Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liverpool-PSG

Tuchel : « Klopp peut vous faire marrer pendant des heures »

Modififié
La vie de Tuchel, acte II.

Dans son édition de mardi, L'Équipe publie la seconde partie d'un entretien avec Thomas Tuchel. Dans ce nouveau volet, le technicien du PSG évoque ses influences et ses modèles. «  Les équipes qui m'ont marqué ont été l'Ajax de Van Gaal, l'AC Milan de Carlo Ancelotti et l'Arsenal d'Arsène Wenger, confie-t-il. Quand je regardais les matchs à la télé, que je n'étais pas encore entraîneur, juste joueur, je trouvais que ces équipes avaient quelque chose de différent. (...) Elles aimaient avoir le ballon bien entendu, mais surtout se créaient tant d'occasions. Elles ne subissaient pas. J'aimais ça. À mon avis, le Barça avec Pep était presque parfait. »

Mais son mentor vient d'Allemagne. « Celui qui fut ma grande inspiration lorsque j'ai intégré le staff de l'académie de Stuttgart était Hermann Badstuber, le père de Holger (ancien entraîneur U19 d'Ulm). Il était mon mentor, explique Tuchel. Il m'a fait comprendre qu'être un coach était un métier, pas seulement une passion. » Dans la foulée, l'ancien coach de Dortmund parle de son « immense respect pour Didier Deschamps » . « J'ai l'impression qu'il sait précisément, à chaque fois, ce qui doit être mis en place pour gagner. »



Évidemment, l'entraîneur parisien n'échappe pas à la comparaison avec Jürgen Klopp, son compatriote qu'il va retrouver ce mardi soir à Anfield à l'occasion du match entre Liverpool et le PSG. « C'est vrai qu'on est très proches quand on se voit. Il est un des mecs les plus drôles que vous puissiez rencontrer, s'amuse-t-il. Il peut vous faire marrer pendant des heures. Ça ne m'étonne pas que les joueurs aillent à la guerre pour lui. C'est un leader naturel. Mais lui et moi sommes dans une approche différente du jeu. Nos personnalités le sont également. »

Cette soirée Ligue des champions s'annonce délicieuse. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article