Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Mönchengladbach-Dortmund (1-2)

Un Dortmund réaliste s'adjuge le Borussico

Plus réaliste que le Borussia Mönchengladbach, le Borussia Dortmund a bien préparé son huitième de finale retour de Ligue des champions face au PSG et s'est imposé (1-2) grâce à des buts d'Hazard et Hakimi. Les hommes de Lucien Favre reviennent provisoirement à un point du Bayern Munich.

Modififié

Borussia Mönchengladbach 1-2 Borussia Dortmund

Buts : Stindl (50e) pour Gladbach // T. Hazard pour Dortmund (8e) et Hakimi (71e) pour Dortmund

On ne sait pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour Paris, mais c'est suffisamment rare pour être souligné : Erling Håland n'a pas marqué, ce samedi, à l'occasion du duel des Borussia. L'homme aux neuf buts en sept matchs de Bundesliga n'a pas pour autant oublié d'être décisif, en offrant sa première passe décisive dans le championnat allemand à un Thorgan Hazard renversant sur l'ouverture du score. Puis, en restant au sol après un duel aérien avec Ginter, générant un léger moment de flottement dont Hakimi a su profiter pour donner la victoire à Dortmund, nouveau dauphin du Bayern Munich, sur la pelouse de Mönchengladbach (1-2).

Bensebaini, football total


À quatre jours du déplacement au Parc, Lucien Favre choisit de ne pas choisir entre le topspiel de la 25e journée et le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le PSG. Excepté Sancho, laissé sur le banc, et Reus, toujours pété, le technicien suisse sort ainsi toute la cavalerie sur la pelouse du Borussia-Park. Une cavalerie pour le moins timide en début de partie, où Bürki veille heureusement au grain sur cette tentative de lob de Lainer, plus saignant que Guerreiro dans la surface (6e). Un tournant : une grosse minute plus tard, Hazard casse l'ambiance et l'élan des hommes de Marco Rose. Pourtant désaxé après un contrôle trop long, l'international belge voit trois défenseurs adverses mordre dans sa feinte, avant de mettre, du gauche, le ballon hors de portée de Sommer (0-1, 8e).


Groggy, Gladbach rétorque au quart de l'heure de jeu, Bensebaini passant à deux doigts de l'égalisation après avoir pris le meilleur sur Hakimi, sur une ouverture d'Hofman. Passée juste à côté de la cage de Bürki, la tentative de l'Algérien a le mérite de relancer les Poulains, une nouvelle fois menaçants sur un débordement de Pléa (22e). À l'origine et à la finition de l'action, conclue par un hommage manqué à Rabah Madjer, Bensebaini est jusqu'à la demi-heure de jeu le seul, côté Fohlen, à amener un peu de danger. Fou ? Pas autant que ce bloc de l'arbitre sur l'ancien Rennais, ou que cette sortie kamikaze de Sommer, qui dézingue le malheureux Denis Zakaria qui ne demandait qu'à couvrir le ballon (30e). Pas de quoi doucher l'enthousiasme des Rhénans. Jusqu'ici timide, Alassane Pléa enroule une frappe qui lèche le poteau de Bürki, sur une action où Stindl est toutefois hors jeu (38e), avant d'obliger le portier suisse à se détendre sur un service de Stindl (40e).

Pléa, la passe de sept


À défaut de planter, l'international français sait aussi donner des caviars. Et le prouve en remisant intelligemment un corner de la gauche pour Stindl, buteur de près, et ainsi signer sa septième passe dé de la saison (1-1, 50e). Une égalisation méritée pour Gladbach, et préservée par Sommer, auteur d'une parade magnifique sur une tête d'Hazard (64e). Le portier suisse a en revanche le tort de rester cloué sur sa ligne sur ce déboulé d'Hakimi. Lancé par Sancho, à peine sorti du banc, le latéral prêté par le Real a tout le loisir de le fixer avant de trouver le petit filet opposé (1-2, 71e). Auteur de son quinzième assist de la saison, Sancho signe également le dixième poteau du Borussia Dortmund cette saison, avec un enroulé qui s'écrase sur le montant droit du but de Sommer (79e).


Sans conséquence pour le BvB, puisque Embolo trouve sur l'action suivante le moyen de mettre à côté une balle énorme de deux partout, sur un centre de Marcus Thuram. Auteur de son quatrième succès de suite en championnat, le dixième consécutif face à Mönchengladbach, le Borussia Dortmund s'empare donc de la deuxième place de Bundesliga, à un point du Bayern, qui ne jouera que demain. Et avec cinq points d'avance sur Mönchengladbach, qui a probablement dit définitivement adieu à ses rêves de titre national, qui le fuit depuis 1977.



Borussia Mönchengladbach (4-2-3-1) : Sommer - Lainer, Ginter, Elvedi, Bensebaini - Kramer (Embolo, 77e), Zakaria (Jantschke, 36e) - Hofman (M. Thuram, 65e), Neuhaus, Stindl - Pléa. Entraîneur : Marco Rose.

Borussia Dortmund (3-4-2-1) : Bürki - Piszczek, Hummels, Zagadou - Hakimi, Can, Witsel, Guerreiro - Brandt (Sancho, 65e), T. Hazard (Reyna, 83e) - Håland (Akanji, 90e+3). Entraîneur : Lucien Favre.


  • Résultats et classement de Bundesliga

    Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Hier à 10:00 La LFP dans l'incompréhension face à la décision de Canal + 31