Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 32 Résultats Classements Options

Un club de D4 suédoise colonisé par des jeunes britanniques

Modififié
Passer des terrains détrempés aux pelouses enneigées ? Pourquoi pas.

Ytterhogdals est un petit village de 500 âmes, perdu au beau milieu de la Suède et dont le club ferraille fièrement en quatrième division nationale. Sa particularité ? Il compte pas moins de sept joueurs étrangers, dont cinq jeunes britanniques, auxquels s'ajoutent un gardien néerlando-néo-zélandais et un attaquant nigérian. De facto, 3% des habitants d'Ytterhogdals sont des joueurs professionnels.


La raison de la présence de ces Britanniques ? Un programme de la Ligue anglaise (EFL), financé par Erasmus+, qui permet à de jeunes joueurs des clubs affiliés de tenter leur chance pendant trois mois dans un club suédois. S'ils font forte impression, ces teenagers sont invités à prolonger leur séjour dans leur formation d'adoption. Passés par les académies de Liverpool, Manchester United ou Wolverhampton, Peter Smith, Jordan Blinco ou Alexander McBurnie (pas plus de 23 ans) se retrouvent aujourd'hui à crécher dans l'hôtel d'un bled situé à 160 kilomètres de la ville la plus proche.

Destinations « exotiques » pour les vieux routards en fin de carrière d'un côté, Suède profonde pour des jeunes pousses en pleine forme de l'autre : la vie est injuste. DDG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 13:22 LOTO Spécial Pâques : 10 Millions d'€ mis en jeu ce samedi 20 avril 2
Hier à 16:55 Gignac : « Il y a même un tacos Gignac au Mexique » 45
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 11:05 Une série documentaire sur la première saison de Barton 29