Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liverpool

Trente ans après, Liverpool rugit à nouveau

Ils ont attendu trente ans. Privés de la saveur d’un titre de champion d’Angleterre depuis trente interminables années, les supporters de Liverpool peuvent exulter à nouveau. En battant Manchester City ce jeudi soir, Chelsea a officiellement validé le sacre des Reds, qui ne peuvent plus être rejoints avec 23 points d’avance sur les Citizens à sept journées de la fin. Et malgré les règles de distanciation sociale, les fans des Reds trouveront bien un moyen de célébrer comme il se doit ce titre tant désiré, le plus anticipé de l'histoire de la Premier League au passage.

Modififié
« Certains diront que c'est une joie gâchée, mais allez dire ça aux fans. Ça fait trente ans qu'ils attendent ça, donc ils vont évidemment célébrer ce titre même s'il faut suivre le match à la télé. » Relayé par le Mirror, Terry McDermott sait de quoi il parle. Ce majestueux milieu de terrain du grand Liverpool des années 1970 et 1980, qui a accroché 5 titres de champion d'Angleterre avec les Reds, s'est reconverti après sa carrière de joueur en tant que membre éminent du Kop des supporters du club. Et comme tant d'autres fans des Reds, il n'a rien vu venir en 1990, année lors de laquelle Liverpool décroche un nouveau titre de champion. Un titre qui en appelle bien d'autres, a priori. Mais au lieu de continuer à terroriser l'Angleterre du foot, Pool commence à marquer légèrement le pas, connaît des passages à vide, tombe sur meilleur que lui (cinq places de dauphin depuis 1990) ou semble frappé par le mauvais œil (glissade de Stevie G et cagade contre Crystal Palace en 2013-2014). Au gré des désillusions et des malédictions, les Scousers doivent ainsi vivre avec trente ans sans titre de champion. Jusqu'à ce jeudi.

Covid comblé


Début mars, avant d'attaquer la 30e journée du championnat, Pep Guardiola a déjà rendu les armes depuis bien longtemps, affirmant sans ambiguïté que « le titre de champion est acquis pour Liverpool » . Résigné, le maître espagnol peut l'être, au vu de la démonstration à laquelle il a assisté toute la saison. Déjà sublime la saison dernière, mais dauphin magnifique de Manchester City avec 97 points, la troupe de Jürgen Klopp repart sur les mêmes bases cette saison, si ce n'est plus élevées. Et dès le début du mois de mars, avec vingt-huit victoires, un match nul et une petite défaite au compteur, les fans des Scousers peuvent quasiment s'autoriser à célébrer.


Et puis patatras, la pandémie de Covid-19 passe par là. « J'étais dévasté » , balançait Kieran Hardy, un membre des supporters du club de New York, au New York Post. « On a vraiment senti qu'on allait encore se faire avoir. Personne n'était en mesure de nous rattraper, on allait le faire. Et la seule chose qui aurait pu nous en empêcher, c'était cette pandémie. » Alors que la Grande-Bretagne est cloîtrée dans son confinement et que l'hypothèse d'une saison annulée devient plus que réelle, Jürgen Klopp lui-même s'en arrache les cheveux. « J'ai commencé à vraiment m'inquiéter quand des gens ont parlé d'une saison annulée et blanche. Je le ressentais même physiquement, parce que ça aurait été vraiment, vraiment, vraiment dur » , reconnaissait-il peu après la reprise lors d'une visioconférence de presse.

« Il faut fêter ça comme il se doit »


Heureusement pour Liverpool, qui semble avoir retrouvé sa bonne étoile perdue depuis trop longtemps, les choses rentrent à peu près dans l'ordre et la saison peut reprendre. Un match nul de reprise contre Everton (0-0) pour se roder, une énième démonstration contre Crystal Palace (4-0) et un faux pas de Manchester City à Chelsea (1-2) plus tard, les fans des Reds peuvent exulter. Règles de distanciation sociale ou pas. « Liverpool veut démontrer que son club est le meilleur du pays. J'espère que les fans trouveront un endroit pour célébrer » , tranche Terry McDermott. Et plus qu'un exutoire, les manifestations de joie sont une nécessité pour Joe Blott, qui siège au groupe de supporters Spirit of Shankly. « Il faut fêter ce titre comme il se doit pour que personne ne dise que c'est un titre galvaudé » , estimait le fan de 59 ans à News24.

Et tout Liverpool semble être de son avis, puisque le maire de la ville lui-même redoutait les conséquences des attroupements post-titre, au point même d'avoir souhaité que la saison soit annulée. « Il n'y a pas grand-monde qui respecterait ce qu'on leur demande et qui resterait à l'écart du stade. Je pense qu'il serait très difficile pour la police de maintenir les gens à l'écart et de faire respecter la distanciation sociale s'ils font la fête devant Anfield. Ce serait grotesque. » Mais à l'image de John Gibbons, collaborateur du site de fans The Anfield Wrap et cité par 24News, la voix de la raison pourrait l'emporter. « Klopp a dit qu'on fera une parade quand tout sera sûr. Il a incité les gens à être patients et attendre. C'est de la joie à venir. » Il faut dire qu'il y a encore tellement d'événements majuscules et de records à fêter d'ici à la 38e journée : celui du plus grand nombre de points par exemple (100), du plus grand écart de points avec le dauphin (19) ou du plus grand nombre de victoires (32), tous propriétés du City de 2017-2018. Les supporters des Reds ne perdent pas grand-chose à attendre pour faire exploser leur joie. Il y a juste un nirvana au bout.

Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 18:08 Les finales de Coupe de France et de la Ligue se joueront devant 5000 personnes 9 Hier à 17:52 Le calendrier de la prochaine saison de Ligue 2 dévoilé 3
Hier à 17:34 Un joueur amateur italien viré pour injures racistes et misogynes 62
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 12:32 La Ligue des champions asiatique va reprendre 1 Hier à 11:50 Quatre nouveaux cas de Covid-19 détectés à Nashville 1