Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Footgate

Trois joueuses U16 belges approchées pour truquer un match

Modififié
Le Footgate n'est pas terminé en Belgique.

Le scandale de fraude et corruption ayant éclaté au mois d'octobre occupe toujours une grande partie de l'actualité au Plat Pays. Si l'agent Mogi Bayat et les autres suspects en détention provisoire ont été remis en liberté cette semaine, l'Union belge a également fait de nouvelles révélations.


Trois joueuses de l'équipe nationale U16 ont été approchées il y a quelques mois afin de truquer le résultat d'un match. « Il s'agit de trois filles de 15 ans, a précisé Thibaut De Gendt, Integrity Officer de l'Union belge de football mercredi lors d'une audience au Parlement flamand. Après un entraînement, un Turc leur a proposé 50 000 dollars chacune pour influencer la rencontre. Les filles ont directement informé la Fédération, qui a ensuite transmis l'information aux fédérations internationales ainsi qu'au parquet fédéral. »

Et ce fameux triplé de Seferović, rien de suspect ? CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article