Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Ultimate Keepers Tour

Ultimate Keepers Tour : ce tournoi leur va comme un gant

Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer un tournoi réservé aux gardiens ? Pas Charlemagne, mais Thierry Debordes. À 59 ans, cet entraîneur de gardien lance aujourd'hui la première étape de son Ultimate Keepers Tour à Annecy. Le principe : 80 gardiens qui s'affrontent en face à face, avec tous les coups (presque) permis.

Si à la fin? c’est l’Allemagne qui gagne, le football n’est pas toujours un sport qui se joue à 11 contre 11. Ce samedi 25 juin à Annecy, il se jouera même à 1 contre 1 dans un format que l’on a tous déjà pratiqué au moins une fois, le jour où personne n’est venu au city stade et que l’on s’est retrouvé avec un seul pote et un ballon. On parle évidemment du goal à goal, ou l’essence même du déchaînement, de la puissance balle au pied et du courage dans les cages. Ce concept, Thierry Debordes, directeur-fondateur de l’Académie gardien de but développement, a décidé de l’institutionnaliser dans un tournoi qui réunit 80 portiers ce samedi à Annecy. Une drôle d’idée tout à fait sérieuse.

Le goal à goal institutionnalisé


« L’idée m’est venue un matin en sortant du lit » , sourit Thierry Debordes. Du haut de ses 59 ans, l’ancien entraîneur des gardiens du FC Annecy et du Servette Genève est aujourd’hui à la tête de son rêve : une académie dédiée exclusivement aux gardiens de but, fondée en 2018. La suite logique du destin d’un homme doué avec ses mains, devenu gardien sur le tard après être parti suivre une formation de tailleur de pierre-sculpteur à Dijon. Il reprend : « On voulait mettre en avant l’académie, la faire connaître. » Piégé par le Covid, l’ancien portier laisse de vieux souvenirs rejaillir. « Je me suis souvenu d’un tournoi de gardiens vu à La Corogne, sur un week-end de Pâques, avec 350 participants. Ça m’avait marqué. Je me suis dit : "On doit lancer ça en France." » Un an et demi plus tard, la première étape de l’Ultimate Keepers Tour s’arrête ce samedi 25 juin à Annecy.

« Les gardiens auront le droit de jouer à la main, de volée ou au pied dans des matchs de deux minutes, sans arrêts de jeu. » Thierry Debordes

Pour sa première édition, l’évènement ne durera qu’une journée. Mais à court terme, Thierry Debordes compte bien étendre son tournoi annécien et programmer d’autres dates en France. En attendant, il pose les règles du goal à goal de compétition : « Les gardiens auront le droit de jouer à la main, de volée, ou au pied dans des matchs de deux minutes, sans arrêts de jeu. » Le tout sur des terrains de 20m de long et 18m de large, avec chacun une zone de 6m impénétrable pour l’adversaire. Le but : marquer plus que son adversaire. « La règle des six secondes est appliquée aussi » , précise l’organisateur. « Si le ballon est relâché, on peut partir en face à face. On a mis des points de pénalités, par exemple si le gardien sort de sa zone de 6m pour dégager ou frapper. Au bout de trois pénalités, c’est un but pour l’adversaire. »

Vidéo

Mythique entraîneur des gardiens de l’OL, l’ancien portier tricolore Joël Bats applaudit des deux gants le concept : « Ils vont prendre beaucoup de plaisir, même si ça va être très physique. C’est pour ça que je ne jouerai pas. (Rires.) » Surtout, l’homme qui a accompagné Grégory Coupet, Hugo Lloris et Anthony Lopes recommande l’exercice : « Quand je jouais au PSG sous Houllier, on n’avait pas toujours d’entraîneur. Avec mon remplaçant, on se mettait face-à-face comme ça, et on se canardait. À Lyon, j’ai décliné aussi ce format, notamment pour travailler les sorties aériennes. Les gars devaient boxer le ballon et essayer de marquer en même temps. »

Mettre la lumière sur les portiers


Un règlement précis et des dizaines de buts mobiles empruntés aux clubs voisins, et voilà l’UKT sur les rails. Encore faut-il en faire parler. C’est justement pour cela que Thierry Debordes a sorti son carnet d’adresse. À l’origine, il cherche un parrain prestigieux. Son ami Jean-Yves Hours lui souffle le contact de Greg Coupet, qui s’enflamme de suite : « Il m’a dit oui directement, mais qu’il fallait avoir un groupe de gardiens, gardiennes et entraîneurs. » Debordes le prend au mot et réunit un casting XXL : Aimé Jacquet, Jean-Pierre Papin, Laurent Blanc, Grégory Coupet, Jérémie Janot, Antoine Kombouaré ou encore les gardiennes Mylène Chavas (Bordeaux, Bleues) et Méline Gérard (Real Madrid). « Le concept est inédit en France, et m’a séduite » , confie cette dernière. « Au-delà du tournoi, on va pouvoir parler du poste sous tous ses angles pendant les conférences autour des matchs. Et voir plein de jeunes gardiens et gardiennes. Contractuellement, je ne peux pas jouer. Mais ça va me titiller... »

« Le gardien français est sous-estimé, sous-évalué. Il faut redonner de la place aux gardiens, au travail des formateurs français. » Joël Bats

Autour des duels, l’UKT promet en effet une série de workshops avec un but commun : mettre en avant le poste de gardien de but. En dehors de la promotion de l’Académie gardien de but développement, c’est d’ailleurs la raison de la présence de tous les parrains. « Je trouve que dans le football actuel, le gardien français est sous-estimé, sous-évalué. Il faut redonner de la place aux gardiens, au travail des formateurs français » , estime Bats. Méline Gérard complète : « Le gardien n’est jamais au cœur d’un évènement, en première ligne lors des récompenses, des acclamations... Ce qui n’est pas déplaisant non plus, sinon j’aurais choisi un autre poste. (Rires.) Mais ici, aujourd’hui à Annecy, oui. C’était important de venir y participer. »



Un message de fond relayé par Thierry Debordes. « On manque d’entraîneurs de gardien. La formation est délaissée, pas assez complète, c’est trop peu. Il n’y a pas de suivi de la fédé » , alarme le Savoyard qui a chiffré à 10% le nombre de clubs avec un entraîneur des gardiens dans son département. D’où l’intérêt de son académie : « Je voulais monter une école pour les jeunes gardiens pour les aider à atteindre leurs objectifs, leurs ambitions. Pour qu’ils soient armés mentalement, techniquement, tactiquement pour aller chercher le monde pro. » Un établissement entièrement dédié aux gardiens, ce qui pose une question : qui frappe pour les entraîner ? « C’est une question loin d’être conne, se marre Thierry. Nos entraîneurs doivent avoir de bons pieds, et nos gardiens aussi. Ça fait partie des attributions du gardien moderne. » Des bons pieds qui seront mis à contribution toute la journée à Annecy avec un objectif inhabituel pour ces derniers remparts : marquer.

  • Retrouvez ici toutes les infos concernant l'Ultimate Keepers Tour.

    Par Adrien Hémard-Dohain Tous propos recueillis par AHD.
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



  • Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom