Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe A
  3. // Atlético Madrid/Juventus (1-0)

Turan décongèle l'Atlético

Au bout du bout de l'ennui, Arda Turan a délivré un Vicente-Calderón presque endormi. Entre guerre tactique et ennui ferme, l'Atlético de Madrid profite du petit but de son génie turc pour recoller à son adversaire du soir. La meilleure des mauvaises soirées en somme.

Modififié

Atlético - Juve
(1-0)

T. Arda (74') pour Atlético Madrid


La tête de Turc est un phénomène à la mode à Madrid. Au Calderón, elle est même devenue une sacré qualité. Arda Turan, une nouvelle fois le meilleur Matelassier, a sorti, au bout de l'ennui, son Atlético d'un bien vilain piège en marquant sur la seule réelle opportunité des siens. Vilain, ce match l'a été pendant son intégralité. Les deux onze titulaires ne présageaient de toute façon rien d'excitant. Face au 3-5-2 de la Vieille Dame, Diego Simeone décidait une nouvelle fois de se passer d'Antoine Griezmann. En lui préférant le jeune Saúl, la terre du milieu était densifiée. Mais son Atlético en a oublié de jouer. Lors d'un premier acte chiant à mourir, Arda Turan s'est senti bien seul. En seconde, idem. Comme un grand, il a permis au vice-champion d'Europe de prendre trois points importantissimes dans la course à la qualification. Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Malmö a tapé l'Olympiakos et met à égalité toutes les équipes du groupe. Comme quoi, même l'ennui est le meilleur ami de cet Atlético frileux, mais heureux.

La prudence ennuie


La Guardia Civil fait apprécier sa testostérone dès la sortie de la station Piramides. Comme lors de tout déplacement italien au Vicente-Calderón, elle monte la garde et scrute la foule qui se déverse vers l'antre des Colchoneros. Les quelques tifosi sont arrêtés et leur est expressément demandé de rentrer leur liquette dans le sac. Car les Matelassiers ne sont pas fans de tout ce qui arrive de la Botte – l'AS Roma mise à part. L'entrée des joueurs sur la pelouse se fait sous les huées, la chanson de la Ligue des champions est étouffée. Les « puta Platini, puta Platini » descendent des tribunes et accompagnent le début de rencontre. Ultra-tactique et ennuyeuse, elle ne s'emballe que lorsque le tableau d'affichage annonce l'ouverture du score de Ludogorets face au Real... Pour sortir de cette torpeur, Arda Turan gratifie l'audience de quelques sucreries, alors que Mandžukić la joue gladiateur et enlève sa protection nasale. Nada mas. La Juve, en supériorité numérique au milieu, attend patiemment son heure. Sans occasion à se mettre sous la dent, le Vicente-Calderón s'ennuie. Seule une frappe plein axe du Croate chauffe les gants du Buffon. Moyá, lui, peut jouer sans les mains : pas une seule frappe turinoise ne trouve le cadre. À trop être prudent, le Cholo ne se laisse plus qu'une mi-temps pour trouver la faille.

Super Arda


Quelques minutes, et toujours autant de chienlit, après le retour des vestiaires, le sprint d'Antoine Griezmann vers la guérite de l'Atlético se fait sous l'ovation d'un Caldéron impatient. En remplacement du jeune Saúl, le Français fait remonter le bloc madrilène de par sa présence. Toujours brouillons, toujours sans occasion, les Colchoneros se font plus pressants. Le cuir ne quitte qu'à de très rares instants la moitié de terrain italienne, les tribunes reprennent de leur chaleur. Elles poussent même un cri du cœur lorsque le ballon ricoche sur une main bianconeri. Pour rien. Comme après la tempête, le calme – pour ne pas dire l'ennui – gangrène de nouveau la rencontre. Inexplicablement, les Rojiblancos baissent en intensité et se replie dans leur camp. La Juve se contente de faire tourner la chique pendant que les locaux contestent chaque coup de sifflet de l'arbitre teuton. Même le Frente Atlético, à l'accoutumée plus bruyant, semble plonger dans un sommeil à la kryptonite. Le moment est alors choisi par Arda Turan pour se la jouer Clark Kent. Sur un centre brossé de Juanfran, le Turc reprend de l'intérieur et laisse pantois Buffon. Sans réaction, la Juventus est amorphe, sonnée. Tout comme Morata, fraîchement entré, est averti sous une bronca anti-madridista. Comme les agents de police espagnole, aucun Italien n'a pris son pied ce soir au Calderón.

Par Robin Delorme, au Vicente-Calderón
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 49 il y a 4 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 23 il y a 4 heures River Plate devrait quitter El Monumental 8
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
il y a 5 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 30 Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27