont réalisée ce mardi les cinéastes du FC Sochaux-Montbéliard en faisant revenir d’entre les morts la figure iridescente d’un inconnu magnifique : le formidable Adolphe Teikeu, acteur maudit, mais ô combien romantique s’il en est. Les choix de mise en scène, qui ne sont rien d’autre, faut-il le rappeler, que le rapport de l’organisation du plan à l’espace, structurent le cadre fixe à la manière des plus belles merveilles du Free Cinema, invoquant le réalisme à la manière d’une psalmodie incantatoire. L’audace des réalisateurs consiste précisément à ne proposer, pendant les premiers instants du film, que la figure du personnage signant son contrat, avant de lui faire prononcer ces mots, d’une puissance redoutable et intemporelle : « Salut, c’est encore Adolphe Teikeu.  » A-t-on jamais rêvé d’une plus belle annonce de retour ? La résurrection est un exercice de style, Sochaux l’a fait sien. « Mon cercueil sera ta renaissance » , écrivait Melville. N’en déplaise aux tenants de l’opium du peuple, le cinéma n’est pas mort. Les critiques, elles, n’en viendront jamais à bout. Cinéma-souvenir, caméra-renaissance.



    Par la rédaction de sofoot.com
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible

    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur