Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Un joueur victime du racisme au Pérou

Modififié
Et oui, aussi inattendu que cela puisse paraître, il y a du racisme au Pérou.

Dimanche, lors de la rencontre opposant le Real Garcilaso et Cienciano Cusco, des supporters de Cusco ont agressé la mère d'un joueur du club rival. Jhoel Herrera, 34 ans, a ainsi été victime d'insultes racistes pendant le match. Sa mère, indignée par de tels actes, est allée s'expliquer avec les « hinchas » avant de se prendre une gifle. Tout ça le jour de la fête des mères, la classe.

« Nous condamnons fermement et rejetons ce nouveau cas de racisme dans le football péruvien » , a déclaré le responsable de la Fédération péruvienne de football, Renzo Sanguinetti. La fête ne s'est pas arrêtée là, puisque des heurts se sont déroulés entre la police et les supporters à la fin du match.


En mars dernier, déjà, le Panaméen Luis Tejada du club Juan Aurich avait quitté le terrain en cours de match, après avoir été la cible de cris de singe par ce même groupe de supporters. Enfin, si on peut appeler ça comme ça.
GF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure La Martinique participera à la Gold Cup 2019 1 il y a 3 heures Un Français crée des protèges-tibias connectés 15
il y a 3 heures C'est terminé entre Van der Wiel et Toronto 12
À lire ensuite
Mascherano et les Allemands