Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2013
  2. // Présentation des équipes
  3. // Groupe C

Tunisie, le jour et la nuit

Des joueurs corrects, mais une équipe qui ne ressemble à rien : la Tunisie, c'est l'un des gros points d'interrogation de cette CAN 2013. Un billet pour l'AfSud validé dans la douleur, et voilà les Aigles de Carthage qui se retrouvent dans un groupe compliqué, en compagnie d'Élephants, de Fennecs et d'Éperviers. Mais on ne sait jamais : la Tunisie n'est jamais aussi forte qu'au pied du mur...

Modififié
Parcours :

Entrés lors du second tour de qualification en qualité de grosse équipe du continent, les Tunisiens ont hérité de la Sierra Leone de l'éternel Mohammed Kallon. Un adversaire a priori prenable. Mais voilà, depuis que la Tunisie n'est plus dirigée par Ben Ali et son crew de déglingos, elle est devenue beaucoup plus laxiste. Match nul 2-2 à Freetown, suivi d'un bon 0-0 des familles, y a pas à dire, la sélection est à l'image du pays en ce moment : c'est service minimum.

Pourquoi ils vont... (encore) emmerder tout le Maghreb :

Il est là, le Maroc, avec toutes ses individualités et leur technique au-dessus de la moyenne. Elle est là, l'Algérie, avec ses joueurs également techniques et fiers comme pas deux. À côté de ça, la Tunisie n'a pas grand-chose à proposer. Alors elle fait le dos rond. Et elle se marre. Bien fort, même : en compétition officielle, le Maroc ne l'a plus battue depuis 1963. Quant à l'Algérie, qui est dans sa poule cette année, elle n'a plus battue son petit voisin depuis 1987. Lions de l'Atlas et Fennecs, les Aigles de Carthage sont là-haut. Venez les chercher.

Équipe type :

Balbouli – Boussaïdi, Ifa, Abdennour, Chemmam – Korbi, Hammami – Msakni, Darragi, Jemâa - Khlifa

Le type à suivre : Youssef Msakni

Un temps, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont souhaité avoir un représentant sur le terrain pour être raccord avec leur politique globale (QSI-beIN Sport-plan dans les banlieues-etc). Youssef Msakni aurait pu être cet « arabe de service » . Seulement, à 22 ans, l'ailier virevoltant de l'Espérance sportive de Tunis a préféré aller remplir son compte en banque plutôt que d'opter pour le challenge européen. Nasser Al-Khelaïfi et sa bande gardent toutefois le sourire : en effet, le petit Youssef est parti traîner du côté du Lekhwiya SC, double champion en titre du... Qatar. Comme quoi, patience et longueur de temps...

La banane :

Issam Jemaa. Il a beau être le meilleur buteur de l'équipe nationale tunisienne, l'ex-pensionnaire de Ligue 1 (Lens, Caen, Auxerre, Brest) a été honoré du titre de « Ballon de plomb 2012 » . Tout est dit.

Vidéo

Portrait-robot :

20% de gazelles. Terme généralement utilisé pour désigner aussi bien l'animal qui squatte les avions de Tunisair que les touristes européennes perdues dans les ruelles étroites des médinas à la recherche d'un sac en cuir.

20% de couscous. À l'agneau, au poulet, aux merguez, au poisson, au poulpe, au fenouil, à la seiche farcie et même à la panse de mouton farcie (dawara). L'un des plats préférés des Français est aussi l'un des plats préférés des Tunisiens.

20% de langue française. Avez-vous déjà entendu un Tunisien (a fortiori un Tunisois) parler arabe ? C'est facile : les verbes sont en arabe, les noms communs sont en français. À noter toutefois une évolution du langage. En dialecte tunisien, un « chaquement » désigne un pot d'échappement, et un « portatif » désigne un ordinateur portable.

20% d'art. En Tunisie, le désert ne sert à rien, à part à abriter des maisons au nom et à la conception assez cocasses (troglodyte, 20 points au Scrabble), donner des noms à des groupes de rock/folk chelou (Matmata/Matmatah) et servir de logement à l'obscur Jabba le Hutt (Tataouine/Tatooine).

Voilà. 80%. Les 20% restants se sont barrés du pays, direction Lampedusa.

Dicton local :

« La daurade se consomme au moment du raisin. »

Minute zoologie :

« Les Aigles de Carthage » . Bon, pour Carthage, c'est pas forcément la peine de rappeler que durant l'Antiquité, Hannibal et ses troupes ont bien emmerdé les Romains avant de tomber à Zama en 202 av. JC. Quant aux Aigles, soyons sérieux : il n'y a pas de lions en Tunisie, et puis franchement, à quoi ça sert, un fennec ? C'est pas dans le désert que ce renard pourra manger à sa faim, tout malin qu'il soit...

Banderole du supporter :

En voici une qu'on aimerait bien voir lors des matchs de la Tunisie. « Dégage! Dégage! Dégage! » S'adresse non pas à Ben Ali, ni même au gouvernement actuel, mais tout simplement aux défenseurs tunisiens, histoire de ne pas trop avoir d'histoires aux abords de leur surface. Un message approuvé par le sélectionneur Sami Trabelsi, défenseur central mythique des Aigles de Carthage (1994-2001).

Hymne officieux :

Autant El General a fait des trucs cool en marge de la Révolution, autant là, il a clairement abusé de la liberté d'expression. Tunisiano, où es-tu ?!

Vidéo


par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 12
il y a 4 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 20 il y a 4 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 12

Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 9 il y a 5 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
il y a 9 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 43