Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Un candidat à la FIFA accusé d'avoir truqué un match

Modififié
Ça ne s'arrêtera donc jamais ?

Être candidat à la présidence de la FIFA oblige les possibles prétendants à se présenter sous le feu des projecteurs. Visiblement, après Platini et Blatter, un autre haut dirigeant du football mondial a vu son activité être remise en question. Il s'agit du cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, actuel président de la confédération asiatique. Mais selon Sky News, le « favori » au poste suprême de la FIFA aurait eu un passé bien sombre. En 2010, il était président de la Fédération du Bahreïn et aurait truqué un match, lorsque la sélection de son ancienne nation affrontait une fausse sélection togolaise. C'était le 8 septembre 2010, et évidemment, le Bahreïn s'était imposé 3 buts à 0.

Un soupçon que l'homme de 50 ans a voulu balayer d'une seule main lors d'un entretien avec le même média, Sky News : « On ne savait pas. Quand quelqu’un vous amène l’équipe nationale du Togo, vous ne connaissez pas forcément toute l’équipe. Comment connaîtrais-je les joueurs ? Quand on a été mis au courant, on a coopéré avec les officiels de la FIFA pour savoir exactement ce qu’il s’était passé. »


C'est pas moi, j'ai rien fait. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 96
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15