Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Demies
  3. // Croatie-Angleterre

Trippier de velours

Il n'est pas le plus vieux lion de la savane, et pourtant, Kieran Trippier est probablement l'un des fauves les plus importants de la sélection anglaise. Alors oui, être artificier en chef d'un pays qui ne marque que de la tête, ça aide. Encore faut-il le mériter.

Modififié

Kieran Trippier a déjà gagné une Coupe du monde aux tirs au but. Ceci dit, un mot de contexte : c’était il y a douze ans, le gamin en avait quinze, et la compétition était organisée par le lycée Woodhey de Bury, une petite ville britannique basée dans le comté urbain du Grand Manchester. Sa ville de naissance, son lycée de secteur, son premier professeur d’éducation physique passionné de football. Un certain Lee Garcka qui, il y a une semaine, se souvenait encore de la scène : « On avait organisé une mini Coupe du monde où chaque candidat coachait un petit groupe d’enfants de 10 ans qui représentait un pays, lui avait l’équipe l’Angleterre. Il a gagné aux tirs au but, c’est peut-être un présage ? »


Étant jeune, il faut le dire, la réputation voulait que Trippier soit incapable de louper un tir des onze mètres. Avec une préférence pour le tir en haut à gauche, le plus en lucarne possible, histoire de mettre le gardien hors de portée, que celui-ci soit prépubère ou Guillermo Ochoa. Pas un tir de pétochard. Rien d’étonnant pour un type qui frappe au but comme il vit sa vie : sans rien avoir à perdre.

Troisième meilleur créateur d’occasions du Mondial


Trippier, c’est un peu le nouveau venu que l’on n’attendait pas à ce niveau de génie. Ou de virtuosité, si l’on est attaché au poids sémantique du terme. Car depuis sa première sélection avec les Three Lions le 13 juin 2017 contre les Bleus, l’arrière latéral de Tottenham ne cesse d’impressionner. Avant le quart de finale de l’Angleterre face à la Suède, par exemple, il était le troisième meilleur créateur d’occasions du Mondial derrière Neymar (16) et Kevin De Bruyne (13). Douze dernières passes avant un tir, une statistique qui en dit probablement autant sur son apport offensif que sur sa précision balle au pied.


Parce que Trippier, c’est ça : un chien de la casse dans la plus pure tradition anglaise, danseur de ballet le ballon aux pieds et rustre absolu une fois venu le temps additionnel. Tireur désigné des coups de pied arrêtés anglais (sauf les corners rentrants, tirés par Young), Trippier mène aussi la danse en matière de précision : il est le seul joueur de la Coupe du monde à avoir trouvé la tête d’un partenaire à onze reprises au cours de la compétition, chiffre déterminant lorsque l’on sait que les Three Lions ont marqué huit de leurs onze buts dans cette phase de jeu. Le tout saupoudré de deux passes décisives. Bref, « pas mal pour le petit gars de Bury » , comme il s’amuse parfois à le répéter.

On continue, puisque le pays d’Harry Kane se pavane sur les statistiques de ce gamin qui n’en a plus l’âge (27 ans, tout de même) : contre la Suède, celui que Mauricio Pochettino considère comme « l’un des meilleurs joueurs anglais de Premier League » a centré dix fois. Là encore, le voilà sur le podium de la catégorie depuis trois semaines, seulement devancé par Isco et Neymar. Le rôle que lui a imaginé Gareth Southgate dans son 3-3-2-2 lui sied en ce sens à merveille : lui et Young sont les garants du deuxième « 3 » . Deux filous qui disposent d’autant d’espaces dans leurs dos que devant eux, surtout lorsqu'il s’agit d'attaquer face à une défense regroupée. Les deux buts contre la Suède, d’ailleurs, sont venus d’eux. Un corner de Young, puis une transition de Trippier pour Lingard avant que celui-ci ne centre pour Dele Alli. Suffisant pour faire du bonhomme le meilleur latéral droit du Mondial ?

« Le meilleur depuis Beckham » ?


Oui, pour Eric Dier, habitué à distribuer les bons points en conférence de presse, cette fois-ci d’un limpide : « C’est le meilleur arrière droit du monde actuellement. » Jim Cassel, ancien boss du centre de formation des Sky Blues où Trippier a donc évolué de 1999 à 2010, considère même que son ancien protégé est « le meilleur centreur que l’Angleterre ait eu depuis Beckham – toujours en mouvement, bonne vision, balles longues et courtes. Ça vient de son passé comme milieu, on ne l’a fait reculer qu’à la fin de son adolescence. »


L’intéressé réfute la comparaison d’un mouvement de crâne rasé, mais tout de même, cette anecdote : Steve Eyre, coach de l’académie des jeunes de Manchester City pendant 21 ans, raconte volontiers à qui veut l’entendre que l’intendant du club se prenait régulièrement des ballons sur l’arrière du crâne lorsqu'il tondait la pelouse. Au moment de se retourner, rien à part le petit Kieran Trippier, feignant de reprendre ses occupations cinquante mètres plus loin. Trop éloigné, se disait le vieil intendant. Eyre : « Je lui ai dit en toute bonne foi que je punirais le coupable si je le trouvais, mais je n’en ai jamais eu l’intention. Pour moi, je voyais juste une future star de Coupe du monde exercer sa précision. »







Par Théo Denmat Propos de Lee Garcka et de Jim Cassel tirés du Daily Mail, ceux de Steve Eyre du Guardian.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo
FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE ! FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON ! FC Thouroude #28 - Les Anglais à la maison, Enzo raconte France 98 FC Thouroude #27 - ON EST EN FINALE !!! FC Thouroude #26 - Une histoire belge, la chatte à DD, la chanson de La Pioche FC Thouroude #25 - It's coming home, la Belgeance et Thierry Henry FC Thouroude #24 - Enzo le footix, les vacances et l’eliminacao du Brésil FC Thouroude #23 - Le secret de Kylian et de l'Uruguay, l'artiste Neymar FC Thouroude #22 - Le giga best-of des chansons FC Thouroude #21 - Valérie Damidot, Grizou, Chuck Norris, l'astrologie FC Thouroude #20 - le hit de Kylian, la perf de Neymar, les Suèdoises FC THOUROUDE #19 - Le grand Raí, Hiroki Sakaï, le prono mysterio FC THOUROUDE #18 - Kylian, Benjamin et Enzo, notre footix préféré FC THOUROUDE #17 - Kanté va bouffer Messi, Quaresma icone fétichiste, Enzo le footix FC THOUROUDE #16 - Pas de match alors que faire aujourd'hui ? FC THOUROUDE #15 - bye bye les Allemands, Kevin de Bruyne, le prono Balec FC THOUROUDE #14 - Quel Brésilien va chialer ce soir ? FC THOUROUDE #13 - Enzo un supporter un peu lourd, le prono Thauvin, la mutinerie argentine FC THOUROUDE #12 - Où est le vrai Suarez, la pilosité de Ronaldo et Joachim Löw FC THOUROUDE #11 FC THOUROUDE #10 - Neymar, Kanté et Thomas VDB FC THOUROUDE #9 - Florian Thauvin, invité exclusif FC THOUROUDE #8 - Le gars sûr Ngolo, le pansement Giroud et l’incroyable Cristiano FC THOUROUDE #7 - Le marché noir des pénos, Tonton Pat, Da Costa



Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
D'un Z qui veut dire Zlatko