Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Un journaliste espagnol compare Dembélé à un autiste

Modififié
La comparaison de trop.

Carlos Martínez a défrayé la chronique ce week-end. Pendant la rencontre entre le Barça et le Real Madrid, ce journaliste espagnol de la chaîne Movistar Plus a comparé Ousmane Dembélé à un autiste à la suite de sa performance contrastée.


Son commentaire a rapidement créé la polémique sur les réseaux sociaux, les internautes rappelant au journaliste que l'autisme était un trouble du comportement et, par conséquent, que sa comparaison était totalement irrespectueuse. Un utilisateur de Twitter a directement pris à partie le journaliste en l'invectivant : «  Mon fils est atteint d'autisme. Pourriez-vous utiliser un autre commentaire à une autre occasion pour dire qu'un joueur est apathique ? » Conscient de sa bourde, Martínez s'est aussitôt excusé en reconnaissant que ses propos étaient offensants et déplacés.


Laissez-le se ramener tranquillement en retard à l'entraînement, bordel. MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 14 minutes Horoya AC : Patrice Neveu limogé 1 il y a 24 minutes En Copa Sudamericana, une équipe bolivienne tire 54 fois au but... et perd 5
Hier à 17:59 La Fifpro réclame des remplacements temporaires 51 Hier à 17:48 Un nouveau format pour la Ligue des champions à l'étude 158