Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Turn the page

Précédent 1 2 ... 35 36 37 ... 70 71 72 Suivant
Dernier message de la page précédente, posté par Jean Pierre Tapin
le 28/02/2020 à 00:11
J'avais lu les chemins noirs de Tesson et j'avais trouvé ça beaucoup auto-centré. Ok c'est sensé être un roman d'introspection mais à aucun moment j'ai eu de l'empathie pour ce qu'il racontait.
J'avais le sentiment de lire un inventaire à la Prévert de choses ou d'actions qui le mettaient en avant et qui montraient à quel point c'est un mec génial, plein de culture et de curiosité. Mais je n'ai jamais eu l'impression qu'il voulait transmettre quelque chose avec ce livre.
Réponse de Stephane_Guivar'ch
le 28/02/2020 à 10:49
Message posté par Jean Pierre Tapin
J'avais lu les chemins noirs de Tesson et j'avais trouvé ça beaucoup auto-centré. Ok c'est sensé être un roman d'introspection mais à aucun moment j'ai eu de l'empathie pour ce qu'il racontait.
J'avais le sentiment de lire un inventaire à la Prévert de choses ou d'actions qui le mettaient en avant et qui montraient à quel point c'est un mec génial, plein de culture et de curiosité. Mais je n'ai jamais eu l'impression qu'il voulait transmettre quelque chose avec ce livre.


@Pacoloco

Ahah, pas mal, je la garde celle-là tiens. Quoi que Frédéric Lopez a l'air plutôt simple et sympathique, Denis Brogniart correspondrait presque plus.

@JPT
C'est exactement la même chose dans son dernier bouquin. Je crois qu'il ne peut pas s'empêcher de faire le malin en fait (encore une fois, je ne remets pas en cause son talent d'écrivain, mais la profonde superficialité de sa pensée). Au final, on ne retient rien de son aventure au Tibet, vu qu'il ne raconte rien, si ce n'est la vacuité de ses propres réflexions. Autocentrisme est un mot tout à fait juste.
Réponse de Gérard Soler Officiel
le 05/03/2020 à 15:06
Message posté par El Footinator
Je trouve qu'au niveau stylistique, Werber s'améliore de plus en plus.


Pas bien compliqué, vu à quel sous-sol il était au temps des fourmis. Il a des idées intéressantes, mais j'ai été incapable de le lire tellement ses dialogues sont nuls à chier, et ses utilisations des gimmicks de fin de chapitre sont tellement téléphonés ! Le mec qui écrit avec un author's guide...

Je pourrai jamais retenter un de ses bouquins, sa médiocrité m'a foutu des cauchemars.

Mais content pour lui qu'il progresse.

Je viens de commencer Latium, de Lucazeau, c'est de la hard Sf niveau mini licence de sciences, mais le style est au rendez-vous. Enfin, il n'y a pas de faute de style flagrante.
Une sorte de mélange entre Alastair Reynolds et Iain M. Banks (sans l'humour, dommage). Une description très fine d'une IA pseudo-humaine.
Ce message a été modifié.
Réponse de Gérard Soler Officiel
le 05/03/2020 à 15:12
Message posté par val201
J'en suis au début. Si, un peu comme d'habitude, on peut lire ça avec un regard circonspect sur les tentatives expérimentales littéraires habituelles de Damasio, je trouve que l'univers mis en place est plutôt intéressant.

Mais j'en suis qu'au début et c'est vrai que c'est un bon pavé. Ptet que ça va me gonfler à un moment.

Par contre j'ai terminé Civilisations de Binet. Et j'ai adoré ! Grand fan d'uchronie, celle-ci ajoute au genre le côté pastiche typique de la période moderne. Franchement un régal à dévorer et bien marrant en plus.


J'en avais déjà parlé ici, mais dans les uchronies qui voient l'europe ne pas jouer de rôle prépondérant, il y a Chroniques des années noires de KS Robinson. La peste noire ayant annihilé la civilisation féodale vers le 13e siècle, c'est en Asie que la civilisation moderne se développe, et de là que vient la découverte des Amériques. Très intéressant. Avec un peu de magie bouddhiste, plutôt bien vu.
Réponse de Fred Astaire
le 05/03/2020 à 15:52
Jamais lu Werber. Apparemment j'ai bien fait. Pas lu non plus Damasio ni Binet. Ai-je tort ?
Réponse de Nifa
le 05/03/2020 à 16:03
La zone du dehors est génial de Damiaso. Une sorte de 1984 réactualisé.
Réponse de El Footinator
le 05/03/2020 à 16:44
J'ai lu La Planète des Singes, et ce n'est clairement pas le même ton que la première saga cinématographique. J'ai trouvé cela un peu ironique voire décalé par rapport aux films qui étaient voulus assez réalistes et pessimistes.

Sinon j'ai commencé Fahrenheit 451 que je n'avais jamais lu et c'est vachement intéressant.
Ce message a été modifié.
Réponse de El Footinator
le 05/03/2020 à 16:47
Message posté par Fred Astaire
Jamais lu Werber. Apparemment j'ai bien fait. Pas lu non plus Damasio ni Binet. Ai-je tort ?


Damasio a des idées fort intéressantes. Par contre je trouve cela très lourd à lire, dans le sens où c'est très fourni.

Pour Werber je ne serais pas aussi catégorique que Gérard. Ses sujets sont assez intéressants et instructifs. Par contre c'est la forme qui est pas folichonne. Le fond fait réfléchir, mais la forme reste assez simpliste. Mais je trouve ça pas mal sans être formidable non plus.
Ce message a été modifié.
Réponse de Fred Astaire
le 05/03/2020 à 17:28
Message posté par Gérard Soler Officiel
J'en avais déjà parlé ici, mais dans les uchronies qui voient l'europe ne pas jouer de rôle prépondérant, il y a Chroniques des années noires de KS Robinson. La peste noire ayant annihilé la civilisation féodale vers le 13e siècle, c'est en Asie que la civilisation moderne se développe, et de là que vient la découverte des Amériques. Très intéressant. Avec un peu de magie bouddhiste, plutôt bien vu.


La porte des mondes de Robert Silverberg

La peste noire a tué les trois quarts de la population européenne, retardant ainsi le progrès et, finalement, la révolution industrielle. La majeure partie de l'Europe centrale a été conquise par l'empire ottoman, qui l'a occupée jusqu'au xxe siècle, ne lui laissant aucune possibilité de coloniser une grande partie du monde non européen. Constantinople est conquise en 1420, les Ottomans s'installent à Vienne en 1440 et s'emparent de Paris en 1460, avant d'envahir les îles Britanniques en 1490.

La virulence extrême de la peste noire en Europe a permis l'émergence de puissances non européennes. Ce sont notamment les Aztèques et les Incas d'Amérique centrale et du Sud, les Européens n'ayant « découvert » le continent américain qu'en 1585 et par erreur, lors d'une expédition portugaise. En Asie de l'Est, la Russie et le Japon sont désormais les principales puissances. En revanche, la Turquie a connu une période d'instabilité qui lui a coûté le contrôle de l'Angleterre, dont elle est expulsée au début du xxe siècle par la nouvelle dynastie royale inaugurée par Jacques le Vaillant.

Les ancêtres de William Shakespeare ont survécu à l’épidémie, mais Shakespeare a écrit ses histoires, tragédies et comédies en langue turque, sous l'Empire ottoman représenté par les nouveaux maîtres musulmans de l'Angleterre.

Le narrateur et protagoniste est Dan Beauchamp, âgé de 18 ans, qui a quitté l'Angleterre appauvrie en 1967 pour chercher fortune dans l'empire aztèque. Il est accompagné du philosophe aztèque Quequex.


Œuvres similaires
Dans la même veine thématique, car se déroulant aussi dans une ligne de temps divergente née du contexte d'une peste noire plus virulente au XIVe siècle, le roman de Kim Stanley Robinson, Chroniques des années noires de 2002 utilise un dispositif littéraire similaire pour s'intéresser à l'impact sur l'histoire globale d'une Europe moins dominante. Cependant, dans la chronologie post-pandémique de Robinson, l'Europe n'a jamais surmonté sa population décimée lors de l'épidémie, et l'Empire moghol conserve son ascendant en Inde, tout comme les empires de la Chine, de la Perse et des Ottomans, la confédération des Iroquois d'Amérique du Nord, les empires aztèque et inca et d'autres habitants de ce monde multipolaire.

À l'instar de l'histoire alternative de Silverberg, la civilisation musulmane décline aux XIXe et XXe siècles, menant aux triomphes de la Chine et de l'Inde au cours d'une guerre mondiale qui s'éternise durant des décennies au XXe siècle. Contrairement au monde de Silverberg, les progrès technologiques sont comparables à ceux du calendrier réel, en raison de la longue guerre mondiale multipolaire. Au début du XXIe siècle, le monde de Robinson dispose d'avions, de technologies de l'information et d'un accès potentiel aux armes nucléaires.

Un autre roman utilisant un thème similaire est In High Places de Harry Turtledove. Dans cette uchronie, l'impact de la peste noire est intermédiaire entre ceux envisagés par Silverberg et Robinson. Dans cette représentation, l'Europe chrétienne est affaiblie par la peste, permettant aux musulmans de conquérir l'Espagne, l'Italie et le sud de la France - mais ils sont ensuite bloqués par la résistance des dernières puissances chrétiennes, enhardies par une nouvelle forme de christianisme militant centré sur Henri « Le second fils de Dieu ». Comme dans le livre de Silverberg, l'Angleterre dans cette chronologie alternative est un endroit reculé qui n'a jamais beaucoup compté, et il n'y a pas eu de vague d'expansion et de colonisation européennes outre-mer. Cependant, au vingtième siècle, chrétiens et musulmans ont fini par atteindre l'Amérique et sont occupés à la coloniser, en conflit à la fois avec les natifs et entre eux.

J'ajouterai du même Silverberg Roma Eterna
https://fr.wikipedia.org/wiki/Roma_%C3%86terna
Réponse de Polstergeist
le 05/03/2020 à 17:53
Je suis en train de relire "Vermilion sands", un recueil de nouvelles de SF de JG Ballard. Les différentes histoires se déroulent dans une sorte de station balnéaire... en plein désert. C'est plein de charme. Je n'en suis pas certain, mais je ne crois pas qu'il y ait eu d'adaptation cinématographique ou télé. Dommage.
Réponse de CoupeLavalini 20000
le 05/03/2020 à 21:55
Message posté par Fred Astaire
Jamais lu Werber. Apparemment j'ai bien fait. Pas lu non plus Damasio ni Binet. Ai-je tort ?


Plus haut sur le topic VAL en parlait de Binet lui à beaucoup aimé. Je ne sais pas pourquoi, perso, j'ai pas réussi à accrocher. Par contre c'est rempli de "sous" histoires attaché à des personnages historiques plutôt sympa.
Réponse de val201
le 06/03/2020 à 09:31
Message posté par CoupeLavalini 20000
Plus haut sur le topic VAL en parlait de Binet lui à beaucoup aimé. Je ne sais pas pourquoi, perso, j'ai pas réussi à accrocher. Par contre c'est rempli de "sous" histoires attaché à des personnages historiques plutôt sympa.


J'ai bien aimé et trouvé ça effectivement marrant pour les clins d'oeil à des personnalités publiques qu'on découvre dans d'autre registre.

Message posté par El Footinator
Damasio a des idées fort intéressantes. Par contre je trouve cela très lourd à lire, dans le sens où c'est très fourni.


Pour Damasio, c'est tout à fait ça. Que ce soit La Zone du Dehors, La Horde du Contrevent ou même son plus récent Les Furtifs, le type déborde d'idées extraordinaires et crée des univers hors du commun. Mais le tout est plombé par une volonté de s'amuser avec la langue -- ce qui parfois est très très lourd.
Réponse de Gérard Soler Officiel
le 06/03/2020 à 15:13
Message posté par Fred Astaire
La porte des mondes de Robert Silverberg

[i


Merci Fred !

Je croyais connaître pas mal de Silverberg, mais ceux-là m'ont échappé. je vais me laisser tenter !
Réponse de Fred Astaire
le 06/03/2020 à 18:48
Message posté par Gérard Soler Officiel
Merci Fred !

Je croyais connaître pas mal de Silverberg, mais ceux-là m'ont échappé. je vais me laisser tenter !


Je n'ai pas encore lu Roma Eterna de Silverberg (85 ans cette année, ça doit pas être loin d'être le vétéran de la SF) ni le Robinson.
Réponse de Gérard Soler Officiel
le 06/03/2020 à 21:32
Message posté par Fred Astaire
Je n'ai pas encore lu Roma Eterna de Silverberg (85 ans cette année, ça doit pas être loin d'être le vétéran de la SF) ni le Robinson.


Le Robinson est vraiment chouette.

Jack vance est mort, aldiss aussi je crois... il reste silverberg et moorcock
Réponse de Fred Astaire
le 06/03/2020 à 23:24
Message posté par Gérard Soler Officiel
Le Robinson est vraiment chouette.

Jack vance est mort, aldiss aussi je crois... il reste silverberg et moorcock


Outre Moorcock et Silverberg, après recherches rapides, il semblerait que les plus vieux fussent Andrevon et Klein nés en 37 et Spinrad né en 40.
Réponse de Fred Astaire
le 07/03/2020 à 16:27
Message posté par Fred Astaire
Outre Moorcock et Silverberg, après recherches rapides, il semblerait que les plus vieux fussent Andrevon et Klein nés en 37 et Spinrad né en 40.


Ça tombe bien, interview d'Andrevon d'il y a 2 jours:


https://www.20minutes.fr/arts-stars/cul … e-andrevon
Réponse de elchivo2
le 11/03/2020 à 15:59
En complément de ce que j’ai mis dans rien à foot. Espérons que cela vous fasse réfléchir.

Voici le début de la nouvelle "Sum" qu’on peut lire dans: "Sum: Forty Tales from the Afterlives"

"In the afterlife you relive all your experiences, but this time with the events reshuffled into a new order: all the moments that share a quality are grouped together. You spend two months driving the street in front of your house, seven months having sex. You sleep for thirty years without opening your eyes. For five months straight you flip through magazines while sitting on a toilet. You take all your pain at once, all twenty-seven intense hours of it. Bones break, cars crash, skin is cut, babies are born. Once you make it through, it’s agony-free for the rest of your afterlife. But that doesn’t mean it’s always pleasant. You spend six days clipping your nails. Fifteen months looking for lost items. Eighteen months waiting in line. Two years of boredom: staring out a bus window, sitting in an airport terminal. One year reading books. Your eyes hurt, and you itch, because you can’t take a shower until it’s your time to take your marathon two-hundred-day shower. Two weeks wondering what happens when you die. One minute realizing your body is falling. Seventy-seven hours of confusion. One hour realizing you’ve forgotten someone’s name."

(La fin de cette nouvelle est lisible assez facilement sur internet.)
Réponse de n'golo comté
le 13/03/2020 à 10:25
Quelqu'un s'est déjà lancé dans la lecture de big foot data?

Je suis dedans et je le trouve plutôt pas mal. Ca questionne sérieusement sur l'utilisation des données dans le foot en général et sur les matchs. Ca montre aussi bien comment les entraineurs les intégrè ou pas et l'industrie derrière qui s'est créé dessus. Une info qui m'a marqué c'est que chaque match produit 2 Terras octet de donnée. Peut être un peu moins avec des matchs de Toulouse?!
Réponse de Ras Bernard Lama
le 13/03/2020 à 18:40
Salut, j'ai une question.
Les bouquins ils sortent systématiquement en libres de poche ou pas?
Réponse de elchivo2
le 13/03/2020 à 18:43
je crois pas. Mon bouquin n'est pas sorti en poche en tout cas. Je crois qu'il faut avoir un certiains succès quand même. Tu attends quel livre?
Réponse de So-Frites
le 13/03/2020 à 18:48
Message posté par Ras Bernard Lama
Salut, j'ai une question.
Les bouquins ils sortent systématiquement en libres de poche ou pas?

Non frate, faut attendre qlqs ventes du gros livre plus cher et seulement par la suite ça sort en livre de poche plus abordable niveau pesetas...
Réponse de Richard Vagner
le 13/03/2020 à 19:00
bon comme je crois encore dans l'annulation des concours, que je suis que très très peu prêt au mien et que j'ai envie de perdre un peu de temps :

j'ai fini la semaine dernière la "Zone du Dehors" de Damasio. si ça n'a pas été une mauvaise lecture et que je me suis pris dans le jeu de le lire assez vite, je l'ai trouvé quand même assez pompeux et trop ambitieux. je veux dire qu'il aime bien se laisser écrire et développer des jolies phrases / formules sur le monde de la "sociale-démocratie" qu'il développe en abhorrant. tout est pourtant loin d'être cohérent et articulé - voire aussi malin qu'il le prétend (c'est mon avis). et j'avoue avoir aussi été perdu par certains aspects du monde (le Cube ? pas pigé tout ce que c'était concrètement - pareil pour Cerclon dont j'ai pas bien saisi l'aspect général par rexemple) - bon après c'est souvent le cas pour la SF et j'ai pas fait tous les efforts de relire et me concentrer, sûrement.
Nifa comparait celui-ci avec 1984 et j'ai déjà eu 2 fois la même discussion avec un copain, donc je l'ai bien rôdé : pour avoir relu Orwell en novembre, je trouve que 1984 est bien meilleur. plus concis, plus intelligent et encore plus dévastateur.
bon, allez, encore une fois j'ai bien aimé. cela dit je n'ai pas été renversé comme cela peut arriver avec les grands grands bouquins (chacun les siens, après)

et il paraît que le Contrevent fera plus mon bonheur. pourquoi pas.
Réponse de Ras Bernard Lama
le 13/03/2020 à 19:08
Message posté par So-Frites
Non frate, faut attendre qlqs ventes du gros livre plus cher et seulement par la suite ça sort en livre de poche plus abordable niveau pesetas...


merci frérot. Je veux acheter les livres de Gérard Fauré mais ça me fait chier de payer tant pour un bouquin que je vais dégommer en même pas 3 heures. Apparemment c'est best seller donc je vais attendre la sortie en poche puis c'est cool ça prend moins de place
Réponse de Blaise Runner
le 13/03/2020 à 19:16
Je vais surement profiter de l'isolement que m'impose le Covid-19 pour retenter le premier tome du cycle "Rois du monde" de Jaworski (chaudement recommandé par Gérard Soler ici). J'avais pas trouvé ça hyper accessible à ma première tentative, je vais pouvoir prendre mon temps maintenant, en espérant y accrocher.
Réponse de Pacoloco
le 13/03/2020 à 19:23
Message posté par Richard Vagner
bon comme je crois encore dans l'annulation des concours, que je suis que très très peu prêt au mien et que j'ai envie de perdre un peu de temps :

j'ai fini la semaine dernière la "Zone du Dehors" de Damasio. si ça n'a pas été une mauvaise lecture et que je me suis pris dans le jeu de le lire assez vite, je l'ai trouvé quand même assez pompeux et trop ambitieux. je veux dire qu'il aime bien se laisser écrire et développer des jolies phrases / formules sur le monde de la "sociale-démocratie" qu'il développe en abhorrant. tout est pourtant loin d'être cohérent et articulé - voire aussi malin qu'il le prétend (c'est mon avis). et j'avoue avoir aussi été perdu par certains aspects du monde (le Cube ? pas pigé tout ce que c'était concrètement - pareil pour Cerclon dont j'ai pas bien saisi l'aspect général par rexemple) - bon après c'est souvent le cas pour la SF et j'ai pas fait tous les efforts de relire et me concentrer, sûrement.
Nifa comparait celui-ci avec 1984 et j'ai déjà eu 2 fois la même discussion avec un copain, donc je l'ai bien rôdé : pour avoir relu Orwell en novembre, je trouve que 1984 est bien meilleur. plus concis, plus intelligent et encore plus dévastateur.
bon, allez, encore une fois j'ai bien aimé. cela dit je n'ai pas été renversé comme cela peut arriver avec les grands grands bouquins (chacun les siens, après)

et il paraît que le Contrevent fera plus mon bonheur. pourquoi pas.


Le contrevent, c'est le meilleur. Large.
Et j'ai la même analyse que toi sur la Zone du dehors Richie !
Réponse de Pacoloco
le 13/03/2020 à 19:24
Message posté par elchivo2
je crois pas. Mon bouquin n'est pas sorti en poche en tout cas. Je crois qu'il faut avoir un certiains succès quand même. Tu attends quel livre?


C'est quoi le blase de ton bouquin Chivo ?
Réponse de Fred Astaire
le 13/03/2020 à 19:58
Pour les gros best-sellers de thrillers ou de SF, il faut compter environ 1 an entre le grand format et la sortie en livre de poche.
Il faut savoir attendre.
Réponse de elchivo2
le 13/03/2020 à 20:10
"Le livre invisible"
Réponse de Ras Bernard Lama
le 13/03/2020 à 20:44
Message posté par Fred Astaire
Pour les gros best-sellers de thrillers ou de SF, il faut compter environ 1 an entre le grand format et la sortie en livre de poche.
Il faut savoir attendre.


yes merci . C'est un peu comme la sortie au cinéma et en dvd. J'ai hâte de le lire son bouquin
Réponse de Veni Vidic Vici
le 16/03/2020 à 16:40
Petite liste de lecture pour garder le moral:

Le Fléau - Stephen King
La Peste - Albert Camus
Le Hussard sur le toit - Jean Giono

Des livres à me recommander ?
Ce message a été modifié 4 fois.
Réponse de elchivo2
le 16/03/2020 à 16:50
man's search for meaning

L'expérience d'un psychiatre dans un camp de concentration qui y a perdu toute sa famille : Où et comment un homme trouve-t-il la force de vivre au cours des épreuves les plus inhumaines?

( C'est lui qui a créé la logothérapie)
Réponse de elchivo2
le 16/03/2020 à 16:52
La BD :La terre des fils de gipi
Ce message a été modifié.
Réponse de Kwak
le 16/03/2020 à 22:10
J'ai pris les devants la semaine dernière je suis allé acheter des bouquins avant que ce soit fermé, j'ai suivi vos derniers conseils : Enard, N. Mathieu, Alexievitch... J'ai commencé la Supplication, bah putain niveau moral j'aurais peut être pas dû huhu
Réponse de n'golo comté
le 17/03/2020 à 17:13
Message posté par Kwak
J'ai pris les devants la semaine dernière je suis allé acheter des bouquins avant que ce soit fermé, j'ai suivi vos derniers conseils : Enard, N. Mathieu, Alexievitch... J'ai commencé la Supplication, bah putain niveau moral j'aurais peut être pas dû huhu


Ha pas mal comme lecture pour un confinement ^^.
Perso je crois que j'aurais même pas le temps de lire c'est fort dommage.
Réponse de Polstergeist
le 19/03/2020 à 19:31


Je viens de trouver un truc sympa sur wikisource : "L'expédition du Tegetthoff" de Julius von Payer, qui raconte la découverte de l'Archipel Franz-Josef.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97656261

Alors, je ne l'ai pas lu, mais je connais cette histoire extraordinaire par le livre de Christoph Ransmayr "Les Effrois de la glace et des ténèbres".
Ce message a été modifié.
Réponse de Fred Astaire
le 19/03/2020 à 21:12
Message posté par Veni Vidic Vici
Petite liste de lecture pour garder le moral:

Le Fléau - Stephen King
La Peste - Albert Camus
Le Hussard sur le toit - Jean Giono

Des livres à me recommander ?


Livres un peu plus légers pour se changer les idées:

Virus de John Brunner
Le prophète perdu de Algys Budrys: L'Amérique est dévasté après une grande peste
Le rat blanc de Christopher Priest: une guerre nucléaire ravage l'Afrique
Le son du cor de O. Sarban
L'ultime fléau de Fredrik Pohl
La fin du rêve de Philip Wylie
Dr Bloodmoney de Philip K. Dick
Rêve de fer de Norman Spinrad
La forteresse noire de Paul Wilson
Le portrait du mal de Graham Masterton
Le rivage oublié de Kim Stanley Robinson
Ce message a été modifié.
Réponse de n'golo comté
le 19/03/2020 à 22:01
Message posté par Polstergeist
Je viens de trouver un truc sympa sur wikisource : "L'expédition du Tegetthoff" de Julius von Payer, qui raconte la découverte de l'Archipel Franz-Josef.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97656261

Alors, je ne l'ai pas lu, mais je connais cette histoire extraordinaire par le livre de Christoph Ransmayr "Les Effrois de la glace et des ténèbres".


Je n'ai pas de liseuse et je trouve peu d'information sur internet si on peut encore le trouver en occaz. Tu aurais des tips pour le trouver "facilement"? La, les deux sites ou je pourrais l'acheter, le livre marge à 70 euros. Ca pique.

Pour ceux que le sujet intéresse, vous pouvez écouter cette série de 5 émissions qui était passée sur la RTS. De super histoires!
ps: Ca raconte certains hivernages passé dans le nord glacial. Ca nous ramène à nos pauvres 15 jours de confinement

https://www.rts.ch/play/radio/histoire- … id=7554098
Réponse de Barka_fr
le 19/03/2020 à 22:22
Message posté par El Footinator
Damasio a des idées fort intéressantes. Par contre je trouve cela très lourd à lire, dans le sens où c'est très fourni.

Pour Werber je ne serais pas aussi catégorique que Gérard. Ses sujets sont assez intéressants et instructifs. Par contre c'est la forme qui est pas folichonne. Le fond fait réfléchir, mais la forme reste assez simpliste. Mais je trouve ça pas mal sans être formidable non plus.


Werber, c'est par lui que j'ai commencé à lire des romans étant gamin... Bon avec le recule, le type a de super concept, mais il fait trop transpirer son lui intérieur au final. Dans ses bouquins, il y a toujours un perso qui est fortement inspiré de lui même et ça rend le tout un peu relou souvent.

Pour Damasio, la Horde du Contrevant est un chef d'oeuvre, pour le reste je trouve ça trop maladroit dans la démarche. Ça transpire le gauchisme (il ne s'en cache pas)du coup ça a tendance à me sortir de ses histoires.
Réponse de Barka_fr
le 19/03/2020 à 22:26
Message posté par n'golo comté
Je sors de "lafin de l'homme rouge" de Svetlana Aleksievitch il est sorti en 2013 mais ca importe peu. Comme elle avait fait avec la supplication on retrouve des témoignages de gens ayant vécu les années URSS. Goulag, Tchernobyl, camps... bon c'est vraiment pas joyeux et une fois de plus ca fait réfléchir à plein de thèmes sur le pouvoir et ses dérives ou le don de sa personne à une idéologie politique. Faut se le faire quand on est pas en déprime parce que c'est cru et pour le coup c'est pas de la SF. Je vais retourner lire Schartzmann ca me changera ^^


Magnifique livre, de plus, elle ne juge pas, elle arrive à faire parler ses témoins de l'époque soviétique avec brio... Je ne veux pas spoil mais il y a des histoires folles.
Réponse de Polstergeist
le 20/03/2020 à 00:23
Message posté par n'golo comté
Je n'ai pas de liseuse et je trouve peu d'information sur internet si on peut encore le trouver en occaz. Tu aurais des tips pour le trouver "facilement"? La, les deux sites ou je pourrais l'acheter, le livre marge à 70 euros. Ca pique.

Pour ceux que le sujet intéresse, vous pouvez écouter cette série de 5 émissions qui était passée sur la RTS. De super histoires!
ps: Ca raconte certains hivernages passé dans le nord glacial. Ca nous ramène à nos pauvres 15 jours de confinement

https://www.rts.ch/play/radio/histoire- … id=7554098


Je crains de ne pouvoir t'aider ! J'ai déjà été surpris de le découvrir via wikisource.
Julius v. Payer a aussi peint des tableaux. L'autre responsable de l'expédition, Karl Weyprecht a écrit également sur l'Arctique.

Je pense que tu as davantage de chance de trouver le livre de Ransmayr, qui a été édité en français et que j'ai vu une fois dans une biblothèque municipale. Il s'agit d'un roman, mais qui relate en grande partie l'expédition (et Ransmayr est en plus un immense écrivain).

Merci, pour le lien, ça va m'occuper. Les membres de l'expédition du Tegetthof sont quasiment restés coincés dans les glaces pendant deux ans. Moi, je sature déjà.
Réponse de Italia90
le 23/03/2020 à 04:02
J'ai fini "Voyage au bout de la Nuit" de Céline.

Je confirme qu'il faut du temps pour se faire à sa prose...plus de deux mois pour le lire quand je mets 2-3 semaines pour d'autres romans de longueur similaire.

Sacré bouquin, incroyablement brut de décoffrage même si il sortait aujourd'hui. Ça donne envie de poursuivre dans l’œuvre de son auteur - mais pas tout de suite.
Réponse de Pacoloco
le 24/03/2020 à 22:47
Message posté par Italia90
J'ai fini "Voyage au bout de la Nuit" de Céline.

Je confirme qu'il faut du temps pour se faire à sa prose...plus de deux mois pour le lire quand je mets 2-3 semaines pour d'autres romans de longueur similaire.

Sacré bouquin, incroyablement brut de décoffrage même si il sortait aujourd'hui. Ça donne envie de poursuivre dans l’œuvre de son auteur - mais pas tout de suite.


Tu m'étonnes !
Bravo à toi.
En trois tentatives, j'ai toujours cédé aux deux tiers du bouquin ; et pourtant il y en a peu qui m'ont résisté.
J'avais tenté Mort à crédit aussi où il pousse encore plus son style.
Du coup, t'as mérité de te lire un Guillaume Musso. (ou mieux ! La vérité sur l'affaire Harry Quebert, c'est écrit avec les pieds mais l'intrigue et le rythme des coups de théâtre est assez incroyable).
Réponse de n'golo comté
le 29/03/2020 à 13:35
Message posté par Polstergeist
Je viens de trouver un truc sympa sur wikisource : "L'expédition du Tegetthoff" de Julius von Payer, qui raconte la découverte de l'Archipel Franz-Josef.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97656261

Alors, je ne l'ai pas lu, mais je connais cette histoire extraordinaire par le livre de Christoph Ransmayr "Les Effrois de la glace et des ténèbres".


Merci pour ce partage. Je me suis résolu à le lire sur ordi le défilement est bien chiant mais ca vaut largement sa lecture.
Les illustrations aussi son bien elles sortent une belle ambiance. Le type a une très jolie manière d'écrire et de décrire l'environnement dans lequel il se trouve.

Petit extrait :
"Une lueur continua de planer malgré tout sur cet amoncellement de désillusions accablantes, ce fut l’espérance, grâce a laquelle le cœur humain surnage obstinément au-dessus de l'adversité.
Réponse de Polstergeist
le 29/03/2020 à 15:23
Message posté par n'golo comté
Merci pour ce partage. Je me suis résolu à le lire sur ordi le défilement est bien chiant mais ca vaut largement sa lecture.
Les illustrations aussi son bien elles sortent une belle ambiance. Le type a une très jolie manière d'écrire et de décrire l'environnement dans lequel il se trouve.

Petit extrait :
"Une lueur continua de planer malgré tout sur cet amoncellement de désillusions accablantes, ce fut l’espérance, grâce a laquelle le cœur humain surnage obstinément au-dessus de l'adversité.


Ah chouette, je n'ai lu que le livre de Ransmayr. D'après ce que j'ai cru comprendre, il me semble que Payer dans son livre est parvenu à faire une certaine autocritique et à rendre hommage à Weyprecht. Je suppose que les illustrations sont de Payer également. Tu me diras ce qu'il en est.

Du beau livre de Ransmayr, je me souviens d'une histoire assez extraordinaire (comme souvent pour une expédition). Avec quelques épisodes complètements fous.
Réponse de Michele Apicella
le 29/03/2020 à 18:22
Message posté par n'golo comté
Merci pour ce partage. Je me suis résolu à le lire sur ordi le défilement est bien chiant mais ca vaut largement sa lecture.
Les illustrations aussi son bien elles sortent une belle ambiance. Le type a une très jolie manière d'écrire et de décrire l'environnement dans lequel il se trouve.

Petit extrait :
"Une lueur continua de planer malgré tout sur cet amoncellement de désillusions accablantes, ce fut l’espérance, grâce a laquelle le cœur humain surnage obstinément au-dessus de l'adversité.


Je déteste lire sur mon ordi, mais faute de faire autrement l'appli fedora permet plein de réglages pour ses préférences...
Précédent 1 2 ... 35 36 37 ... 70 71 72 Suivant

Connectez vous pour participer à cette discussion

il y a 7 heures EuroMillions : 37 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi