Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Monaco/Toulouse (0-0)

Toulouse neutralise Monaco

Monaco ne dormira pas en leader ce soir. En ouverture de la troisième journée, les joueurs du Rocher n'ont pu faire mieux qu'un match nul (0-0) face à Toulouse. Les Monégasques se sont heurtés pendant 90 minutes à un mur blanc et violet avec comme boss de fin Aymen Abdennour.

Modififié
Monaco-Toulouse : 0-0

On annonçait une victoire facile de l'AS Monaco, marchant sur un Téfécé condamné à l'exploit et s'installant tranquillement sur le toit de la Ligue 1 en attendant les autres résultat. Pour la facilité, il faudra repasser. Pour la victoire aussi d'ailleurs. Sans solution face au bloc toulousain, Monaco est contraint au match nul et vierge (0-0) et abandonne ses premiers points en ouverture de la troisième journée. Car Toulouse a joué avec ses armes et l'a bien fait. Solides et bien organisés dans un 3-5-2, Aymen Abdennour, toujours aussi précieux, et sa bande ont usé les Monégasques en multipliant les prises à deux, les tacles de désespérés et les interventions parfois limites. Moins bien inspirés que lors de leurs dernières sorties, les partenaires de Falcao n'ont pas pu compter sur la bouillante ambiance du stade Louis II. Une explication sans doute.

Ambiance CFA 2

Car les Monégasques devaient faire avec une vieille connaissance : le silence. Non pas le silence habituel de ces dernières années, lorsque les joueurs de l'ASM post-Rybolovlev luttaient pour rester en Ligue 2. Non, le bon vieux silence du huis clos. Celui qui permet de capter les « Bonsoir, bon match ! » inauguraux, les «  j'ai !  » , « va ! » ou autres « pschiiiit ! » censés déstabiliser l'adversaire. La conséquence de l'envahissement du terrain lors de la montée face au Mans. Au milieu des beuglements, Rivière déclenche la première alerte du match. Le Martiniquais se joue de quatre Toulousains, entre dans la surface, mais bute sur Ali Ahamada. À l'image de son attaquant, Monaco se règle, gêné par les prises à deux, trois ou quatre. Le Téfécé, lui, défend et le fait plutôt bien. Si bien que les joueurs d'Alain Casanova, avec Abdennour en patron et Chantôme en chef d'orchestre, se laissent aller à quelques incursions dans la surface adverse. La recrue Trejo vient flirter avec le poteau de Subašić tandis qu'Ali Ahamada relâche un centre dans les pieds de Ferreira Carrasco qui trouve le moyen de la mettre au-dessus. À la mi-temps, Toulouse fait déjouer Monaco.


Braithwaite, le Witsel low-cost

On prend les mêmes et on recommence après la pause. Les mêmes hurlements sur le bord du terrain et les mêmes difficultés pour les hommes de Claudio Ranieri. Ocampos et Fabinho ont beau tout tenter sur leur côté droit, rares sont les centres qui arrivent à bon port. Les Monégasques s'essayent alors aux coups de pied arrêtés, mais là encore, lorsque ce n'est pas la précision qui fait défaut, c'est qu'un Toulousain est dans la place. En revanche, la surface monégasque est vide ou presque. La nouvelle recrue danoise Braithwaite – le Witsel du pauvre – et Wissam Ben Yedder courent dans le vide, ne parvenant plus à garder le ballon. Entré en jeu, James Rodríguez ne trouve pas non plus la clé pour faire sauter le verrou. Pas plus que Toulalan qui embrasse la barre d'Ahamada sur une ultime frappe. Monaco laisse donc deux points et ses dents sur sa pelouse. Toulouse, lui, en grappille un qui fait du bien.

Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Le duo Berlusconi-Galliani débarque à Monza 14
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
À lire ensuite
Les aoûtiens de la Ligue 1